01 oct 2015

Optimisation énergétique du patrimoine

La Communauté de communes Beaujolais Vauxonne qui comprend sept communes, Saint Etienne des Ouillères, Le Perréon, Vaux en Beaujolais, Salles Arbuissonnas, Blacé, Saint Julien et Saint Georges de Reneins a décidé d’oeuvrer pour l’avenir en engageant un état des lieux de son patrimoine en vue de son optimisation énergétique. Patrick BAGHDASSARIAN, Président de la Communauté de communes Beaujolais Vauxonne et maire de Georges de Reneins nous parle de son expérience avec cette solution d'optimisation énergétique que propose EDF Collectivités.

Les besoins de la communauté des communes

Nous n’avions pas vraiment de besoins exprimés au départ mais malgré tout, cela ne nous empêchait pas de nous poser des questions pour l’avenir. Dans une optique d’un futur environnemental responsable, d’une démarche citoyenne assumée, pouvions-nous réduire la consommation énergétique de notre patrimoine ? Nous savions évidemment, de façon diffuse, que nous possédions des bâtiments publics énergivores, restait à les définir ! Le personnel deson côté ne faisait que peu de cas des éco-gestes. En conséquence, nous avons décidé de demander à EDF Collectivités de réaliser cette étude énergétique à titre purement informatif. Après cet état des lieux, c’est à chaque commune de décider de ce qu’elle veut ou peut faire pour aller vers une meilleure gestion de son énergie. C’est une démarche citoyenne. Depuis sa création en 1995, la Communauté de communes Beaujolais Vauxonne a toujours essayé de fonctionner avec un minimum de frais de fonctionnement ce qui nous permet d’envisager sereinement de faire des investissements.

La proposition d'EDF Collectivités

Avec l’offre Optimisation énergétique du patrimoine, EDF collectivités a réalisé l’état des lieux des cinquante bâtiments les plus énergivores du patrimoine de la communauté de communes.

  • mise à disposition d’un expert d’EDF Collectivités dédié
  • cartographie énergétique et environnementale des bâtiments pour connaître la situation du parc étudié
  • hiérarchisation, selon plusieurs critères (consommation, CO2, besoins de rénovation...), des bâtiments à fort enjeu afin d’identifier les bâtiments à traiter en priorité
  • proposition d’actions à mettre en place pour engager une démarche d’amélioration de l’efficacité énergétique du parc
  • un accompagnement personnalisé tout au long du projet

Un diagnostic approfondi

Le diagnostic réalisé sur les cinquante bâtiments prioritaires fait apparaître que la performance énergétique du patrimoine de la Communauté de communes est bonne au vu des orientations de Grenelle de l’Environnement. Pour autant nous ne sommes pas de bons élèves. Une liste de dix bâtiments qui ne remplissent pas de façon du tout satisfaisante les critères préalablement déterminés, nous a été communiquée. » Le diagnostic a été réalisé à partir des données des bâtiments du patrimoine sélectionnés (par exemple, l’année de construction, le type d’isolation, le mode de chauffage, les volumes de consommation d’énergie...). Les bâtiments analysés ont ensuite été classés par secteur d’activités : sportifs, administratifs, culturels, enseignement...afin de réaliser des comparaisons sectorielles. Enfin, les solutions proposées liées au temps de retour sur investissement ont été regroupées par catégorie de travaux :

  • isolation des murs et toiture
  • changement de chaudière
  • gestion du conditionnement d’ambiance
  • changement des parois vitrées
  • modification de l’éclairage
  • sensibilisation des occupants aux éco-geste

Un bilan convaincant

« J’étais convaincu que cette analyse confirmerait beaucoup de choses. En effet, nous savons maintenant avec certitude quels sont nos bâtiments les plus consommateurs d’énergie, les poins performants en ratio de consommation totale, les plus émetteurs de gaz à effet de serre et bien sûr les plus onéreux à l’exploitation. C’est à chaque commune maintenant de se responsabiliser, selon ses moyens, pour une meilleure gestion des deniers publics en agissant avec une démarche citoyenne. A Saint Georges de Reneins dans ma commune, suite au diagnostic, nous avons pu mettre en oeuvre les préconisations issues des conclusions du rapport afin de réaliser des économies de fonctionnement. »

La prestation complète garantit performance, sécurité et simplicité

L’analyse énergétique du patrimoine de la Communauté de communes Beaujolais Vauxonne est la première analyse intercommunale réalisée par EDF en 2012. Les différentes typologies des sept communes (urbaine/agricole, grosse/petite...) ont été une richesse dans cette étude. Cet état des lieux énergétique et environnemental a été une étape importante pour pouvoir aller plus loin dans l’accompagnement sur l’amélioration de l’efficacité énergétique de notre patrimoine. Aujourd’hui, quand nous construisons un nouveau bâtiment, nous tenons compte de tous les critères. La maîtrise de la demande en énergie est une des clés pour un futur plus propre. En 2014, après une année d’actions et d’investissements sur les sept communes, nous allons demander à EDF Collectivités de nous faire un nouveau diagnostic. Nous avons vraiment hâte d’en connaître le résultat, mais je sais déjà qu’il sera très encourageant ! »

Haut de page