Le Réacteur Numérique

Le jumeau numérique d'un réacteur nucléaire

Le groupe EDF et 8 partenaires de la filière nucléaire se sont engagés à mutualiser leurs moyens de R&D dans le développement d'un jumeau numérique d'un réacteur nucléaire. Ce projet financé par le Programme d'Investissements d'Avenir regroupera plusieurs outils de simulation et de réalité virtuelle, destinés aux exploitants et aux ingénieries nucléaires. Cette réplique complète couvrira toutes les phases du cycle de vie d'un réacteur (de la conception à la déconstruction). Les exploitants de la centrale gagneront en performance du fait d'une meilleure maîtrise des phénomènes physiques complexes, capable de refléter l'état réel de la tranche.

Projet développé par le groupe EDF, CEA, Framatome, en collaboration avec ESI Group, CORYS, ANEO, AXONE, BOOST et le CNRS (Centre National de Recherche Scientifique).

Bénéfices

  • Améliorer la performance de la filière nucléaire.
  • Fédérer tous les acteurs de l'ingénierie et de l'exploitation. 
  • Apporter de nouveaux usages et de nouvelles opportunités pour la filière nucléaire française.

Le projet Réacteur Numérique a pour but d'asseoir la compétitivité de la filière nucléaire française au niveau industriel, technologique et économique. Il s'inscrit comme un outil d'aide à la conception et à l'exploitation et comme une plateforme de services de simulation. Il vise à améliorer la performance globale de l'ensemble des acteurs du secteur, en simplifiant l'analyse des centrales nucléaires. D'un point de vue technologique, il met en avant les compétences de nombreuses filières métiers. Sur le plan économique, il apportera au secteur nucléaire français une meilleure compétitivité avec de nouvelles offres à l'export et l'ouverture d'un nouveau marché.

Le Réacteur Numérique se compose à la fois d'un simulateur d'entraînement, disponible sur un simple ordinateur, et d'une plateforme de services en mode SaaS. Ceci permettra à la nouvelle génération d'opérateurs de s'entraîner à la conduite et de mieux s'adapter aux évolutions des pratiques, aux exploitants de valider leur stratégie et aux ingénieurs de travailler sur des scénarios particuliers.