04 Juin 2014

Profil Ecole : inciter à moins consommer et rénover pour moins consommer

Laetitia Poeydomenge, Animatrice Plan Climat Energie Territorial, Direction de l’Aménagement et du Développement Territorial, Communauté d’Agglomération du Grand Dax.

La Communauté d’Agglomération a fait une première expérience de l’offre Profil Ecole sur la commune de Saugnac-et-Cambran. Quel est votre objectif ?

Menée entre le 3 et le 20 décembre dernier, cette première expérience Profil Ecole, lancée en vue d’un déploiement à l’échelle de la Communauté d’Agglomération du Grand Dax, fait partie du volet sensibilisation de notre Plan Climat Energie Territorial (PCET). Dans le cadre du protocole d’accord en faveur du développement durable et de la prévention de la précarité énergétique signé avec EDF Collectivités en 2013, notre partenaire énergéticien nous accompagne dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’actions multi-cibles. Le déploiement de Profil Ecole est une action phare à destination de la cible jeunesse.

Votre retour d’expérience ?

Menée entre le 3 et le 20 décembre dernier, cette première expérience Profil Ecole, lancée en vue d’un déploiement à l’échelle de la Communauté d’Agglomération du Grand Dax, fait partie du volet sensibilisation de notre Plan Climat Energie Territorial (PCET). Dans le cadre du protocole d’accord en faveur du développement durable et de la prévention de la précarité énergétique signé avec EDF Collectivités en 2013, notre partenaire énergéticien nous accompagne dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’actions multi-cibles. Le déploiement de Profil Ecole est une action phare à destination de la cible jeunesse.

La commune est-elle satisfaite des résultats ?

Le principe de Profil Ecole est d’enregistrer l’évolution de la consommation d’électricité sur trois périodes : une période témoin (pas d’action particulière) sur dix jours, une période peu exemplaire (je consomme beaucoup) sur deux jours et une période exemplaire (je consomme peu) également sur deux jours. La direction de l’établissement et les enseignants se sont fortement impliqués dans l’opération menée dans deux classes. Outre la sensibilisation aux éco-gestes , des ateliers ont été organisés sur la thématique « Qu’est-ce que l’énergie ? » pour les CM1 et sur des expérimentations autour de l’impact des isolants sur la consommation d’énergie pour les CM2. EDF Collectivités a remis à l’établissement un powerpoint présentant les résultats de manière très pédagogique. Les enfants ont montré beaucoup d’intérêt pour l’opération et l’impact de la sensibilisation a été très significatif. La consommation d’électricité, qui était de 250 kWh en période témoin, est montée à 280 kWh en période peu exemplaire pour chuter à 110 kWh en période exemplaire.
Pour la commune, l’enjeu était double : inciter à moins consommer, mais aussi rénover pour moins consommer. L’élu s’était porté volontaire pour évaluer l’impact de cette action de sensibilisation sur la cible jeunesse, mais aussi parce que l’instrumentation permet de réaliser un diagnostic technique sur un bâtiment ancien, sur lequel la commune a déjà fait des travaux. L’étude a montré certaines défaillances des installations, en particulier au niveau du réglage du chauffage : la température était la même de nuit comme de jour, alors qu’il suffit d’installer un système de programmation pour réguler. Ce point était important pour le Grand Dax parce qu’il faut savoir que la Communauté d’Agglomération attribue des aides financières aux communes qui s’engagent dans la rénovation énergétique des bâtiments.

Quelles sont les étapes du déploiement ?

Il faut d’abord faire connaître les résultats de cette première expérience dans toute l’agglomération afin de pré-sensibiliser les communes susceptibles de s’engager dans le déploiement de l’action à partir de la rentrée prochaine. Nous avons donc publié un article sur l’opération Profil Ecole de Saugnac-et-Cambran dans Grand Dax Infos, notre magazine trimestriel. En septembre 2014, nous adresserons un courrier aux élus en leur présentant les modalités de ce déploiement qui concerne les communes dont les écoles sont chauffées à l’électricité. Ce qui représente environ la moitié des 20 communes de la Communauté d’Agglomération du Grand Dax.

Que pensez-vous de l’accompagnement apporté par EDF Collectivités dans l’élaboration et la mise en œuvre du PCET ?

Le plan d’actions du PCET acté en mars 2012 par la Communauté d’Agglomération du Grand Dax portait essentiellement sur des volets techniques. EDF Collectivités nous a apporté beaucoup dans l’élaboration et la mise en œuvre du volet sensibilisation. Tout d’abord, le fait d’être adossé à un grand énergéticien crédibilise d’emblée les opérations menées. Ensuite, EDF Collectivités nous fait bénéficier de son retour d’expérience en nous proposant des actions ou des méthodologies de déploiement auxquelles nous n’aurions peut-être pas pensé. La sensibilisation est un domaine délicat parce que les actions qu’il faut mener sur des cibles très différentes, difficiles à toucher, sont parfois dispersées. Le fait d’avoir avec EDF Collectivités un plan d’actions précis, des points réguliers, « booste » notre démarche. Un exemple : nous avons fait en 2013 une action de sensibilisation auprès des agents communaux et intercommunaux à laquelle ont participé une dizaine de secrétaires de mairie et une soixantaine d’aides à domicile. L’objectif était de les inciter à initier aux éco-gestes les administrés avec lesquels elles étaient en contact, de leur apprendre à lire une facture d’électricité, de repérer les foyers en situation de précarité énergétique susceptibles de bénéficier des aides de l’agglomération et d’identifier les interlocuteurs du territoire vers qui les diriger. Nous nous sommes aperçus qu’une partie des aides à domicile était personnellement concernée par ces problématiques et qu’elles avaient bien saisi l’utilité de ces informations à leur propre usage. Partant de ce constat, nous avons pensé qu’une action de sensibilisation du même type pouvait intéresser les agents en charge de la collecte des ordures ménagères, qui présentent un profil similaire. Pour faciliter le contact, cette journée éco-gestes se déroulera au centre technique, dans leur salle de vie. Ils pourront ainsi y participer au fur et à mesure de leur retour de la collecte. Ce partenariat avec EDF Collectivités enrichit le contenu de notre PCET.

Haut de page