Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

15 avr. 2022

Partager :

tendances et marché de l'énergie

15 avr. 2022 latribune.fr , 04/04/22

Un comité de pilotage pour décarboner le secteur du bâtiment en France

Dans le troisième et dernier volet de son sixième rapport publié le 4 avril 2022, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) propose des pistes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter les conséquences du changement climatique. De son côté, la France multiplie déjà les initiatives pour réduire l’empreinte des secteurs les plus polluants tel que le bâtiment. Le Gouvernement a fait appel à la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) et au Conseil de l’environnement et du développement durable (CGEDD) afin d’inverser la tendance dans ce secteur qui représente encore 25% des émissions de gaz à effet de serre dans l’Hexagone. Cette décision entre dans le cadre de l’application de la loi Climat et Résilience du 24 août 2021 qui impose à chaque secteur économique fortement polluant de rédiger au plus tard le 1er janvier 2023 une feuille de route pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Cette stratégie doit être élaborée avec les représentants des filières économiques, le Gouvernement et les représentants des collectivités territoriales. Pour le secteur du bâtiment, les administrations centrales, les élus locaux et les fédérations intéressées vont se regrouper au sein d’un comité de pilotage fin avril ou début mai 2022. Ce dernier se répartira lui-même en quatre groupes de travail qui devront se pencher sur la question des matériaux et des équipements, sur le bâtiment neuf ou encore sur la rénovation des bâtiments existants lors d’une première réunion de travail début juin 2022.

15 avr. 2022 actu-environnement.com , 08/04/22

Un AMI pour améliorer la performance énergie-carbone des écoquartiers

Trente écoquartiers vont bénéficier d’un accompagnement dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) consacré à la performance énergie-carbone, lancé en novembre 2021. Ces projets ont été sélectionnés le 7 avril 2022 par le ministère de la Transition écologique, l'Agence de la transition écologique (Ademe) et Efficacity. S’inscrivant dans le cadre du label Écoquartier, cet AMI doit permettre de « faire évoluer la démarche Écoquartier vers une approche encore plus performancielle », espère le ministère. La démarche vise trois objectifs : utiliser le logiciel UrbanPrint et appliquer la méthode Quartier Énergie Carbone de l'Agence de la transition écologique (Ademe) dans le prolongement des premiers tests et déploiements effectués depuis 2020 ; étudier l'opportunité d'une évaluation quantitative des impacts énergie-carbone au sein du processus de labellisation ; et partager des retours d'expérience des évaluations énergie-carbone à l'échelle d'un quartier.

15 avr. 2022 actu-environnement.com , 30/03/22

Le GIEC appelle à un changement de comportement pour lutter contre le réchauffement climatique

La limitation du réchauffement climatique à 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle nécessite une réduction immédiate et profonde des émissions de CO2 dans tous les secteurs. C’est ce qui ressort du troisième volet du sixième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publié le 4 avril 2022. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, les auteurs soulignent que les émissions globales devront être réduites de 43% d’ici à 2030. Le pic d’émissions devrait, quant à lui, être atteint dès 2025. Notant que deux tiers des émissions mondiales proviennent des villes et des zones urbaines, le GIEC considère l’aménagement du territoire comme un levier majeur pour la neutralité climatique. « Bien que l'urbanisation soit une tendance mondiale souvent associée à des revenus à la hausse et à une plus grande consommation, la concentration croissante de personnes et d'activités est aussi l'opportunité d'augmenter l'efficacité dans l'utilisation des ressources et de décarboner à grande échelle », souligne le résumé technique. Pour le GIEC, il y a urgence à lancer des transformations « systémiques » afin de s’orienter vers une planification spatiale complètement revue et décarbonée. La réduction des émissions devrait par ailleurs passer par la sobriété, avancent les auteurs. Le Groupe d’experts questionne les modes de vie consuméristes des personnes les plus aisées, qui seraient responsables d’un plus grand nombre d’émissions. « Si nous opérons les bons choix en matière de politique, d'infrastructures et de technologies, nous pourrons changer nos modes de vie et nos comportements, avec à la clé une diminution de 40 à 70 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050 », assure Priyadarshi Shukla, coprésident du groupe de travail III du GIEC.

15 avr. 2022 lenergeek.com , 11/03/22

La transition énergétique des territoires à deux vitesses

Le 12ème baromètre des énergies renouvelables électriques en France, publié par l’Observatoire des énergies renouvelables, indique que les installations d’ENR dans l’Hexagone progressent, mais à un rythme insuffisant. Le bilan est mitigé selon les territoires, alors que certaines régions se démarquent par leur dynamisme. C’est notamment le cas du nord, du sud et de l’est de la France, qui sont les plus avancés sur l’éolien. Avec 5 219 MW de puissance raccordée à fin septembre 2021, les Hauts-de-France restent en tête des régions les plus dynamiques de cette filière. La région ouest et l’Île-de-France accusent quant à elles un retard. Sur le photovoltaïque, les régions du sud sont logiquement celles qui exploitent le mieux leurs ressources solaires. Ce 12ème baromètre note également un retard de quelques régions dans leur transition énergétique. Outre les spécificités climatiques, ces disparités territoriales peuvent s’expliquer notamment par un nombre de terrains insuffisants, comme c’est le cas en Île-de-France. « En quelques années, les collectivités, et singulièrement les autorités organisatrices de la distribution d’énergie, ont ainsi pris la mesure de leurs responsabilités dans la transition électrique », souligne le rapport.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

01 juil. 2022
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 01 juil.

A la une : Énergies renouvelables : consommation en hausse en 2021

24 Juin. 2022
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : Gaz à effet de serre : poursuite de la baisse en France

17 Juin. 2022
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : Batteries électriques : L’Europe ambitionne d’augmenter sa capacité de production

Voir toutes les revues de presse