Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

20 nov. 2020

Partager :

tendances et marché de l'énergie

20 nov. 2020 latribune.fr , 10/11/20

Les énergies renouvelables devraient être la première source d’électricité en 2025

Dans son rapport « Renouvelables 2020 » publié le 10 novembre 2020, l'Agence internationale de l'énergie (AIE), prévoit un bond de 10% des énergies renouvelables en 2021 après une forte progression en 2020. Selon l’AIE, elles pourraient devenir la première source de production électrique dans le monde en 2025, devançant alors le charbon. L’AIE relève que les nouvelles capacités d’énergies renouvelables, qui représentent près de 90% des nouvelles capacités de production, devraient atteindre un record en 2020, avec 200 GW supplémentaires. Ces ajouts, tirés par le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité, sont notamment portés par les États-Unis et la Chine. Le boom de 2021 devrait être particulièrement notable en Inde et dans l’Union européenne. L’AIE estime qu’en 2025 les énergies renouvelables devraient fournir un tiers de l’électricité mondiale. L’éolien en mer devrait particulièrement progresser ces prochaines années grâce à une forte baisse des coûts de production et représenter un cinquième du marché éolien en 2025. L’AIE, qui note que les mises aux enchères de capacités en Chine, en Inde et en Europe des dix premiers mois de 2020 ont dépassé de 15% celles de la même période en 2019, souligne un « nouveau record qui montre bien l'importance des perspectives attendues à moyen et long terme ». Toutefois, l’Agence internationale de l’énergie rappelle l’importance de l’appui des gouvernements pour poursuivre cet élan, alors que certains marchés clés, tels que la Chine et le photovoltaïque, mettent fin à certaines mesures de soutien.

20 nov. 2020 environnement-magazine.fr , 12/11/20

La Nouvelle-Aquitaine lance deux appels à projets liés aux énergies renouvelables

Afin d’accélérer sa transition écologique, la région Nouvelle-Aquitaine a lancé le 12 novembre 2020 deux appels à projets « Énergies du futur », l’un portant sur l’hydrogène vert et l’autre sur l’agri-solaire. La région s’est fixée pour objectif de réduire d’ici à 2030 ses émissions de gaz à effet de serre de 45% et sa consommation d’énergie de 30%, ainsi que d’augmenter sa production d’énergies renouvelables de 40%. L’appel à projets portant sur l’hydrogène vert, qui a été doté de 5 millions d’euros, a pour ambition de développer la production et la distribution à travers des réseaux de transport routier et maritime. Le second appel à projets, dédié au solaire dans l’agriculture, bénéficie de 3 millions d’euros et a vise à installer des panneaux solaires orientables ou amovibles dans les élevages ou sur des terres agricoles.

20 nov. 2020 enviscope.com , 10/11/20

EnR : une série d’appels à projets en Auvergne-Rhône-Alpes

L’Agence de la transition écologique (ADEME) de la région Auvergne-Rhône-Alpes lancera en 2021 plusieurs appels à projets (AAP) destinés aux collectivités, entreprises et associations afin d’accélérer la transition écologique dans la région. Les lauréats disposeront d’accompagnements financiers pour l’investissement, voire pour les études et le fonctionnement. L’APP Auraseseau accompagnera l’émergence de chaufferies biomasse collectives dans le cadre du fonds chaleur, ainsi que l’extension des réseaux de chaleur et de froid approvisionnés en majorité par des énergies renouvelables ou de récupération. L’appel à projets Aurageot sollicitera quant à lui la géothermie assistée par pompe à chaleur (PAC) pour répondre aux besoins en chauffage et en eau chaude des bâtiments, tandis qu’Aurabois entend favoriser l’utilisation du bois comme énergie renouvelable, grâce aux chaufferies bois sans raccordement à un réseau de chaleur. D’autre part, l’appel à projets Aurasthec vise à accompagner les projets de production d’eau chaude sanitaire ou de process à partir d’installations solaires thermiques. Il est destiné aux bâtiments existants ou neufs dans l’habitat collectif, le tertiaire, l’industrie et l’agriculture. L’AAP Auratrans, en partenariat avec le pôle de compétitivité pour les solutions de mobilité CARA, soutient les projets d’efficacité énergétique dans les transports collectifs et individuels, et qui favorisent l’intégration des EnR dans le secteur. La région et l’ADEME ont également mis en place une porte d’entrée unique pour les demandes de subventions aux projets de méthanisation, seconde énergie renouvelable du territoire de par son potentiel. Deux autres appels à projets portent sur le tri à la source des biodéchets (Aurabiodec) et sur l’éco-conception de produits et de services (Aurapeps). Les dates de clôture pour candidater aux différents AAP sont entre le 15 janvier et le 4 juin 2021.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

13 nov. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 13 nov.

A la une : Les données sur l’énergie valorisées par les territoires

30 oct. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 30 oct.

A la une : Appels à projets de rénovation des bâtiments publics : l’État devra faire des choix

23 oct. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 23 oct.

A la une : Le groupe de travail « chaleur et froid renouvelables » demande plus de soutien

Voir toutes les revues de presse