Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

20 déc. 2019

Partager :

tendances et marché de l'énergie

20 déc. 2019 environnement-magazine.com , 09/12/19

Les capacités installées d’énergies renouvelables d’EDF atteignent un niveau record

Début décembre 2019, le groupe EDF a annoncé que ses capacités installées d’énergies renouvelables – éolien et photovoltaïque – avaient atteint 2 000 MW en France. Ces résultats signifient qu’en l’espace de cinq ans, l’énergéticien a augmenté ses capacités de production d’énergies renouvelables de 70%, soit une hausse moyenne de 12% par an. Les centrales solaires, installées par EDF Renouvelables, occupent désormais 2 000 hectares du territoire national et ont été multipliées par 7 au cours des deux dernières années. Par ailleurs, EDF précise que les installations solaires sur toiture occupent 20% du marché de l’autoconsommation énergétique en France, à raison de 10 000 installations pour le marché résidentiel et d’une centaine pour le tertiaire et l’industrie. L’énergéticien a par ailleurs souligné sa performance dans l’éolien terrestre et annoncé « la mise en service de près de 200 MW de capacités et la mise en construction d’un volume équivalent » sur le territoire national. EDF est également impliqué dans le développement de l’éolien en mer, notamment à travers la construction d’un parc éolien d’une capacité installée de 480 MW au large de Saint-Nazaire. Ce premier parc offshore doit être mis en activité en 2022. En 2021, EDF débutera également la construction de deux parcs éoliens au large des côtes normandes, à Fécamp et Courseulles-sur-Mer.

20 déc. 2019 lefigaro.fr , 09/12/19

La filière biométhane doit encore se structurer pour être compétitive

Dans un contexte de transition énergétique et de remise en question des énergies fossiles, les professionnels du gaz se tournent de plus en plus vers le gaz vert, également connu sous le nom de biométhane. Ce gaz est obtenu grâce à la valorisation énergétique de déchets et effluents agricoles et industriels via un procédé de méthanisation. D’après le dernier Observatoire européen du biométhane réalisé par le cabinet de conseil Sia Partners, le gaz vert totalisait 1,9 TWh de capacités installées sur le territoire national à la fin du mois de novembre 2019. La France est beaucoup moins avancée que l’Allemagne et le Royaume-Uni qui détenaient respectivement 10 et 4 TWh de capacités installées fin 2018. L’Hexagone abrite actuellement une centaine d’unités de production de biométhane et un millier de projets d’une vingtaine de térawattheures n’ont pas encore raccordés au réseau de gaz naturel. Cependant, la France a dû revoir à la baisse son objectif de porter la part de biogaz à 10% dans la consommation de gaz à horizon 2030. Le seuil de 7% a été présenté comme économiquement plus soutenable. La filière biométhane souffre pour le moment d’un manque de compétitivité et ses coûts d’achat sont bien plus élevés (95 euros le kWh) que ceux du gaz naturel importé (environ 25 euros) alors qu’il bénéficie d’un mécanisme gouvernemental de rachat garanti. France Biométhane rappelle par ailleurs que, pour se développer, la filière a besoin d’un cadre réglementaire stable car les projets engagés représentent un investissement important.

20 déc. 2019 euro-energie.com , 10/12/19

EDF et Veolia créent une structure commune

Cyclife Holding et Asteralis, les filiales respectives du groupe EDF et de Veolia, ont annoncé le 10 décembre 2019 la création de Graphitech. Cette structure commune a pour objectif de répondre aux enjeux de la complexe déconstruction des réacteurs nucléaires de technologie graphite. Seuls deux réacteurs de ce type ont été démantelés pour l’heure, sur la soixantaine qui existe à travers le monde, notamment en France, au Royaume-Uni ou encore au Japon. Graphitech, qui s’appuiera sur les compétences d’EDF en matière d’industrie nucléaire et sur le savoir-faire de Veolia en robotique en environnement nucléaire, s’est donné plusieurs missions. La société interviendra sur le développement d’outils télé-opérés et le design permettant de les déployer, avec pour premier objectif la mise en place d’un scénario de démantèlement du réacteur de Chinon 2 en 2028. En amont, Graphitech lancera en 2022 un programme d’essais visant à tester les solutions technologiques pour mener à bien la déconstruction de réacteurs.

20 déc. 2019 lefigaro.fr , 13/12/19

Les biens importés et le transport aérien alourdissent le bilan climatique des Français

Les données du Citepa (Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique) font état d’émissions de CO2 équivalentes autour de 6,6 tonnes par Français par an. Toutefois, ces chiffres ne prennent pas en compte les émissions des biens importés et des transports internationaux – constituées à 75% de l’avion hors France et à 25% du transport maritime international. L’importation de biens représente 60% du bilan, tandis que le transport aérien international compte pour 5%. En intégrant ces postes, le bilan par habitant s’élèverait alors à 11 tonnes par an selon le Haut Conseil pour le climat. Le « Green deal » européen, proposé par la présidente de la Commission européenne, a pour ambition de mettre en place une forme de taxe à l’importation du CO2 à l’entrée du continent. L’objectif principal est d’inciter les pays exportateurs, particulièrement la Chine, à être plus attentifs à leurs émissions pour être moins taxés. Côté aviation, l’Union européenne n’est pas parvenue à faire adopter son projet de taxe sur les émissions des compagnies aériennes, à l’exception des vols intracommunautaires. En réponse aux pressions européennes, l’Organisation de l’aviation civile internationale a proposé l’initiative « Corsia », qui a pour objectif de compenser les nouvelles émissions de 2020 à 2035. Toutefois, la méthode est optionnelle jusque 2027 et selon un membre du cabinet Transport et Environnement à Bruxelles, l’initiative résulterait en réalité en une hausse des émissions des compagnies de 684 millions de tonnes de CO2 entre 2020 et 2030.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

31 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 31 juil.

A la une : L’UE a produit pour la première fois plus d’électricité issue d’ENR que de fossile

24 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 24 juil.

A la une : Près de 7 millions de personnes concernées en France par la précarité énergétique

17 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 17 juil.

A la une : L’AVERE publie des chiffres record pour les immatriculations de véhicules électriques

Voir toutes les revues de presse