Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

29 nov. 2019

Partager :

tendances et marché de l'énergie

29 nov. 2019 environnement-magazine.fr, 19/11/2019

Une consultation publique pour le développement de l’éolien offshore en Normandie

Mi-novembre 2019, la Commission nationale du débat public (CNDP) a annoncé le lancement d’une consultation d’une durée de six mois relative au projet de construction d’un parc éolien offshore de 1GW au large des côtes normandes. En marge de cette annonce, Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire, a déclaré : « Pour mener la transition énergétique, identifier de façon concertée les zones des futurs projets éoliens en mer, très en amont de la réalisation des projets, est capital. » Cette consultation permettra d’orienter le choix de la localisation et du raccordement au réseau électrique du futur parc éolien. Cette démarche est d’autant plus importante que le gouvernement envisage de développer des projets similaires dans la même zone géographique.

29 nov. 2019 actu-environnement.com, 21/11/2019

Rénovation énergétique : un appel à projets destiné aux bâtiments anciens protégés

Le 20 novembre 2019, lors du Salon des Maires, la Banque des territoires et l’association Sites et Cités, qui regroupe les villes et ensembles de communes porteurs d’un secteur protégé « Sites patrimoniaux remarquables », ont conclu un partenariat visant à promouvoir les projets de rénovation énergétique des bâtiments anciens protégés (également appelés « bâtiments remarquables »). Cette signature a entériné le lancement d’un appel à projets intitulé « 20 projets pour 2020 » destiné aux villes qui participent au programme « Action cœur de ville » - visant à redynamiser les centres-villes – et qui disposent d’un site patrimonial remarquable (SPR). Ces projets seront portés par des collectivités locales et leurs opérateurs et seront destinés à des bâtiments anciens protégés privés et publics. L’association précise que « la collectivité doit être engagée politiquement et financièrement dans une politique de réhabilitation du SPR, et doit avoir obtenu le label ‘’Effinergie patrimoine’’ ». À partir de 2020, la Banque des territoires allouera 1 million d’euros à la réalisation d’études d’ingénierie visant à accompagner la mise en œuvre des travaux de rénovation des projets qui auront été sélectionnés dans le cadre de ce partenariat. Les porteurs de projet pourront candidater à partir de janvier 2020.

29 nov. 2019 environnement-magazine.fr, 18/11/2019

Une météo carbone va être mise en place pour le Grand Paris

Le Conseil de Paris, qui s’est réuni le 15 novembre dernier, a adopté à l’unanimité la mise en place d’une météo carbone destiné à mesurer et cartographier les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) pour le Grand Paris. Le système a été développé par l’entreprise française Origins.earth en collaboration avec le LSCE (Laboratoire des Sciences du climat et de l’Environnement) avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, l’APC (Agence Parisienne du Climat) et l’AFNOR (Agence française de normalisation). Il fournira des informations en temps réel grâce à des capteurs spécifiques mais aussi grâce à des mesures plus traditionnelles comme la température ou la direction du vent. Origins.earth a aussi mesuré l’impact qu’aurait la baisse de 1 degré des chauffages des ménages franciliens sur les émissions de GES afin d’alerter sur l’importance de modifier les comportements individuels pour lutter contre le changement climatique. Effectivement, la baisse de 1 degré de la température du chauffage correspond « aux volumes captés par une surface boisée équivalente à plusieurs départements de l’Ile-de-France » d’après M. Benkhelifa, responsable du dispositif Origins.earth avec le LSCE.

29 nov. 2019 latribune.fr, 20/11/2019

Enedis veut apporter son expertise aux collectivités sur la mobilité électrique

Enedis, filiale d’EDF qui s’occupe de la distribution d’électricité sur le réseau français, se veut aussi être un acteur de la mobilité électrique. Présente au congrès des Maires le 20 novembre, l’entreprise a mis en avant son savoir-faire dans l’installation d’infrastructures et l’accompagnement des collectivités souhaitant se tourner vers la mobilité électrique. Enedis a déjà collaboré avec Ardennes Métropole pour mettre en place 32 véhicules électriques en auto partage. De plus, Enedis offre une solution d’aide à l’installation de bornes de recharge, primordiale dans le développement de la mobilité électrique. La filiale d’EDF est aussi bien intéressée par les zones rurales que par les zones urbaines où elle est déjà en partenariat avec la RATP et Keolis. L’hydrogène est aussi un type de mobilité qu’Enedis souhaite développer, à condition que l’hydrogène soit d’origine électrique comme l’a stipulé Dominique Lagarde, directeur du programme Mobilité électrique d’Enedis. Malgré ce fort intérêt pour la mobilité électrique, Enedis ne souhaite pas modifier son modèle économique qui est basé à 95% sur la rémunération par le TURPE (Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d' Électricité) et par les prestations de services qu’offre l’entreprise.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

22 nov. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 22 nov.

A la une : Atos et Météo-France lancent une plateforme « météo-sensibilisée »

15 nov. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 15 nov.

A la une : L’AIE alerte quant à une régression en matière d’efficacité énergétique

08 nov. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 08 nov.

A la une : EDF ouvre son laboratoire dédié à l’innovation à Lyon

Voir toutes les revues de presse