Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

23 avr. 2021

Partager :

tendances et marché de l'énergie

23 avr. 2021 pv-magazine.fr , 14/04/21

Enerplan regrette le volet solaire de la RE2020

Le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, Enerplan, n’approuve pas les textes réglementaires issus de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), qui vont régir les constructions neuves de bâtiment pour la décennie à venir. « Si la réglementation proposée marque une avancée positive en quantifiant l’empreinte carbone des logements neufs, force est de constater que la production d’énergie solaire, thermique comme photovoltaïque, est maltraitée par cette réglementation », regrette le syndicat. La RE2020 défavorise les solutions de chaleur solaire pour les maisons individuelles, et à terme pour le collectif, au profit de solutions électriques. Le solaire thermique est mal-valorisé par les nouveaux critères énergétiques et n’a pas d’avantage compétitif avec les évaluations « carbone énergie » et « carbone composant ». L’autoconsommation de chaleur solaire est également défavorisée, car le mode de calcul imposé par la réglementation ne prend pas en compte les usages mobiliers de l’électricité, annulant l’intérêt d’exporter la chaleur et l’électricité produites sur site via les réseaux. Pourtant, cette source d’énergie est reconnue comme nécessaire pour atteindre les objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), notamment par la solarisation des toitures. Par ailleurs, la RE2020 ne prend pas non plus en considération la part non consommée d’énergie solaire qui est injectée sur le réseau, ni l’intelligence du bâtiment. Pour toutes ces différentes raisons, Enerplan veut faire appliquer plusieurs mesures pour rectifier le tir et intégrer le solaire sur bâtiment dans les textes réglementaires. Le syndicat demande au gouvernement d’introduire une obligation de pré-équiper les bâtiments neufs avec des installations solaires : la mise en place de panneaux est peu coûteuse dans le budget global de construction et permet de réduire la facture ultérieure des occupants. Le syndicat plaide également pour la création de labels afin de valoriser les exports d’électricité ou de chaleur solaire aux bâtiments et réseaux, dans une logique d’autoconsommation collective et de partage des énergies renouvelables locales.

23 avr. 2021 lenergeek.com , 12/04/21

Les premiers trains à hydrogène commandés par 4 régions françaises

Le 8 avril 2021, la SNCF et Alstom, qui travaillent depuis plusieurs années sur la propulsion à hydrogène, ont annoncé avoir reçu une commande de 12 trains de la gamme Coradia Polyvalent bi-mode électrique-hydrogène par 4 régions françaises. L’objectif est de remplacer 20% des trains au diesel circulant en France par ces nouveaux trains : 30 000 km de réseau ferré ne sont pas électrifiés, et leur électrification ne serait pas rentable en raison de la faible circulation sur ces voies. L’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est et l’Occitanie seront les premières régions équipées en France. Le train Coradia Polyvalent H2 est capable d’alterner les deux modes de propulsion hydrogène et électrique. Composé de quatre voitures pour un total de 218 places assises, il aura une autonomie de 600 km avant de devoir recharger ses réservoirs à hydrogène pressurisé. « À la fois énergie et solution de stockage, l’hydrogène, et en particulier l’hydrogène vert, représente non seulement un moyen de lutter contre les effets du réchauffement climatique, mais aussi un vecteur d’emploi, d’attractivité et de croissance pour notre région. […] La commande de trois Coradia Polyvalent H2 pour un montant de 52 millions d’euros, représente une étape de plus vers le déploiement de l’hydrogène en faveur des mobilités décarbonées », se félicite Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté. Le contrat s’élève à 190 millions d’euros et la date de livraison n’a pas encore été communiquée.

23 avr. 2021 connaissancedesenergies.org , 14/04/21

Véhicules électriques : la batterie verte, une ambition européenne

Le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables dans l’Union européenne a connu un très fort essor en 2020, avec 1 045 831 ventes, contre 387 808 en 2019. Sur l’année, les véhicules 100% électriques à batterie ont représenté 10,5% de l’ensemble des ventes européennes, contre 3% l’année précédente. Dans ce contexte, la question de la fabrication de batteries durables sur le continent s’impose. Une étude de l’Ifri (Institut français des relations internationales), publiée le 12 avril 2021, porte sur « La batterie verte : un avantage compétitif pour l’industrie européenne du véhicule électrique ? ». Le rapport « évalue les implications industrielles et conditions de succès de cette initiative pionnière » dont le but est d’établir des normes environnementales sur la fabrication de batteries. À la fin de l’année 2020, la Commission européenne a présenté un nouveau règlement sur les batteries dont l’objectif est de promouvoir la production et le déploiement durables de toutes les batteries exploitées sur le marché de l'Union. Le rapport de l’Ifri recense les projets d’usines de cellules de batteries à travers l’Europe, ainsi que celles déjà fonctionnelles. Trois usines sont en service dans l’Union européenne (deux en Hongrie et une en Pologne), ainsi qu’une au Royaume-Uni. 13 sont en projet dans l’Union européenne, au Royaume-Uni et en Norvège, dont deux en France. Carole Mathieu, de l’Ifri, explique en introduction de l’étude que « les fabricants ont un intérêt commercial direct à s’implanter à proximité des unités d’assemblage des constructeurs automobiles, et ils sont d’autant plus incités à le faire que les États membres apportent un soutien financier aux projets industriels ». Des usines de production des matières premières de batteries se développent également à travers l’Europe ainsi que des usines de matériaux actifs (anode et cathode). La production de batteries durables en Europe présente un intérêt en termes d’indépendance économique et est également le symbole fort d’une politique industrielle verte et européenne.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

18 Juin. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 18 Juin.

A la une : Les énergies renouvelables indispensables pour atteindre la neutralité carbone en 2050

11 Juin. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 11 Juin.

A la une : Rénovation énergétique des bâtiments : des changements majeurs à prévoir ?

04 Juin. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 04 Juin.

A la une : Le groupe EDF encourage le développement du solaire en France

Voir toutes les revues de presse