26 mar 2018

Rapprocher les entreprises et les administrations à travers le digital

  • Actualité
Petit à petit, la facturation des administrations se dématérialise. En effet, le système Chorus Pro, offre un outil de paiement par voie digitale, à vertu globalisante. Pierre Pelouzet, Médiateur des entreprises, insiste sur la nécessité de former les entreprises à ce système, afin d’en optimiser les nombreux avantages.
 

Une digitalisation progressive

Depuis 2016, le gouvernement a élargi son projet Chorus en y ajoutant l’outil Chorus Pro, dont la fonction est de généraliser la facture électronique dans la sphère publique. Plus qu’une simple option gratuite, Chorus Pro devient une obligation légale, qui est actuellement mise en application, échelon par échelon. Les grands groupes ont été les premiers concernés, puisqu’ils utilisent Chorus Pro depuis 2017. Cette année, ils sont rejoints par les entreprises de taille intermédiaire. Les PME et les TPE fermeront la marche, respectivement en 2019 et en 2020. A terme, l’ensemble du monde de l’entreprise utilisera donc ce seul système pour facturer les administrations.

Le confort et la sécurité de la facture électronique

Le Médiateur des entreprises Pierre Pelouzet montre que Chorus Pro répond à une série de questions traditionnelles : « quand une entreprise envoie une facture à une administration, [elle se demande] : est-ce que ma facture a bien été reçue ? A-t-elle été prise en compte ? Quand va-t-elle être payée ? » Or, avec le canal digital, l’entreprise peut voir si sa facture a bien été reçue et observer l’avancement de son traitement par l’administration. Le paiement devient donc beaucoup plus sûr et lisible, grâce à toutes les traces qui en sont sauvegardées sous forme de données numériques.

Economiser les ressources

Outre cette visibilité, Chorus Pro offre un gain de temps et d’argent. La suppression de la traditionnelle voie postale signifie la fin du papier et des livraisons physiques pour ce type de paiement. Le contact s’avère donc plus direct entre le créditeur et le débiteur. Et bien entendu, la gratuité de Chorus Pro est synonyme d’importantes économies financières.

L’importance de former les entreprises

Néanmoins, l’efficacité du système Chorus Pro peut être mitigée par sa possible complexité aux yeux des nouveaux utilisateurs. C’est pourquoi Pierre Pelouzet appelle à une bonne utilisation du temps économisé grâce à la facture électronique. Il préconise de le transformer en dialogue, pour « accélérer les choses, […] simplifier les transferts de données pour tout le monde, donc améliorer […] la confiance entre les entreprises et les administrations. » Un tel réinvestissement dans des échanges et des formations générerait donc un cercle vertueux.
« La chance, c’est qu’il n’y a qu’un seul système pour toutes les administrations : le système Chorus Pro. Mais encore faut-il le comprendre, encore faut-il qu’on vous aide, encore faut-il qu’on vous écoute. Au-delà du numérique, il y a le côté humain, qui va être primordial pour le bon déploiement de ces outils. »
Pierre PELOUZET, médiateur des entreprises
Haut de page