Revue de presse - Europe

A la Une : L’Espagne lance un nouveau programme pour les véhicules propres

Réglementations et politique de l'énergie

L’Espagne lance un nouveau programme pour les véhicules propres

Baptisé Movalt, le plan prévoit de consacrer 20 millions d’euros à l’achat de véhicules à énergies alternatives par le biais de subventions, et 15 M€ au déploiement de bornes de recharge pour Véhicules Electriques. Concernant les subventions, l’achat d’un véhicule particulier sera subventionné entre 1.300 et 5.500€, et de 1.100 à 4.300€ pour les véhicules d’entreprises. De l’utilitaire au véhicule lourd, la subvention ira de 5.000 à 15.000€. Les quadricycles, motos électriques et véhicules à hydrogène sont également concernés par la prime, ainsi que les véhicules roulant au GNV. Enfin, 15M€ sont prévus pour financer des projets de développement de véhicules propres.
Sources : Enerpresse, 29/11/17.

L’Union Européenne avance dans les transports propres

L’Union européenne amorce, avec le « Paquet Mobilité », une nouvelle offensive en faveur de la mobilité propre. « L’ensemble de propositions présenté aujourd’hui met en place les conditions qui permettront aux constructeurs européens [de] fabriquer les voitures les plus propres et les plus compétitives, donc les meilleures, leur permettant ainsi de regagner la confiance des consommateurs » annonce le vice-président responsable de l’énergie, Maroš Šefčovič. Normes anti-émissions, directive permettant de favoriser les solutions alternatives de transport dans les appels d’offres publics, plan d’action pour nettoyer le secteur des transports et promotion du transport combiné proposant différents modes de transport de marchandises : les mesures prévues visent à respecter l’engagement de l’Union, lors de l’Accord de Paris, à réduire ses émissions polluantes de 40 %.
Sources : lemondedelenergie.com, 29/11/17.

Les rapports sur l'efficacité et les ENR adoptés par les députés européens

Après s’être prononcés en juin dernier pour un objectif d’efficacité énergétique de 30 %, les députés européens devront en janvier prochain statuer sur un nouvel objectif de 40 %, adopté en première intention par 33 voix contre 30 et 2 abstentions. Concernant les énergies renouvelables, le rapport de José Blanco Lopez devra également être confirmé. Il propose une part de 35 % d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique globale de l’Union européenne et 12 % dans les transports de chaque Etat, et a été plébiscité à hauteur de 43 voix pour, 14 contre et 7 abstentions.
Sources : Enerpresse, 30/11/17.

Techniques et innovations

La recharge de voitures électriques par lampadaires

Il existe de nombreux projets visant à permettre la recharge de véhicules électrique à l’aide du réseau d’éclairage public. Les problèmes à résoudre pour en faire une solution viable sont nombreux : dimension du réseau configuré pour le seul éclairage, répartition de la puissance de charge, facturation du service… Telewatt, de Citelium – filiale d’EDF – propose ainsi de moduler la puissance disponible en assurant 100 % de charge dans la journée, contre 30 % la nuit. Le projet Citycharge, de Bouygues Energies and services en partenariat avec le Syndicat Départemental des Energies Vendéennes (SyDEV) et Enedis, innove avec l’intégration à la borne d’un compteur intelligent permettant la facturation de la charge. Ubitricity, développé par le Ministère allemand de l’économie et de l’énergie, avec Gundgun et Tyco, propose à l’utilisateur un câble et un compteur lui permettant de choisir son fournisseur d’électricité. Ce dernier projet, peu coûteux pour l’utilisateur, paraît en passe de s’imposer à l’usage.
Sources : automobile-propre.com, 28/11/17.
Haut de page