09 Juin 2017

Edf innove pour lutter contre la précarité énergétique

Depuis plus de 30 ans, EDF œuvre aux côtés des collectivités et partenaires sociaux pour lutter contre la précarité énergétique et mettre en place des actions de solidarité pour accompagner ses clients les plus fragiles. En janvier dernier, elle accueillait à Bordeaux des élus locaux, décideurs et acteurs des territoires lors d’un atelier aux Assises Européennes de la Transition Énergétique. L’occasion de présenter l’éventail des dispositifs de l’entreprise au service des territoires pour lutter contre la précarité énergétique. Focus sur trois innovations qui se basent sur la synergie entre collectivités, acteurs et partenaires sociaux pour venir en aide aux personnes en situation de précarité énergétique.

Un projet d’auto-réhabilitation pour rénover les passoires énergétiques

Dans la commune de Lormont, le Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville œuvre aux côtés des Compagnons Bâtisseurs d’Aquitaine. Ensemble, ils impliquent les familles en situation de précarité énergétique à rénover leurs logements. L’objectif ? Lutter contre les passoires énergétiques qui occasionnent de fortes dépenses en énergie. Le résultat ? Le projet d’auto-réhabilitation du CCAS permettra aux familles de réduire leurs factures d’énergie en améliorant notamment l’isolation de leurs logements.
 
Ainsi, des familles désignées par les services sociaux de la ville et volontaires pour intégrer le dispositif, se voient proposer l’aide des bénévoles des Compagnons Bâtisseurs pour mener à bien la rénovation de leurs logements. EDF est partie prenante du projet : elle conseille ces familles en matière d’éco-efficacité énergétique, et fournit des kits de matériels éco-efficaces pour une évolution de leurs usages énergétiques.

HapiBox : Quand la maîtrise de l’énergie devient un jeu

Le jeu HapiBox est un outil pédagogique développé par EDF et mis à disposition des travailleurs sociaux. Il permet d’animer des ateliers de sensibilisation à des fins d’éducation sur les usages et la maîtrise de l’énergie dans un logement. Ce jeu est construit sous la forme de fiches question/réponse sur des thèmes très divers, abordés sous l’angle de la consommation d’énergie. Par exemple :
 
  • « Quelle quantité d’énergie supplémentaire faut-il pour faire bouillir une casserole sans couvercle ? »
                Réponse : « 30 % supplémentaire de consommation d’énergie »
 
  • « Combien coûte le téléchargement de films sur internet de façon répétée dans une année ? »
                Réponse : « de 150 à 200 € par an suivant l’intensité des téléchargements réalisés ».
 
Les réponses apportées par l’animateur amènent souvent les usagers à revoir leurs pratiques en la matière. Autre objectif du jeu : faire comprendre que la facture d’électricité ne correspond pas seulement au coût du chauffage et que d’autres postes de consommation d’énergie entrainent une facturation significative. Une solution ludique et éducative pour lutter contre la précarité énergétique dans les familles.

Le MAEM : un appartement éco-pédagogique grandeur nature

Le MAEM « Mon Appart Eco Malin »
est un projet porté par EDF : un appartement pédagogique itinérant destiné à mettre en évidence les différents postes de consommation d’énergie dans un logement et les sources potentielles d’économies.
Mobile, il se déplace au cœur des territoires et des lieux de vie, y compris ruraux, pour être au plus près des publics vulnérables et pour les sensibiliser à la maîtrise de leurs consommations énergétiques.                                                                                 
En recréant les espaces de la maison et leurs équipements (en réel ou en trompe l’œil), et grâce à la co-animation des acteurs locaux et des correspondants solidarité d’EDF, ils permettent de concrétiser les messages éco-gestes de manière visuelle et interactive. Mieux compris, ces gestes participent à faire évoluer les comportements pour lutter au quotidien contre la précarité énergétique. Les animations s’adaptent au public : la consommation des ordinateurs avec internet, des téléphones pour les publics jeunes, ou encore celle de l’électroménager, de l’eau chaude sanitaire et du chauffage pour leurs parents…
 
Le 1er MAEM est né en région PACA il y a 2 ans, sous la forme d’un container aménagé. Le second est un mobil-home en Languedoc Roussillon. Les deux derniers nés sont un bus scolaire recyclé en Lorraine et un bibliobus reconverti en Alsace. Ils sont le fruit du co-financement et de la co-construction entre EDF et ses partenaires locaux, et permettent de fédérer ces différents acteurs autour de la maîtrise de l’énergie : CD54, CD57, CD88, CD67, CD68,  l’ADEME, URO HLM et différents bailleurs sociaux. Chaque déplacement est construit en lien avec les relais locaux (associations, collectivités, collèges, lycées …).
  
Pour aller plus loin :
 
Haut de page