Dans certains territoires français, 1 enfant sur 2 entre en sixième sans savoir nager. Pour inverser la tendance, EDF s’engage aux côtés de figures de la natation française. Avec le programme "1, 2, 3 Nagez !", des milliers de jeunes apprennent à nager chaque année.

1,2,3 Nagez !

Chaque année, 25 000 enfants apprennent à nager, grâce à ce programme initié par la Fédération française de Natation. Derrière son ambassadeur, Florent Manadou, d’autres athlètes apportent leur soutien à cette grande cause. C’est le cas de Charlotte Bonnet, Marc-Antoine Olivier ou Théo Curin, tous membres du Team EDF.

Au-delà des rencontres avec ces sportifs de premier rang, des actions concrètes sont mises en place : ouverture de lignes d’eau dans des piscines existantes, création d’une trentaine de bassins mobiles dans les territoires prioritaires, etc. Résultat : un meilleur accès à des leçons d’aisance aquatique et de natation.

Donner l’énergie… d’y croire

Dans les bassins, le courage hors norme de Théo Curin fait des émules. Amputé à 6 ans à la suite d’une méningite, il surmonte son handicap en pratiquant la natation… malgré sa phobie de l’eau !

Membre du Team EDF depuis 2015, multiple médaillé paralympique et aux championnats du monde, Théo enchaîne les défis et repousse les limites. Capable de traverser à la nage les 122 km du lac Titicaca au Pérou, il est aussi le premier athlète handisport à boucler les 57 km de la mythique course en eau libre Santa Fe – Coronda, en Argentine.

Quel meilleur exemple, pour les enfants qui hésitent à se jeter à l’eau ?

Diapositive 1 sur 0

1/0

EDF et la natation : ça coule de source !

Depuis 2005, EDF soutient la Fédération Française de Natation (FFN). Du haut niveau à la promotion de la natation pour tous, cet engagement fait naturellement écho aux activités du premier acteur de l’énergie hydroélectrique de France.

Un partenariat naturel