05 fév 2018

Le Label ÉcoQuartier : quelles étapes pour l’obtenir ?

En 2012, le lancement du Label national ÉcoQuartier a permis de concrétiser une démarche engagée depuis 2008 auprès des collectivités. L’objectif ? Encourager, accompagner et valoriser les projets d’aménagements durables sur les territoires. Zoom sur un label mêlant écologie, équilibre économique et mixité sociale.

Le Label ÉcoQuartier : de quoi parle-t-on ?

Construire un écoquartier, c’est aménager l’espace en suivant les principes du développement durable, tout en s’adaptant aux atouts et aux contraintes de son propre territoire. En effet, il n’existe pas un modèle unique d’écoquartier mais bien une démarche commune pour répondre à des enjeux forts tels que la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets, la mixité sociale, la mise en place de boucles locales, etc. 

Valoriser tous types de territoires grâce au Label ÉcoQuartier

L’éligibilité au Label ÉcoQuartier ne se restreint pas à un type précis de collectivité : quelle que soit la taille, la géographie ou les caractéristiques de votre territoire (urbain, péri-urbain ou rural, zone d’activité ou quartier de logement, en métropole ou en région d’outre-mer…), votre projet peut être éligible à la labellisation s’il respecte les 20 engagements de la charte ÉcoQuartier.

Charte ÉcoQuartier : une grille de lecture unique pour tous les acteurs

La signature de la charte ÉcoQuartier est la première étape vers la labellisation. 20 engagements permettent de déterminer si le projet est compatible avec les objectifs du label. La charte sert alors de langage commun à tous les acteurs du projet grâce aux 20 engagements scindés en 4 grands axes :
  • « Démarche et processus » : la manière de réaliser le projet et de fixer les objectifs.
  • « Cadre de vie et usages » : valorisation du patrimoine, qualité de vie, santé, solidarité…
  • « Développement territorial » : économie et filières locales, transition numérique, transports…
  • « Environnement et climat » : transition énergétique, gestion des ressources et des déchets, biodiversité… 

Vous souhaitez mettre en place un système énergétique compatible avec le Label ÉcoQuartier ?
EDF Collectivités dispose d’une expertise et de solutions pour répondre à votre besoin :

EDF peut également vous proposer un accompagnement personnalisé.

Le Label ÉcoQuartier : un projet durable valorisé à chaque étape

D’abord organisée en 3 étapes, la démarche ÉcoQuartier en compte désormais une 4e permettant de suivre et de faire évoluer le projet dans la durée. L’objectif d’un découpage par étape ? Valoriser les projets dès leur commencement : vous n’attendez pas la livraison totale de l’écoquartier pour recevoir votre label.
  • 1ère étape – le projet : au démarrage du projet, les élus et partenaires signent la charte ÉcoQuartier et démarrent la phase d’étude. Dès lors, vous recevez le « Label ÉcoQuartier – étape 1 ».
  • 2e étape – le chantier : après la phase d’étude, les entreprises apportent leur réponse technique et le chantier est désormais lancé. Après expertise, vous recevez le « Label ÉcoQuartier – étape 2 ».
  • 3e étape – la livraison : ça y est, l’écoquartier existe, le projet est réalisé, les habitants peuvent s’y installer et découvrir son nouveau fonctionnement. Après une nouvelle expertise, vous recevez le « Label ÉcoQuartier – étape 3 ».
  • 4e étape – la confirmation : 3 ans après avoir reçu le « Label - étape 3 », la collectivité auto-évalue la tenue de ses engagements dans le temps, en association avec les habitants et usagers. Cette dernière étape permet de donner une dimension évolutive au projet, d’observer les comportements réels des usagers et d’éventuellement trouver des pistes d’amélioration. Une fois l’étape validée par la commission nationale, vous recevez le « Label ÉcoQuartier – étape 4 ».
>> Découvrez toutes les étapes en détail dans la charte ÉcoQuartier.
 

Pour aller plus loin :  
Sources :
http://www.cohesion-territoires.gouv.fr
http://www.ecoquartiers.logement.gouv.fr

 
Haut de page