Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

26 avr. 2019

Partager :

tendances et marché de l'énergie

26 avr. 2019 environnement-magazine.fr , 18/04/19

Les Français ont investi 38,7 millions d’euros dans les énergies renouvelables en 2018

Selon le troisième baromètre du financement participatif publié le mercredi 17 avril 2019 par GreenUnivers et Financement Participatif France (FPF), les Français ont investi 38,7 millions d’euros dans les énergies renouvelables en 2018, soit une hausse de 89% par rapport à 2017. « La confirmation de cette tendance est évidemment très positive. Elle s’explique notamment par le fait que les énergies renouvelables trouvent un écho favorable auprès des citoyens. (…) Le rendement de ces investissements est par ailleurs très intéressant au regard des courtes durées d’engagement » souligne Stéphanie Savel, présidente de FPF. Cette hausse s’explique aussi par des ajustements législatifs : « la loi Pacte a acté le relèvement du plafond du financement participatif qui passe de 2,5 millions d’euros à 8 millions d’euros par projet sur 12 mois consécutifs » précise GreenUnivers. L’étude, menée auprès de 17 plateformes de financement participatif, analyse l’ensemble des opérations en énergies renouvelables et en efficacité énergétique réalisées chaque année. Le baromètre relève que 153 projets ont été financés en 2018, représentant une capacité totale de 1 131 MW. Les projets liés à l’énergie solaire ont mobilisé 65% des montants investis, et quand 21% concernent l’éolien. Pour GreenUnivers, le ralentissement constaté sur les projets éoliens « peut s’expliquer par les difficultés que rencontre la filière en France (...), par des montages financiers plus compliqués à mettre en œuvre mais aussi à l’effet appel d’offres ». « Le taux de rentabilité moyen net du financement participatif des énergies renouvelables pour les citoyens s’élève à 4,94% », note le baromètre.

26 avr. 2019 lefigaro.fr , 18/04/19

Le SER demande plus d'ambition dans le renouvelable

Alors que les discussions sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) sont toujours en cours, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) compte profiter de la prochaine réunion du Conseil Supérieur de l’Energie (CSE) le 14 mai pour porter la voix de la filière. Dans un communiqué publié mardi 16 avril 2019, le président du SER, Jean-Louis Bal, a plaidé pour plus de visibilité, à travers des appels d’offres réguliers et des trajectoires tarifaires dynamiques. Le président s’inquiète notamment du développement des énergies renouvelables émergentes si des mesures ne sont pas prises. Le SER regrette notamment des diminutions de coûts de rachat du gaz renouvelable, beaucoup trop rapides pour rentabiliser les investissements, mais aussi la baisse de l’objectif initial de 10% de gaz vert dans la consommation totale de gaz à l’horizon 2030. Le SER se satisfait toutefois des objectifs concernant l’éolien terrestre et le solaire au sol, qui visent chacun 2 000 MW supplémentaires par an, le solaire sur bâtiment - 900 MW supplémentaires - et la petite hydraulique - 35 MW supplémentaires. En revanche, pour Jean-François Bal, l’éolien en mer n’est pas suffisamment soutenu. Alors que la filière est devenue compétitive, les pouvoirs publics ne prévoient que 3 GW supplémentaires au cours des prochaines années. Le SER plaide pour au moins 1 GW de plus par an.

26 avr. 2019 ladepeche.fr , 16/04/19

Occitanie : Un nouveau record pour la production d’électricité renouvelable

Un bilan présenté mardi 16 avril 2019 par RTE fait état d’une production d’électricité renouvelable record en Occitanie en 2018. En progression de 35%, elle a permis à la région de couvrir 47,7% de sa consommation annuelle d’électricité. Comptant pour 17,1% de la production renouvelable nationale, l’Occitanie – qui ambitionne de devenir la première région à énergie positive d’Europe d’ici 2050 – s’affirme comme la deuxième région productrice d’électricité renouvelable. Dans le détail, la production hydraulique a enregistré une hausse de 48,7%, due aux fortes pluies, pour s’établir au niveau record de 14 TWh. Le solaire a progressé de 6,3% pour atteindre 1 811 MW et l’éolien de 4% pour un total de 1 517 MW. Au total, la production globale d’électricité en Occitanie a augmenté de 12,7% pour atteindre 37,7 TWh, permettant de couvrir 97,6% de la consommation d’électricité de la région (35,5 TWH). En 2018, RTE a investi 158 millions d’euros « pour contribuer à la réussite de la transition énergétique en Occitanie et accompagner la dynamique économique des territoires » souligne Erik Pharabod, délégué RTE. Ces investissements ont permis de renouveler le réseau électrique et surtout de l’adapter aux énergies renouvelables. « Sur la période 2019-2023, RTE prévoit d’investir 995 millions d’euros en Occitanie. Dans cette perspective, les démarches pour le raccordement des parcs éoliens flottants en Méditerranée sont en cours. Par ailleurs, le projet de poste électrique Sud Aveyron, indispensable pour sécuriser l’alimentation électrique et accompagner le développement des énergies renouvelables, a été déclaré d'utilité publique en juin 2018 » a ajouté le délégué RTE.

26 avr. 2019 la1ere.francetvinfo.fr , 15/04/19

A La Réunion, EDF participe à la lutte contre la précarité énergétique

Selon les données de l’INSEE, 40% des ménages sont en situation de précarité énergétique sur l’île de La Réunion. Ces foyers devraient être particulièrement affectés par l’annonce récente du gouvernement français d’augmenter les tarifs réglementés de l'électricité de 5,9% le 1er juin 2019. Pour faire face à cette situation, le groupe EDF a décidé de s'associer au département d'Outre-mer afin d'organiser des forums solidarité à destination des acteurs locaux. Ces opérations, qui ont eu lieu du 15 au 19 avril 2019, avaient pour but de renseigner quelques 400 acteurs de la solidarité sur les aides et dispositifs d'accompagnement existants pour lutter contre la précarité énergétique. L’enjeu est de taille, car il doit permettre de relayer ces mesures, assez méconnues, auprès des ménages réunionnais. Ces forums se sont déroulés autour de trois axes : une sensibilisation aux offres AGIR PLUS d'EDF permettant de réaliser des économies d'énergie, un état des lieux des dispositifs d'aides solidaires existants (modalités d'utilisation des chèques énergie et fonctionnement du fond solidarité logement) ainsi qu'une présentation des outils numériques dont disposent les travailleurs sociaux pour permettre aux ménages les plus démunis d'accéder à ces aides.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

20 nov. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 20 nov.

A la une : La Nouvelle-Aquitaine lance deux appels à projets liés aux énergies renouvelables

13 nov. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 13 nov.

A la une : Les données sur l’énergie valorisées par les territoires

30 oct. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 30 oct.

A la une : Appels à projets de rénovation des bâtiments publics : l’État devra faire des choix

Voir toutes les revues de presse