04 Juin 2014

Dispositif ambassadeurs de l’efficacite energetique : un partenariat solidarite exemplaire

Entretien avec Pierre-Antoine Morand, chef du service logement et droit des sols de la Direction Départementale des Territoires1(DDT) des Ardennes et Nathalie Baillet, Référent Point Rénovation Info Service (PRIS) de l’Anah

Les Ardennes sont très en pointe dans le déploiement du dispositif des Ambassadeurs de l’efficacité énergétique2. Pourquoi ?

Pierre-Antoine Morand : En début d’année, les collectivités territoriales avaient recruté 65 Ambassadeurs de l’efficacité énergétique sur l’ensemble du territoire national. 9 d’entre eux l’ont été par des Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) des Ardennes et ils seront probablement une douzaine à la mi-2014. C’est un gros effort pour un petit département de 280 000 habitants. Cet engagement s’explique par une forte sensibilisation de nos élus à ces problématiques, notamment depuis 2009.

Comment les Ambassadeurs de l’efficacité énergétique des Ardennes sont-ils formés ?

Nathalie Baillet : Rappelons que les Ambassadeurs de l’efficacité énergétique sont recrutés en Emploi d’avenir3, une forme de contrat d’insertion. Ce sont des jeunes entre 18 et 25 ans, particulièrement éloignés de l’emploi en raison de leur manque de formation. Leur mission va être de repérer et d’aider les ménages, particulièrement ceux qui sont en situation de précarité énergétique, à réaliser des économies d’énergie. Il était important pour les élus de savoir que la DDT s’engageait à mettre en œuvre une formation adaptée afin que les Ambassadeurs de l’efficacité énergétique trouvent rapidement leurs marques à titre personnel et qu’ils soient efficaces sur le terrain. La délégation locale de l’Anah a pris en charge la première étape de la formation, indispensable, qui était de leur faire comprendre où ils se situaient en leur expliquant le fonctionnement d’une administration et l’historique de l’Anah, puis le programme Habiter Mieux4. La seconde étape, mise en œuvre avec l’Agence Locale de l’Energie (ALE)5 des Ardennes, portait sur l’énergie et sur le message que nous leur demandons de délivrer. L’accompagnement des ambassadeurs a été assuré également par l’opérateur « Habiter mieux en Ardennes » dans le cadre du programme de formation. La troisième étape a été menée en partenariat avec EDF Collectivités dont l’action d’information/sensibilisation approfondie autour de l’efficacité énergétique et de la lutte contre la précarité énergétique a contribué à la motivation des Ambassadeurs de l’efficacité énergétique, parce qu’à la fois informative et pragmatique.

Un point d’étape sur le programme Habiter mieux en Ardennes ?

Pierre-Antoine Morand : Nous sommes passés de 39 dossiers traités en 2011 à 111 en 2012, puis 318 en 2013 alors que notre objectif était de 301. Tous types d’aide confondus (propriétaires occupants, propriétaires bailleurs, précarité énergétique…), nous avons distribué 2,5 millions d’euros d’aide de l’Anah en 2013, auxquels il faut ajouter les aides des collectivités territoriales. Le montant des travaux générés est de l’ordre de 5-6 millions d’euros. L’impact sur l’économie locale, et par conséquent sur l’emploi, est donc significatif. EDF et tous les acteurs du département sont entrés dans un partenariat solidarité exemplaire.

1Depuis le 1er janvier 2010, les Directions Départementales des Territoires (DDT), issues des DDEA (Directions Départementales de l’Equipement et de l’Agriculture) mettent en œuvre les politiques publiques d’aménagement et de développement durable des territoires.

2Retrouvez la plaquette de présentation des ambassadeurs de l’efficacité énergétique :

http://www.anah.fr/fileadmin/anahmedias/Newsletter/2013_NL/ANAH_ambassadeurs.pdf

3Les Emplois d’avenir ont été créés en octobre 2012 afin de proposer des solutions d’emploi aux jeunes sans emploi peu ou pas qualifiés, de leur ouvrir l’accès à une qualification et à une insertion professionnelle durable. Fin 2013, l’objectif des 100 000 emplois d’avenir a été atteint. Le nouvel objectif est d’atteindre 150 000 jeunes recrutés en emploi d’avenir d’ici fin 2014.

4Le programme Habiter mieux est destiné à financer les travaux de rénovation énergétique des propriétaires occupants modestes pour réduire leur facture et contribuer à l’atteinte des objectifs d’économies d’énergie du Grenelle de l’environnement. Plusieurs mesures de renforcement (élargissement des aides aux propriétaires et syndicats de copropriétés) ont été prises en avril 2013.

5Agence locale de l’Energie et du Climat des Ardennes
http://www.ale08.org/-Presentation-.html

Haut de page