23 oct 2013

EDF ouvre le premier laboratoire europeen dedié aux smart grids

EDF vient d’inaugurer Concept Grid, une plate-forme expérimentale unique au monde destinée à anticiper et accompagner l’évolution des systèmes électriques vers les « smart grids ». Implanté sur le site R&D des Renardières (77), Concept Grid offre la possibilité de conduire grandeur nature des stress tests complexes et en conditions perturbées, qu’il serait impossible de réaliser sur le réseau réel.

EDF a reproduit ainsi un quartier d’habitation avec 5 maisons de 20 m² chacune, qui incluent des équipements actuels ou anticipent les usages futurs : compteurs intelligents, appareils électroménagers pilotables à distance, pompes à chaleur réversibles, micro-éoliennes, panneaux photovoltaïques, bornes de recharge de véhicules électriques, solutions de stockage…

Avec un investissement de 10 millions d’euros, Concept Grid dispose d’un réseau complet, représentatif du réseau de distribution : 7 km de basse tension, alimenté par 3 km de réseau moyenne tension (20 kV) et deux postes de distribution. Ce sont aussi 120 km de réseau moyenne tension supplémentaires qui peuvent être reproduits virtuellement par des matériels électriques spécifiques.

A mi-chemin entre les essais en laboratoire et les expérimentations sur le terrain, Concept Grid offre de multiples configurations et un champ d’essais étendu. Les expériences menées peuvent concerner la résistance des réseaux électriques, les offres d’effacement, l’intégration des énergies nouvelles ou le stockage d’électricité. Concept Grid permet de tester des matériels comme des offres de service.

Concept Grid est aussi conçu pour travailler avec des partenaires industriels ou académiques. D’ores et déjà, des partenariats ont été signés entre autres avec Alcatel, l’Institut de recherche du Groupe HydroQuébec (IREQ), Supelec et DERlab, réseau européen d’instituts et de laboratoires de recherche.

Les Renardières : le plus grand centre de recherche d’EDF en France

L’enjeu des smart grids est important : il s’agit de répondre aux perspectives d’un réseau de plus en plus décentralisé. L’expérimentation des smart grids sur le site des Renardières n’est pas un hasard. Créé en 1964, ce centre de recherche – le plus grand qu’EDF ait mis en place (86 hectares) – regroupe plus de 600 chercheurs et techniciens au sein de 30 laboratoires qui, pour certains d’entre eux, pourraient être qualifiés d’« avant-garde », à l’instar de Concept Grid. Les domaines de recherche s’étendent de l’efficacité énergétique au vieillissement des matériaux des installations thermiques et nucléaires, en passant par le développement des énergies renouvelables.

Haut de page