Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

26 mar. 2021

Partager :

tendances et marché de l'énergie

26 mar. 2021 euro-energie.com 19/03/21 , 19/03/21

Datanumia : le groupe EDF crée sa filiale de management de la donnée énergétique

EDF a annoncé le 19 mars 2021 la création d’une filiale spécialisée dans le management et l’optimisation des consommations énergétiques des professionnels et des particuliers. Appelée Datanumia, la nouvelle société fusionne le savoir-faire technologique de Netseenergy et d’Edelia, deux filiales du Groupe. Ce nouvel acteur européen a pour objectif de simplifier la compréhension de la consommation énergétique des clients, de participer à leur transition énergétique et de les accompagner dans la réduction de leur facture. Concrètement, Datanumia développe des solutions digitales afin de maîtriser les consommations d’énergie et l’empreinte carbone, aussi bien dans l’habitat individuel et collectif que dans les bâtiments tertiaires et industriels. Les outils mis à disposition permettent de calculer les consommations des clients, d’estimer la répartition par usage (éclairage, chauffage…) et d’optimiser leur performance énergétique. Par exemple, l’iBoard est une interface client personnalisée dédiée à la gestion intelligente des consommations énergétiques des bâtiments à usage professionnel, proposant une méthodologie adaptée pour les clients multisites. Du côté des particuliers, Datanumia propose Mes Ecos & Moi, un outil de suivi de consommation. Datanumia accompagne également ses clients dans l’analyse de leurs données d’autoconsommation photovoltaïque ou de celle de leurs véhicules électriques. « La création de la filiale Datanumia confirme l'ambition du groupe EDF de poursuivre son développement dans le management des données énergétiques en accompagnant ses clients dans la maîtrise de leur consommation énergétique et la réduction de leur empreinte carbone », conclut Thierry Brot, directeur général de Datanumia.

26 mar. 2021 actu-environnement.com , 19/03/21

Un guide pour massifier la rénovation énergétique des bâtiments par quartier

Le 17 mars 2021, le fonds de dotation Cercle Promodul/Inef4 a publié en ligne un guide afin d’accompagner les collectivités dans l’accélération de la massification de la rénovation énergétique et environnementale à l’échelle du quartier. Le guide propose une méthodologie à chaque étape de la rénovation et selon la typologie du quartier, son milieu socioéconomique, le volume des travaux ainsi que les objectifs de rénovation énergétique à atteindre. Dix étapes sont déterminées, « permettant aux collectivités de mieux se repérer et passer à l'action concernant les questions techniques, financières et organisationnelles », précise le Cercle Promodul/Inef4. Le fonds de dotation conseille également de faire appel à un tiers de confiance pour orchestrer les projets de réhabilitation et de solliciter des accompagnateurs de ménages pour faciliter le parcours de rénovation.

26 mar. 2021 actu-environnement.com , 17/03/21

Passoires thermiques : la mission Sichel fait trois propositions pour accélérer leur rénovation

Le 17 mars 2021, Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse Des Dépôts (CDC), a publié les résultats de la mission d’identification des leviers d’action pour massifier la rénovation énergétique de 4,8 millions de passoires thermiques (étiquettes F et G du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)). Trois propositions sont émises dans ce rapport afin de nourrir les discussions sur la loi climat et résilience. La première proposition consiste à mettre en place un système « généralisé et obligatoire » d’accompagnateurs des ménages. Appelé « mon accompagnateur rénov’ », ce tiers de confiance aurait pour mission d’encadrer et de coordonner les différents acteurs engagés dans la rénovation globale des bâtiments. Les objectifs sont multiples : rendre cet accompagnement obligatoire pour obtenir les subventions de réhabilitation d’un logement privé pour toute rénovation dépassant 5 000 euros, prendre en charge systématiquement cet accompagnement par les aides publiques et rendre obligatoire l’audit lors de la mutation pour massifier la demande en rénovation globale. L’État financerait le coût de l’accompagnement « en favorisant les ménages très modestes et modestes, et précaires ». La mission propose qu’un appel d’offres soit lancé à l’échelle nationale afin d’agréer les accompagnateurs. La deuxième proposition concerne la création d’une plateforme nationale unique « MonServiceRénov.fr » pour simplifier le parcours des ménages et des professionnels. Elle permettrait « à l’usager d’être mis en relation avec son accompagnateur, de suivre l’évolution de son dossier ; et aux intervenants (artisans, banques…) d’instruire le dossier et d’y verser et prélever les financements grâce à un compte sécurisé », résume le rapport. Enfin, la dernière proposition appelle à étendre l’avance des aides pour soutenir les ménages modestes dans la rénovation globale de leur logement pour atteindre le niveau Bâtiment Basse Consommation (BBC). Un « Prêt Avance Mutation (PAM+) » s’adresserait aux personnes n’ayant pas accès au crédit bancaire, comme les retraités, et mettrait en place un système de remboursement à la revente ou lors de la succession des biens rénovés.

26 mar. 2021 lejournaldugrandparis.fr , 18/03/2021

Île-de-France : EDF s’adresse aux élus pour les accompagner dans leurs diagnostics énergétiques

La déléguée régionale d’EDF en Île-de-France, Hélène Milot, a proposé aux présidents des intercommunalités de la région de les accompagner dans la réalisation des diagnostics énergétiques préalables à la signature de leur Contrat de Relance et de Transition Écologique (CRTE). Elle explique : « notre souhait est de nous projeter dans la situation des élus et des habitants, pour identifier et mettre en œuvre une transition énergétique efficace, en aidant à définir des priorités et à assembler une combinaison optimisée de solutions. » Car « l’État souhaite signer avec les intercommunalités des CRTE avant l’été. […] Le Premier ministre entend à cette occasion renforcer […] les Contrats Plan État-Région (CPER) d’une part, et les CRTE d’autre part. C’est l’occasion pour nous de proposer aux élus et à leurs services […] nos outils et […] notre expertise, notamment de diagnostic énergétique ». EDF, pour la fourniture d’énergies décarbonées et ses filiales, comme Dalkia pour les services énergétiques ou Izivia pour la mobilité électrique, sont capables de réaliser des diagnostics sur les réseaux de chaleur et de froid ainsi que sur les réseaux de recharge, et de présenter des contrats de performance énergétique. « Nous proposons donc aux collectivités de les accompagner sur le temps long, du diagnostic à la réalisation de travaux, pour construire la ville, les quartiers et les bâtiments durables de demain », ajoute Hélène Milot. EDF propose également une offre d’énergies décarbonées afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments et le pilotage au service de la maitrise des consommations grâce à son expertise développée dans les IOT (Internet Of Things) ou l’intelligence artificielle.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

30 avr. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 30 avr.

A la une : La FNCCR propose une aide pour rénover les piscines publiques

23 avr. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 23 avr.

A la une : Enerplan regrette le volet solaire de la RE2020

16 avr. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 16 avr.

A la une : L’hydrogène vert va devenir compétitif

Voir toutes les revues de presse