Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

25 nov. 2022

Partager :

tendances et marché de l'énergie

25 nov. 2022 actu-environnement.com, 17/11/2022

Transition écologique : la chaleur renouvelable a un rôle à jouer

D’après la Fédération des services énergie environnement (Fedene), la chaleur renouvelable peut servir la transition écologique. En 2021, 29,8 térawattheures (TWh) de chaleur ont été fournies par 898 réseaux de chaleur à près de 45 000 bâtiments en France, selon l’enquête annuelle de la fédération. Composé de 62% d’énergies renouvelables ou de récupération (EnR&R), ce procédé de chauffage a chauffé à 52,7% des habitats résidentiels et à 35,8% le tertiaire. La fédération souligne que la chaleur renouvelable est particulièrement compétitive avec un prix relativement stable, à 80 euros hors taxe le mégawattheure. Elle note également une progression de la part des énergies renouvelables dans la production de chaleur. « Dans l'avenir, on croit beaucoup à la géothermie et à la récupération de chaleur fatale : celle des incinérateurs, des centres de données, les combustibles solides de récupération… », poursuit Pierre de Montlivault, le président de la Fedene. Selon la fédération, la France dispose de 23 TWh de gisement de chaleur fatale industrielle et tertiaire. L'association Via Sèva et le bureau d'études Manergy estiment que 1 600 projets de réseaux peuvent être réalisés d'ici à 2030, dont 1 337 créations dans des communes de toutes tailles. Les 238 kilomètres de réseaux de froid ont quant à eux fourni 0,8 TWh de froid à près de 1 500 bâtiments en 2021. « Notre ambition est de tripler d'ici à 2028. On sait que les besoins en climatisation et en rafraîchissement augmentent. Avec les aléas climatiques, le froid n'est plus juste une question de confort, mais un enjeu sanitaire », fait savoir Yann Rolland, président du Syndicat national du chauffage urbain (SNCU). Plusieurs mesures ont été lancées pour soutenir cette progression. C’est notamment le cas de l'appel à projets « une ville, un réseau » de l’Agence de la transition écologique (Ademe), qui cible les villes de moins de 50 000 habitants. « Alors que nous avons développé 25 réseaux par an, en moyenne, ces trois dernières années, l'Ademe a reçu 190 dossiers cette année. C'est un succès », se réjouit Yann Rolland.

25 nov. 2022 pv-magazine.fr, 14/11/2022

Énergie : 1,7 milliard de dépenses pour la R&D

Selon les chiffres qui ont été publiés récemment par le Service des données et études statistiques (SDES), la France a dépensé 1 725 millions d’euros en recherche et développement (R&D) concernant l’énergie en 2021. L’étude montre que les dépenses pour les énergies renouvelables ont stagné sur la période à 188 millions d’euros, dont 60,5 millions pour le solaire photovoltaïque et 62,4 millions pour la biomasse. De leur côté, les nouvelles technologies de l’énergie, incluant l’efficacité énergétique, l’électricité et le stockage, l’hydrogène et les énergies fossiles ont coûté 614 millions d’euros, soit 36% des financements R&D. « Le dispositif de soutien du Plan France Relance dans le domaine de l’hydrogène et les financements au nouveau projet European Battery Innovation pour le marché des applications embarquées (pour les véhicules …) ont fortement contribué à la hausse », souligne la SDES.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

03 fév. 2023
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 03 fév.

A la une :  Aides à la rénovation énergétique : un budget général revu à la hausse

27 jan. 2023
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 27 jan.

A la une :  Technologie V1G : tests à Villeneuve-Lès-Avignon

20 jan. 2023
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 20 jan.

A la une :  Collectivités : un projet de loi favorise l’autoconsommation collective

Voir toutes les revues de presse