26 avr 2016

L’Atelier Solidaire d’Empalot, primé aux 25ème trophées des Eco Maires

Le 3 février dernier, à Paris, l’association des Eco Maires remettait le trophée des Eco Actions à l’Atelier Solidaire d’Empalot. Ce prix récompense l’audace et l’innovation des collectivités locales et territoriales en matière de développement durable.

L’atelier Solidaire d’Empalot

Inspiré du modèle des épiceries solidaires, l’atelier Solidaire d’Empalot, un quartier populaire de Toulouse, a vu le jour en juin 2015, à l’initiative de la mairie de Toulouse et d’EDF. « Au départ, la R&D d’EDF devait nous proposer un « démonstrateur social » pour lutter contre la précarité énergétique. A l’arrivée, nous avons créé un projet unique, un lieu convivial et chaleureux où chacun peut à la fois se former aux gestes utiles pour réduire sa facture d’électricité, d’eau et ses déchets et apprendre à poser une étagère, une peinture, relooker un vieux meuble, etc. » précise Claire-Marie Genestar, chargée de mission Plan Climat à Toulouse Métropole.

Solidarité et esprit d’équipe

Le trophée des Eco Actions est pour elle la « reconnaissance d’un travail collectif, d’une co-construction » impliquant partenaires publics et privés, associations et habitants d’Empalot. La devise de l’atelier solidaire, c’est « se sentir mieux chez soi ». « Les habitants nous ont fait réaliser qu’ils n’avaient pas seulement besoin de faire des travaux d’économies d’énergie chez eux mais aussi embellir leur logement, améliorer leur confort. L’entrée « énergie » n’aurait pas suffit à attirer du monde et cet échange avec les principaux concernés nous a aidé à cerner la meilleure approche. » précise Claire-Marie Genestar.

Un succès fédérateur

Si aujourd’hui, l’Atelier Solidaire ne désemplit pas et fait la fierté des habitants d’Empalot, il répond aussi de façon très concrète à un autre objectif de la Ville : créer du lien social dans un quartier classé prioritaire. « Il y a une âme dans cet atelier, les habitants nous disent reconnaitre les personnes croisées à l’Atelier Solidaire, échanger plus facilement entre eux, se sentir moins isolés ».
Prochain défi : faire connaître l’atelier au-delà d’Empalot pour que d'autres habitants de Toulouse et des communes avoisinantes viennent s’y former. Grâce au trophée des Eco Actions, sa notoriété a d’ores et déjà dépassé les frontières de la ville rose.
Haut de page