Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

17 juil. 2020

Partager :

tendances et marché de l'énergie

17 juil. 2020 latribune.fr , 08/07/2020

Transition écologique : le plan climat de la BPI pour accompagner les entreprises

Le 4 avril 2020, la Banque Publique d’Investissement (BPI) devait présenter au Parc Floral son plan climat à l’occasion d’un événement intitulé « le jour E ». Celui-ci n’ayant pu se tenir du fait de la crise de Covid-19, le directeur général de BPIfrance, Nicolas Dufourcq, a annoncé le 8 juillet 2020 : « ce plan constituera un des éléments du plan de relance de l'économie et fera partie du train d'annonces globales faites par le Premier ministre ». Forme de « jumeau » du plan de la Banque des Territoires à destination des collectivités (« ces deux plans formeront un seul plan complet », explique Nicolas Dufourcq), le plan climat de la BPI visera à accompagner les PME dans leur stratégie de transition écologique et énergétique. Alors qu’un sondage conduit avant la crise auprès d’un millier de dirigeants de PME et d’ETI révèle que « 65% des dirigeants qui s'informent affirment avoir déjà intégré le climat dans leur stratégie, contre 19% pour ceux qui ne s'informent pas », la BPI souhaite mieux former et informer les dirigeants de PME et ETI. Un Volontariat Territorial en Entreprise (VTE), permettant aux jeunes diplômés d’accompagner les dirigeants d’entreprises dans leur travail de décarbonisation, va ainsi voir le jour. En partenariat avec l’Agence de la transition écologique (Ademe), BPIfrance propose par ailleurs aux entreprises qui rejoignent ses accélérateurs un « diagnostic Eco-flux ». Ce dispositif accompagne les entreprises dans leur identification de pistes d’économies concrètes : consommation d’eau, d’énergie, ou encore production de déchets.

17 juil. 2020 avere-france.org , 08/07/2020

L’AVERE publie des chiffres record pour les immatriculations de véhicules électriques

Dans son baromètre mensuel publié le 8 juillet 2020, l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (AVERE France) fait état d’immatriculations record en juin 2020 pour les véhicules électrifiés rechargeables. Sur le mois, 22 630 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés, soit 7,9% de parts de marché. Par rapport à juin 2019, cela correspond à une hausse de 231%. Sur le seul premier semestre 2020, avec près de 70 000 unités mises en circulation, ce sont autant de véhicules électriques qui ont été vendus que sur l’ensemble de l’années 2020. Ainsi que l’analyse Cécile Goubet, déléguée générale d’AVERE France : « depuis le début de l’année, les immatriculations de véhicules électriques sont très encourageantes avec d’excellents résultats en juin, que le report des livraisons prévues au printemps n’explique pas seul. La part importante des ménages, qui représentent 70 % des achats de voitures particulières électriques, parmi les acquéreurs en juin 2020 confirment un réel engouement pour les modèles à faibles émissions ». Un engouement qui devrait être encore renforcé par les aides à l’achat de véhicules électriques contenues dans le plan de relance.

17 juil. 2020 lefigaro.fr , 09/07/2020

L’hydrogène, un atout pour la transition énergétique

L’hydrogène est un vecteur énergétique, au même titre que l’électricité, dont la fabrication dépend de la pollution qu’il génère. S’il est vrai que 95% de l’hydrogène produit actuellement provient des ressources fossiles, certains spécialistes soutiennent qu’il peut également être produit à partir des énergies renouvelables. L’hydrogène peut également être produit à partir de l’électrolyse de l’eau. En effet, cette technique, qui permet la décomposition des molécules de H2O en dihydrogène (H2) et en oxygène (O), présente l’avantage de ne point émettre de gaz carbonique et par conséquent de favoriser la production d’un hydrogène propre à condition que l’électricité utilisée soit issue des énergies renouvelables. Par ailleurs, le recours à la fabrication de l’hydrogène tient aussi au fait que « L’électricité est très dure à stocker, ce qui fait qu’il y a une grande perte de rendement, explique Daniel Hissel, professeur à l’université de Franche-Comté et médaille de l’innovation du CNRS 2020. Inversement l’hydrogène se conserve longtemps sous forme de gaz. Ce qui permet de coupler au maximum la production et son usage. ». C’est notamment le cas avec les voitures à hydrogènes qui contrairement aux voitures électriques fonctionnent avec un réservoir d’hydrogène associé à une pile à combustible.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

31 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 31 juil.

A la une : L’UE a produit pour la première fois plus d’électricité issue d’ENR que de fossile

24 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 24 juil.

A la une : Près de 7 millions de personnes concernées en France par la précarité énergétique

10 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 10 juil.

A la une : Boom des emplois dans la filière des énergies marines renouvelables en 2019

Voir toutes les revues de presse