19 fév 2015

Le PASS d'EDF au service de la lutte contre la précarité énergétique

Six mois à peine après le début de son déploiement dans toute la France, le nouveau portail internet réservé aux travailleurs sociaux connait un démarrage prometteur. Le « PASS », acronyme de Portail d’Accès aux Services Solidarité d’EDF, a enregistré plus de 3000 demandes d’aide financière. Avec un objectif clair : faciliter les échanges entre les travailleurs sociaux et les 380 conseillers Solidarité d’EDF.

« Jusqu’à présent, l’enregistrement et le suivi des demandes d’aide se faisaient par téléphone, mais il n’est pas toujours facile de coordonner nos agendas avec les équipes d’EDF », témoigne Bertrand Colin , assistant social au Conseil général de l’Allier. La plupart du temps loin de son bureau, il enchaîne les déplacements : permanences en mairie, visites à domicile, enquêtes de terrain… La crise économique pousse de plus en plus de personnes dans la précarité et le temps passé à traiter les demandes d’aides sociales augmente d’autant : « Le maillage de différentes actions sur le terrain est indispensable pour identifier les ménages en difficulté, notamment sur le plan énergétique et les accompagner dans leur recherche de solutions ».

Avec le PASS, plus besoin de rendez-vous téléphoniques, ni même d’avoir un conseiller Solidarité au bout du fil ; les travailleurs sociaux peuvent se connecter au portail internet à tout moment. « Nous pouvons déposer directement les demandes d’aide en ligne, suivre l’évolution des dossiers en temps réel, échanger avec l’équipe Solidarité d’EDF », ajoute Bertrand Colin qui réserve désormais le téléphone « aux cas les plus complexes ».

Un gain de temps appréciable pour Valérie Rousseau , gestionnaire au service Habitat Logement de la Mairie de Nancy. Chargée du suivi des dossiers et de la vérification des données, elle n’a eu aucun mal à adopter le réflexe PASS : « C’est simple, les menus déroulants sont clairs. Il me faut à peine cinq minutes pour déposer une demande d’informations en ligne et notre conseiller Solidarité d’EDF répond très rapidement ».

Avant la mise en place du portail, elle échangeait plusieurs fois par téléphone avec les équipes d’EDF pour mettre à jour entre 80 et 90 dossiers par mois avant leur instruction par la commission du Fonds Municipal des Aides de la Mairie de Nancy. Une gestion d’autant plus compliquée qu’ « un a deux mois peuvent s’écouler entre le moment où le travailleur social réalise son enquête et la présentation du dossier de demande d’aide en commission. Entre temps, comment la dette a-t-elle évolué ? De quand datent les trois derniers règlements ? Le client bénéficie-t-il du tarif de première nécessité pour l’électricité ? ». Grâce au PASS, Valérie Rousseau peut soumettre ses questions au fur et à mesure de son enquête et actualiser ses dossiers de manière quasi instantanée: « Je gagne un temps précieux dans l’organisation de mon travail au quotidien ».

Pour Bertrand Colin, la gestion en temps réel des dossiers permet par ailleurs d’informer plus précisément « les familles en situation d’impayés qui ont besoin d’être rassurées sur le fait que leur dossier est bien en cours de traitement ». Le PASS propose enfin une rubrique « Actualités et Infos pratiques ». De quoi nourrir la réflexion des travailleurs sociaux : « Nous n’avons pas toujours le temps de faire des recherches pour trouver des informations complètes et fiables sur tous les sujets qui peuvent intéresser notre métier ».

Dans quelques semaines interviendra la fin de la trêve hivernale qui correspond, pour tous les acteurs de la lutte contre la précarité énergétique, à un pic d’activité… l’occasion d’adopter le réflexe PASS !

Accédez au PASS d'EDF

Retrouvez les interviews complètes de Bertrand Collin et Valérie Rousseau.

 

Haut de page