Thomas, Expert SI à la Direction des services IT à Nanterre

Racontez-nous votre parcours depuis votre arrivée chez EDF ?

Après des études en informatique qui m’ont mené à un Master en Ingénierie Informatique à l’Université Paris XI, j’ai fait mes débuts professionnels en sociétés de services dans les domaines de la GED (Gestion électronique des documents). En 2010, j’ai intégré le groupe EDF, mes premières missions ont permis de mettre en œuvre mon expérience et mon expertise dans les domaines de l’ECM (Entreprise Content Management).
 
Ensuite, je suis toujours resté proche de ce qu’on appelle l’expertise, avec très souvent un regard  ou proche des problématiques techniques. Je suis passé par différents postes et fonctions : conception, développement, scrum master, pilotage de projet, responsable d’équipe, expert technique… Ces expériences ont toutes été enrichissantes. J’apprécie particulièrement le fait d’avoir côtoyé différentes personnes, métiers, points de vue et approches technologiques. Il y a eu aussi des frustrations, des difficultés qui avec le recul m’ont permis d’apprendre et d’évoluer. Dans le même temps, ma Direction a elle aussi évolué et continue aujourd’hui sa transformation pour rester pertinente dans le contexte actuel, ce qui est particulièrement stimulant.
 
J’interviens aujourd’hui sur l’expertise serveurs d’applications Java au sein du département Solutions groupe EDF ; poste que j’occupe depuis 2014. Mon travail se découpe en 3 composantes essentielles. Premièrement, l’élément majeur de la fonction d’expert est d’apporter support et conseil aux projets. Ensuite, nous réalisons les souches et la documentation associée des solutions mises à disposition pour les projets. Une partie non négligeable de notre travail est orientée sur la veille technologique et l’innovation. Il est primordial de connaître l’état des technologies actuelles, les tendances et d’ensuite les étudier afin de ne pas forcément céder aux effets de mode mais d’apporter des solutions en phase avec les attentes de nos entités métiers. Dans un monde où les choses évoluent très vite, il est important de rester dans l’action afin d’anticiper et d’être prêts à proposer des solutions adéquates au bon moment.

De quel projet êtes-vous le plus fier ?

En 2015, j’ai mené le projet d’introduction de la solution Tomcat chef EDF. C’est un sujet qui me tenait à cœur car j’avais, lors de mes débuts chez EDF dans la cellule de développement agile, déjà ressenti une attente forte des projets pour cette solution. J’avais manifesté à l’époque le besoin ; sans conséquences dans l’immédiat. Depuis, les choses ont évolué et ce fut par un concours de circonstances que je me suis retrouvé de « l’autre côté », à l’expertise, au moment où il fallait mener ce projet d’introduction de Tomcat !
Après bientôt 2 ans, la solution est largement utilisée. En tant que serveur d’applications Open Source, Tomcat entre pleinement dans la stratégie de l’entreprise de favoriser les solutions libres. Ainsi, cela permet pour l’entreprise plus de flexibilité vis à vis des éditeurs de solutions et de faire des gains économiques non négligeables. Pour les projets, l’offre diversifiée permet d’avoir une solution simple si celle-ci suffit.

Pouvez-vous nous révéler votre prochain challenge ?

Les défis que nous avons aujourd’hui sont de pouvoir continuer à proposer des offres pertinentes dans un environnement en constante évolution. Nous devons à la fois innover, proposer, anticiper et répondre aux besoins, et dans tout cela accompagner nos métiers dans les évolutions et les changements. Nous travaillons notamment actuellement sur des sujets tels que DevOps, la conteneurisation, les micro-services…

« Un expert est quelqu’un qui maitrise son sujet, son domaine. Cela s’entretient. Il faut être curieux et ne pas s’asseoir sur ses acquis ».

De plus, dans des situations de crises notamment, nous sommes amenés à coopérer à plusieurs pour converger vers un objectif : autres expertises applicatives & middleware, exploitants, infogérants, gestionnaires d’applications, TMA, éditeurs… Il est nécessaire d’avoir un esprit d’équipe et jouer le jeu de cette transversalité d’acteurs qui n’est pas toujours évidente. Là aussi bien connaître les rôles de chacun et avoir un petit carnet d’adresses permet d’être particulièrement réactifs et efficaces.

Comme le bon vin, je pense qu’un expert s’améliore avec le temps et l’expérience ! Ce n’est pas un métier de transition, il demande de l’investissement.

« Mon expérience me permet d’emmagasiner plein de connaissances, aussi bien techniques et métier qu’humaines, assez transverses, qui me serviront pour mon futur chez EDF ».