Innovation Publié le 09/07/2019

Chez EDF, innover au travail en mode Start’up … Oui c’est possible

Depuis plusieurs années, le Groupe EDF engage des actions pour  améliorer la qualité de vie au travail et in fine apporter plus de performance aux collectifs. Cette démarche conduit les salariés à plus d’agilité et d’autonomie. Elle s’inscrit dans l’esprit des nouveaux modes de travail insufflés par les start-ups.

Environnement collaboratif, lieux d’innovation, nouvelles méthodes de travail, transversalité … au-delà des dispositifs relatifs au télétravail ou aux espaces de co-working, le groupe EDF donne à ses salariés la possibilité de concilier épanouissement dans leur mission et performance en leur permettant de   :
  • Développer leur esprit d’entreprendre et de coopération au sein du groupe
  • D’expérimenter de nouvelles méthodes de travail
  • De décloisonner les métiers pour créer de la valeur
« Prendre en compte l'avis des équipes sur la vie de l'entreprise, les responsabiliser davantage sur leurs missions, susciter l’innovation,… ces démarches créent un essaimage positif et une émulation globale dont tirera profit de facto le collectif.", explique Christophe Carval, Directeur des Ressources Humaines chez EDF.

EDF Pulse : booster l’innovation des salariés
Au sein du Groupe, de plus en plus de salariés, à tous les niveaux, expriment le souhait de développer leurs propres projets dans des logiques de start-up. 
De nombreux challenges en interne sont destinés à mettre en lumière ces projets dans une logique d’open innovation.  Les prix PULSE internes (ici mettre le lien vers l’article) en sont une belle démonstration. Cette dynamique est dupliquée à la maille régionale ou encore au sein de nombreuses directions du Groupe.
Pionner de cette facilitation dans l’expression d’idées, le Challenge du nucléaire rassemble toutes les équipes du nucléaire du Groupe : du parc en exploitation, du nouveau nucléaire, de l’ingénierie, de la division technique générale et de la R&D.  Chaque année les équipes proposent près de 200 innovations au service de la sûreté, de la sécurité et de la performance du parc nucléaire.

L’intraprenariat, chez EDF, une réalité
EDF offre  à ses salariés la possibilité de bénéficier, sur leur temps de travail, de moyens pour mener un projet innovant. Ils deviennent ainsi des intrapreneurs. Levier de transformation pour l’entreprise, l’intraprenariat est, pour le salarié, un accélérateur de portage de projet/ d’incubation de projet. C’est une opportunité de pouvoir, tout en gardant son poste et son salaire, s’investir dans des projets stimulants. Il peut ainsi développer de nouvelles compétences ainsi qu’alimenter et/ou construire son projet professionnel.

Des lieux d’innovation collaboratifs comme aide à la créativité
Dans les entreprises, de plus en plus de laboratoires, d’espaces et programmes d’innovation fleurissent. Leur but : apporter et diffuser de nouvelles méthodes de travail dans les équipes. Rester connecté aux tendances, se renouveler dans un monde qui évolue de plus en plus vite, donner envie aux salariés de s’épanouir dans leur mission, tels sont les objectifs de ces lieux d’expression. EDF n’est pas en reste avec + de 50 espaces d’innovation : Design Thinking, prototypage, préparation au pitch, Business Model Canvas, facilitateur de projets transverses,… Certains d’entre-eux sont ouverts aux partenaires externes.  

Ces lieux d’innovation constituent un écosystème agile et complémentaire sur toute la France.  Parmi eux La Chocolaterie, espace de formation mais aussi programme d’accélération de projets ; Les salariés y concrétisent leurs idées pour le Groupe tout en se formant aux postures des entrepreneurs.