29 Mai 2013

Montauban de Bretagne s’appuie sur l’expertise MDE d’EDF Collectivités

Interview de Serge Jalu, Maire de Montauban-de-Bretagne (35)

En 2012, vous avez décidé d’associer EDF Collectivités à votre réflexion en matière de MDE (Maîtrise de la Demande d’Energie). Quelle était la problématique ?

Très engagée en matière de développement durable, Montauban de Bretagne (4 606 habitants) a mené ces dernières années, un certain nombre de rénovations sur les bâtiments communaux dans l’objectif de réaliser des économies d’énergie. Ces opérations ont été efficaces, mais le fait d’agir au coup par coup ne nous a peut-être pas permis de bénéficier de toutes les synergies possibles.

En 2012, nous avons donc décidé de mener une réflexion globale et cohérente avec l’accompagnement et les conseils d’EDF Collectivités. La première étape a été la signature d’une convention en faveur de l’efficacité énergétique, qui va nous permettre de valoriser désormais toutes nos actions au travers du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE).

Hotel de Ville de Montauban-de-Bretagne

Montauban-de-Bretagne a souscrit à l’offre Conseil MDE Eclairage Public d’EDF Collectivités. Quels sont les points marquants de cette étude ?

L’étude Conseil MDE Eclairage Public d’EDF Collectivités a mis en évidence qu’une partie de notre réseau d’éclairage public, aux carrefours notamment, était très nettement surdimensionnée. En remplaçant les lampes de 250w par des lampes de 150w, nous aurons un éclairement tout à fait suffisant et nous ferons de 30 à 40 % d’économies d’énergie sur ce seul poste. Un autre point marquant de cette étude est la prise en compte des aspects sécuritaires.

L’expertise technique a mis en évidence un défaut de sécurité sur les 10 armoires électriques du réseau. Ce défaut n’avait pas été signalé par l’entreprise assurant la maintenance. Nous allons faire rapidement réaliser les travaux par un de nos agents qui a les compétences techniques nécessaires.

Par ailleurs, le contrat de maintenance arrive à échéance et l’étude Conseil MDE Eclairage Public va doublement nous aider à en redéfinir les contours : nous avons un état des lieux précis du réseau comme base de négociation et nous allons supprimer le poste visite de sécurité. L’économie étant d’environ 1 000 euros par an, le coût de l’étude d’EDF Collectivités sera déjà amorti par les économies réalisées pendant les quatre premières années de maintenance.

Vous avez également demandé à EDF Collectivités de faire une analyse de trois pré-diagnostics thermiques que vous aviez fait réaliser….

En 2010, nous avions fait réaliser des pré-diagnostics thermiques sur l’ensemble du patrimoine public, mais nous souhaitions aller plus loin et avoir des recommandations techniques plus précises sur trois bâtiments qui sont pour nous d’importants réservoirs d’économies d’énergie : la mairie, le groupe scolaire et une résidence de 18 logements sociaux. Nous avons donc demandé à EDF Collectivités de nous apporter son expertise et de nous conseiller sur la meilleure approche.

Une de vos cibles prioritaires est le groupe scolaire ?

Tout à fait. Sur le chantier du groupe scolaire, nous avons mené de façon concomitante deux actions : l’analyse du pré-diagnostic thermique et le lancement d’une opération « Sensibilisation aux économies d’énergie dans une école » auprès des cinq classes d’élèves de CM1 et de CM2. Bien évidemment, l’objectif central était de sensibiliser les enfants, mais les experts techniques ont aussi croisé les données du pré-diagnostic avec les enregistrements des consommations d’énergie faits pendant 21 jours dans le cadre de cette opération de sensibilisation.

Cette mutualisation des informations permet de mieux évaluer la pertinence des solutions techniques envisagées. La présence d’EDF Collectivités à nos côtés nous a aussi permis d’identifier une incohérence sur le chantier d’extension de l’école qui venait de se terminer. Les convecteurs électriques de l’extension côté maternelle et ceux côté classe CM2 avaient été inversés. Or les normes ne sont pas les mêmes pour la température de contact.

Groupe scolaire

La Foire Saint-Michel a été l’occasion de mener plusieurs actions de sensibilisation dans le cadre du programme ENBRIN1

Se déroulant sur deux jours fin septembre, la Foire Saint-Michel est un événement pour Montauban-de-Bretagne. Nous avons saisi cette opportunité pour lancer des actions de sensibilisation aux économies d’énergie envers tous les publics que nous voulons toucher. L’animation « le cartable du super éco-môme » nous a permis de sensibiliser aux économies d’énergie environ 200 élèves des écoles publiques et privées.

Avec le Kit & Co, les élus et le personnel de la collectivité territoriale ont été informés sur les enjeux énergétiques en Bretagne et sur les changements de comportement. Les conseillers EDF ont également été très présents auprès des particuliers qui souhaitaient s’informer sur les travaux à réaliser pour faire des économies d’énergie et sur les aides dont ils pouvaient bénéficier.

Pour réduire la dépendance énergétique de la Bretagne (9,5 % d’autonomie à ce jour) et faire face aux risques de coupures électriques en hiver, la Région et l’Etat ont signé en décembre 2010 avec RTE (Réseau de Transport d’Electricité), l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat), un Pacte électrique breton fondé de manière indissociable sur trois piliers : maîtrise des consommations d’électricité, déploiement massif des énergies renouvelables et sécurisation de l’approvisionnement électrique.

Contribution d’EDF au Pacte électrique breton, le programme ENBRIN (ENergie BRetagne INnovation) est le modèle énergétique développé sur la période 2010-2015 en réponse aux attentes du territoire sur la problématique énergétique bretonne. Ses objectifs : accélérer et accroître la maîtrise de la consommation d’énergie, développer les énergies renouvelables décentralisées et centralisées, optimiser les outils de production d’électricité existants, réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ses fondamentaux : l’innovation, la complémentarité des réponses, la performance et le partenariat avec les différents acteurs du territoire. 


Haut de page