Innovations et projets durables

Revue de presse

19 juil. 2019

Partager :

innovations et projets durables

19 juil. 2019 lefigaro.fr , 10/07/19

Bordeaux veut lutter contre les îlots de chaleur

La ville de Bordeaux a récemment annoncé la plantation de 20 000 arbres d’ici 2025 afin de lutter contre les effets du réchauffement climatique et, plus spécifiquement contre les îlots de chaleur urbains. Le conseil municipal a pris cette décision après avoir constaté que les épisodes de canicule allaient être de plus en plus récurrents. La ville compte actuellement 1 000 arbres sur son territoire. Pour mener à bien ce projet de végétalisation, la municipalité compte mettre en place un « comité de l’arbre » composé de citoyens, de membres du secteur associatif et d’experts, qui sera chargé d’évaluer les projets de végétalisation et de coupe d’arbres. Par ailleurs, les entreprises de travaux ne respectant pas les règles de protection des arbres sur les chantiers pourront faire l’objet d’une sanction financière. Les élus locaux entendent lutter contre l’artificialisation des sols de l’espace public – principalement due à la piétonisation et à l’installation du tramway – et projettent d’installer le premier « îlot de fraicheur » cet été sur la place Pey-Berland où se situent la cathédrale et la mairie.

19 juil. 2019 lechorepublicain.fr , 09/07/19

EDF inaugure deux nouveaux parcs éoliens en Centre-Val de Loire

Le 9 juillet 2019, Jean-Bernard Lévy, président directeur général d’EDF, François Bonneau, président du Conseil régional du Centre-Val de Loire et Jean-Louis Baudron, président de la communauté de communes Cœur de Beauce, ont inauguré deux nouveaux parcs éoliens. Situées à 5km l’une de l’autre, ces deux nouvelles installations sont composées de 5 éoliennes chacune. Bruno Bensasson, directeur exécutif du groupe EDF en charge du pôle énergies renouvelables a précisé que « l’énergie cumulée délivrée par ces deux parcs est de 35,7 Mégawatts, ce qui équivaut à la consommation électrique annuelle de 38 000 habitants, hors chauffage ». L’énergéticien investit plus de 40 millions d’euros dans ce projet qui devrait rapporter 11 000 euros par mégawatt. Jean-Bernard Lévy a tenu a rappelé que son entreprise s’était dotée d’une stratégie à long terme, le programme CAP 2030, pour doubler la part des énergies renouvelables. Pour l’heure, la part ENR dans le mix énergétique d’EDF repose essentiellement sur l’énergie hydraulique, mais le Groupe entend mettre l’accent sur l’éolien terrestre et offshore et le solaire. Ce projet s’inscrit ainsi parfaitement dans la stratégie de l’énergéticien. Pour le président de la région du Centre-Val de Loire, « il est indispensable que l’opérateur national qu’est EDF soit partie prenante des énergies renouvelables et soit impliqué pour être à la fois dans l’investissement et dans la gestion ». Ce dernier a par ailleurs annoncé la création d’un centre de formation dédié à la maintenance des mâts de l’éolien.

19 juil. 2019 letelegramme.fr , 08/07/19

L’aquarium Océanopolis amorce sa transition énergétique

La métropole de Brest et Brest’Aim, société de gestion des grands équipements du territoire, ont initié un programme de rénovation visant à réduire la consommation énergétique de l’aquarium Océanopolis. Les travaux comprennent l’isolation thermique de certaines toitures, l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des pavillons de l’aquarium et le remplacement d’une partie des éclairages des bassins par des lampes LED adaptées aux contraintes aquariologiques. Les porteurs du projet visent une économie annuelle de 8% de la consommation énergétique du complexe Océanopolis. Brest Métropole et Brest’Aim prévoient également de mettre en place un espace de médiation sur l’énergie pour sensibiliser le public aux enjeux environnementaux. Ce programme sera mené à bien par trois entreprises, à savoir : la société d’ingénierie en bâtiment Berim pour les travaux de rénovation énergétique, le cabinet Collectif d’Architectes et System Off Grid, un cabinet d’ingénierie en énergie solaire. La rénovation d’Océanopolis représente un investissement de 4 millions d’euros et est financée conjointement par l’Etat (1,3 millions d’euros), par la région (1,45 millions d’euros), par Brest Métropole (912 000 euros) et par le département (300 000 euros).

Toute l'actualité du marché de l'énergie

02 aoû. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 02 aoû.

A la une : Inauguration de deux parcs éoliens dans la Beauce

26 juil. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 26 juil.

A la une : Les Mureaux, future éco-ville ?

12 juil. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 12 juil.

A la une : EDF et le Secours Catholique : toujours engagés dans la lutte contre la précarité énergétique

Voir toutes les revues de presse