11 juil 2012

La force de la facture regroupée avec annexes personnalisées (FRAP).

Interview de Magali Drillon, responsable comptabilité – Exploitation Immobilière à Domofrance.

Quels problèmes rencontriez-vous sur le plan de la facturation d’EDF ?

Notre patrimoine totalise entre 1 700 et 1 800 compteurs électriques, représentant 7 500 factures par an. Celles-ci nous parvenaient au jour le jour, en un flux sans réelle coordination. De plus, elles émanaient de plusieurs partenaires au sein d’EDF : réseau de transport, distributeur… On ne savait plus qui faisait quoi ni à qui s’adresser. Le traitement de ces factures sous format papier représentait un important volume de travail quotidien. Nous subissions plus que nous ne maîtrisionsla facturation.

Comment avez-vous résolus ces problèmes ?

En 2011, EDF nous a présenté sa nouvelle offre concernant la centralisation de l’ensemble de nos compteurs et les factures qui leurs sont associées. La mise à disposition, désormais, d’un interlocuteur unique a constitué une avancée décisive dans la résolution de nos problèmes. A notre écoute, l’équipe d’EDF Collectivités nous a présenté et proposé de mettre en place la facture regroupée avec annexes personnalisées (FRAP). Facile à utiliser, cet outil est adapté à notre comptabilité propre, analytique, comptable, budgétaire : il a été construit et mis en place par notre équipe administrative dans une démarche participative active et confiante avec EDF Collectivités. La FRAP nous permet de maîtriser intégralement notre parc de compteurs. Depuis sa date de mise en opération, en juillet 2012, au lieu de quelque 600 factures mensuelles habituelles, nous n’en recevons plus que 22. Côté trésorerie, nous apprécions aussi qu’il n’y ait qu’une seule date de prélèvement par facture. La FRAP se révèle réellement bénéfique en termes d’organisation, de gain de temps, d’efficacité et de charge de travail. Nous ne subissons plus la facturation, nous en sommes les acteurs.

Vos factures se trouvent aujourd’hui regroupées. Vous envisagez de mettre en place d’autres outils de facilitation de la comptabilité ?

Avec la centralisation de la gestion de tous nos compteurs par EDF Collectivités et grâce à la FRAP, nous avons gagné en productivité, en organisation et en rentabilité. Nous allons faire un pas de plus. Nous étudions depuis peu l’implémentation du flux électronique de facturation, dans lequel la facture arrive directement dans le logiciel de comptabilité. Cette dématérialisation des informations issues de la FRAP constitue selon moi un complément intéressant. C’est la prochaine étape.

Haut de page