02 oct 2017

Co-construire les stratégies énergétiques territoriales

La législation a progressivement fait des collectivités un maillon clé de la mise en œuvre de la transition énergétique. Pour les aider à construire un plan d’action en la matière, de l’échelle de la commune à celle de la région, EDF Collectivités accompagne leur réflexion.
 
La réduction de la consommation finale d’énergie, la diminution des rejets de gaz à effet de serre, la baisse de la facture énergétique sont autant d’occasions de déployer des projets locaux compétitifs et innovants, forces d’attractivité et de développement économique et social des territoires. Pour hiérarchiser les actions et les inscrire dans une perspective globale, EDF a développé des compétences d’études permettant d’alimenter la stratégie énergétique des collectivités. « En mettant notre expertise au service des décideurs publics, nous les aidons à s’approprier les problématiques énergétiques et environnementales pour se forger une vision à long terme de la situation de leur territoire », explique Nicolas Robin, chef du département Études et Expertises territoriales. Une démarche analytique déjà portée auprès d’une vingtaine de collectivités, partout en France, et qu’EDF continue de mettre en œuvre pour d’autres.
 « Notre apport, qui s’adresse aussi bien à des communautés de communes rurales qu’à des  métropoles, peut s’inscrire dans l’élaboration d’un plan Climat-Énergie territorial. » Sur la base de nombreux échanges avec les acteurs locaux, les études cernent le potentiel du territoire, tant en matière de réduction des consommations que de production et récupération d’énergie. La méthode permet d’identifier les projets qui pourront atteindre les objectifs Climat-Énergie.
 

Élaborer un scénario volontariste

La transition énergétique d’un territoire s’appuie sur l’activation des leviers permettant de mieux maîtriser les consommations et les émissions – programmes de rénovation, mobilité décarbonée, etc. –, ainsi que sur le développement de systèmes de production à partir d’énergies renouvelables. « La connaissance fine des solutions actuelles et émergentes, comme des besoins exprimés par la collectivité nous permet de l’accompagner dans la construction d’un scénario de transition énergétique », précise Nicolas Robin.
Des propositions d’actions chiffrées sont formalisées dans le but de diminuer l’impact énergétique du territoire. Par exemple, les bâtiments et les quartiers à rénover en priorité, le déploiement de systèmes de production à partir des énergies renouvelables locales, ou encore l’électrification des véhicules et le développement de la mobilité douce. Leur impact sur la trajectoire du territoire, en termes de consommation et d’émissions de gaz à effet de serre, est évalué au moyen de modèles prospectifs. Au-delà, l’estimation de l’impact sur l’activité locale permet de conforter la transition énergétique comme levier d’attractivité économique. La collectivité peut ensuite s’approprier ce travail d’analyse via un outil Web interactif qui met à sa disposition les résultats cartographiques des consommations et les potentiels en énergies renouvelables. Une vision à 360° pour servir des politiques locales ambitieuses sur le plan énergétique et environnemental, et réalistes sur le plan économique et social.
 
COMPRENDRE LA SIGNATURE ÉNERGÉTIQUE D’UN TERRITOIRE

Première étape dans l’appropriation des problématiques énergétiques : maîtriser les ordres de grandeur de l’équilibre offre/demande local.
Il s’agit de dresser un état des lieux de la demande, incluant l’ensemble des secteurs de consommation sur le territoire de l’agglomération : résidentiel, tertiaire, industrie, transport, agriculture… En termes d’offres, beaucoup de territoires sont déjà riches d’initiatives du type réseaux de chaleur ou chaufferie bois industrielle, dont l’impact territorial peut être estimé. EDF apporte un éclairage sur les opportunités supplémentaires de valorisation des énergies renouvelables locales : éolien, bois, solaire, déchets, géothermie, aquathermie, hydraulique ou énergies récupérables. En concertation avec les responsables techniques et les élus, son approche technico-économique permet d’identifier les potentiels les plus pertinents à développer.
   

Pour en savoir plus sur la transition énergétique :

 
 
Haut de page