Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

20 mar. 2020

Partager :

tendances et marché de l'énergie

20 mar. 2020 batiweb.com , 09/03/2020

L’Ordre des architectes offre aux maires 10 mesures pour réussir la transition écologique

Le Conseil national de l’ordre des architectes (CNOA), qui depuis un an place la transition écologique au cœur de ses actions de communication et sensibilisation, a publié un guide 10 mesures essentielles à la réussite de la transition à destination des maires. Les architectes veulent s’engager auprès des élus locaux pour les accompagner dans leurs démarches de transition écologiques : « qu’il s’agisse d’analyser les besoins de la commune en revitalisation, rénovation, mobilité, équipements et services, ou de proposer une stratégie à long terme en fonction de la taille et de la spécificité de cette dernière », détaille le CNOA. Dans ses premières mesures, le Conseil propose un état des lieux des territoires. Passé cet audit, l’Ordre des architectes souhaite proposer une « méthodologie et une stratégie d’accompagnement pour structurer le projet », que les communes réaliseraient grâce à l’appui d’architectes ou d’urbanistes. Le CNOA demande à « définir une stratégie pour la transition écologique en fonction de la taille et des spécificités de la commune ». Les architectes envisagent la ville de demain via la requalification des espaces existants. Ils appellent les communes à privilégier les réhabilitations de friches ou la recentralisation des espaces, et à limiter les zones commerciales à l’extérieur des villes. « Bâtir une stratégie responsable et écologique pour la ville ou le village requiert de résister à la tentation de traiter les différents sujets en silos, secteurs par secteurs (transport, habitat, déchets, agriculture, etc… séparément les uns des autres) ou en fonction des outils réglementaires ou opérationnels existants », précise le CNAO. Alors que l’Ordre des architectes insiste sur la nécessité de rénovation énergétique des logements existants et des équipements publics, il souligne que l’amélioration seule de la performance technique des bâtiments n’est pas suffisante et qu’il faut rénover le parc de bâtiments existant vieillissant. Le Conseil estime que « dans le domaine du logement, en particulier individuel, seule la massification des opérations à l’échelle d’un quartier permettra d’observer des résultats significatifs ». Les quatre dernières mesures clés de la transition écologique reposeront tout d’abord autour de l’économie circulaire au travers de filières courtes et du recyclage de matériaux.

20 mar. 2020 maddyness.com , 06/03/2020

Lancement de la septième édition du concours EDF Pulse

EDF a lancé la septième édition de son concours EDF Pulse, qui récompense de jeunes start-ups européennes travaillant autour de secteurs innovants. Cette année, l’énergéticien mettra à l’honneur les projets de lutte contre le réchauffement climatique et l’inclusion. Depuis 2014, 26 start-ups ont été récompensées par EDF Pulse, qui leur a apporté un soutien financier et une campagne de communication importante pour les mettre en visibilité. Pour les lauréats passés, le concours a été un véritable accélérateur et un soutien dans leur projet. La startup Saurea, qui fabrique un moteur transformant l’énergie solaire en énergie mécanique, prix du public en 2019, en témoigne : grâce à ce « passage devant un comité d’experts issus du monde de l’entreprise, de la recherche et des médias, nous avons pu identifier nos points forts et nos points faibles et travailler sur notre typologie de clients », indique Isabelle Gallet-Coty, co-fondatrice de Saurea. Pour cette nouvelle année, les finalistes exposeront leurs solutions lors du salon Viva Technology 2020, qui aura lieu à Paris, ce qui leur permettra à la fois de présenter leurs produits et de rencontrer de nombreux acteurs clés. Les candidats ont jusqu’au 31 mars 2020 pour présenter leurs projets, qui devront s’orienter autour de trois axes : les modes de vie durables, les infrastructures résilientes et les territoires neutres en CO2. Le concours est ouvert aux startups européennes ayant levé moins de 2 millions d’euros et en capacité de présenter une maquette ou un prototype de leur projet lors de la remise des prix, en octobre 2020. Trois prix seront remis par un jury d’experts et un quatrième par le grand public, via des votes en ligne. Pour la première fois, un Prix spécial Sport et Innovation sera attribué. Il a été créé en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, dont EDF est partenaire, et permettra au lauréat d’être mis en relation avec le comité d’organisation de Paris 2024.

20 mar. 2020 lefigaro.fr , 09/03/20

BpiFrance va doubler son financement en faveur de la transition énergétique

Le 9 mars 2020, BpiFrance, la banque publique d’investissement, a fait savoir qu’au cours des prochaines années, elle allait doubler ses crédits à long et moyen terme dédiés au financement des infrastructures de transition énergétique. Le directeur général de BpiFrance, Nicolas Dufourcq, a indiqué que l’organisme détaillerait ses objectifs de financement de la transition énergétique et écologique pour les cinq prochaines années début avril 2020, à l’occasion du lancement de son initiative climat. De son côté, le directeur régional de BpiFrance Bretagne, Hervé Lelarge, a déclaré que le montant des crédits concédés devrait atteindre 4 milliards d’euros d’ici 2021. Ces crédits serviront notamment à la mise en œuvre du plan Cleantech qui doit permettre de financer les startups dont l’activité contribue à la transition énergétique.

20 mar. 2020 La gazette des communes , 10/03/20

Terra Nova appelle à sortir du modèle énergétique historique

Début mars 2020, le think tank Terra Nova a publié un rapport intitulé « Des services publics de l’énergie au service public de l’énergie » dans lequel il appelle à sortir du modèle énergétique historique. Pour l’organisation, il n’est pas question de démembrer les grands opérateurs de réseaux nationaux au profit d’opérateurs locaux, mais bien de trouver un équilibre entre ces deux échelles. Dans son document, Terra Nova propose d’associer les collectivités à la gouvernance des opérateurs nationaux de distribution d’électricité et de gaz. Ainsi, les collectivités bénéficieraient de compétences renforcées « en matière de planification et de contrôle des investissements dans les réseaux, ainsi que dans l’efficacité énergétique ». Dans cette logique, elles devraient donner la priorité au développement des réseaux de chaleur et froid et fixer aux opérateurs de réseaux dédiés des objectifs de recours aux énergies renouvelables (ENR). Le think tank préconise également que les plans d’urbanisme soient élaborés de façon à limiter les consommations d’énergie. Enfin, Terra Nova souhaiterait « transformer la conception de la péréquation géographique, en remplaçant la stricte péréquation tarifaire par des prélèvements effectués sur les concessions les plus rentables, venant alimenter un Fonds territorial pour la transition écologique et solidaire destinés aux collectivités locales pour financer leurs projets de transition énergétique, en lieu et place des Facé et FPE ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

03 avr. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 03 avr.

A la une : Les collectivités appelées à verdir leur service numérique

13 mar. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 13 mar.

A la une : Les collectivités invitées à verdir leurs consommations énergétiques

06 mar. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 06 mar.

A la une : La FFB s’implique dans les municipales en publiant 20 propositions aux candidats

Voir toutes les revues de presse