Innovation Publié le 27/03/2018

DILEX : Digital Learning Experiences

DILEX, c’est quoi au juste ?

DILEX ou Digital Learning Experiences est un projet d’acculturation digitale destiné à l’ensemble des salariés du Groupe. S’inscrivant pleinement dans les ambitions de CAP 2030, il a pour objectifs de « développer une culture numérique et de nouveaux modes de de travail » et de sensibiliser les collaborateurs aux changements de l’entreprise.


D’où vient DILEX ?

Le projet DILEX (Digital Learning Expériences) a été lancé en 2015 par Richard Berro, alors chef d’un service d’appui au management de la DOAAT. C’est après la Digital Learning Expedition réalisée le 7 novembre 2014 que le projet a démarré. Organisé à la Villa Bonne Nouvelle et au NUMA, cet événement a été le pilote de toute une série. En s’appuyant sur une équipe candidate aux prix Pulses Internes, l’idée est venue de faire partager les nouveaux modes de travail innovants à l’ensemble des salariés du Groupe.


Comment ça marche ?

Dilex, c’est vivre des expériences digitales avec des acteurs internes mais aussi externes comme des start-ups ou encore des incubateurs. C’est visiter des lieux d’innovation, découvrir de nouvelles méthodes de travail et s’enrichir dans son quotidien.
Fort d’une équipe cœur légère et d’un large réseau de collaborateurs engagés – la « Dilex Team » dans les Directions, les filiales, répartis sur le territoire, le projet fonctionne en collaboration étroite entre les membres. Il s’appuie sur des ressources internes comme externes.
  • Les facilitateurs : en trois ans, un réseau de 200 facilitateurs a été développé. Formés à la facilitation et aux nouveaux enjeux de la transformation numérique, ils aident à la mise en place du projet en animant les sessions DILEX. Les facilitateurs niveau 1 sont animateurs des ateliers tandis que les facilitateurs niveau 2 interviennent également dans leur conception.
  • Les spaceurs : le projet DILEX anime un réseau d’une cinquantaine de spaceurs - les gestionnaires- animateurs des lieux d’innovation internes du Groupe EDF sur l’ensemble du territoire, tels que la Chocolaterie à Levallois-Perret, le Smart Lab à La Défense, L’Atelier DSP à Nanterre, La Learning Factory à Saclay, Le Lumilab à Lyon, le BlaLab au CNPE du Blayais, la Brasserie à celle de Gravelines…
 

Les chiffres clés

  • 3 000 participants en 3 ans
  • 134 sessions Dilex de tous ordres
  • Un réseau de 200 facilitateurs et de près de 50 « spacers »
  • Le lancement puis le soutien de 5 RDV du Digital, et une dizaine d’afterworks