Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

10 juil. 2020

Partager :

tendances et marché de l'énergie

10 juil. 2020 lefigaro.fr , 03/07/2020

Le ministère des Armées se dote d’une stratégie énergétique

La ministre des Armées, Florence Parly, souhaite mettre en place une « stratégie énergétique » au sein de son ministère, premier consommateur en énergie institutionnel du pays. L’objectif est de réduire la consommation du département, qui représente 0,3% de la consommation nationale. Aujourd’hui, les trois-quarts correspondent aux besoins de mobilité du ministère. Au-delà d’une question actuelle, il s’agit d’un réel enjeu stratégique assure le ministère, qui relève que « le contexte géopolitique chez les pays d’approvisionnement est instable » : l’accès au pétrole et son prix volatile sont au cœur de la réflexion, tandis que les conditions de fabrication peu écologiques des batteries en Chine interrogent. La stratégie du ministère est ainsi résumée : « consommer sûr, consommer moins, consommer mieux ». La Défense compte poursuivre sa politique de carburant unique et sa coopération avec les pays membres de l’OTAN, et augmenter ses stocks stratégiques de produits pétroliers. Au sein de l’Union européenne, une coopération permanente sur la « fonction énergie opérationnelle » va être lancée, tandis que la France propose de mettre en place une centrale européenne d’achat de produits pétroliers à destination des Armées. Par ailleurs, le ministère va s’équiper de l’outil DataNRJ 360, qui permet de mesurer la consommation de chaque base. Les Armées vont signer douze contrats de performance énergétique entre 2020 et 2025 auprès d’opérateurs privés, visant à optimiser et diminuer la consommation des sites sélectionnés. En parallèle, 2 000 hectares de terrain vont être équipés de cellules photovoltaïques dans le cadre du plan « place au soleil ». Le ministère va tester un projet de groupe électrogène hybride photovoltaïque hydrogène sur un site, et souhaite également mettre en place un plan de transition écologique numérique visant à rendre les data centers moins énergivores et à mieux protéger les réseaux. Enfin, un volet énergétique sera inclus dans tous les appels d’offres pour les futurs équipements. « La plupart des investissements prévus dans cette stratégie figurent déjà dans la loi de programmation militaire », précise le ministère, qui indique viser avant tout l’efficience, « sans transiger sur la sécurité opérationnelle ».

10 juil. 2020 connaissancedesenergies.org , 30/06/20

Boom des emplois dans la filière des énergies marines renouvelables en 2019

Un bilan de l’Observatoire des énergies de la mer relève qu’en 2019, la filière des énergies marines renouvelables a dépassé les 3 000 emplois en France. Trois-quarts de ces emplois équivalents temps plein sont pourvus chez des prestataires et fournisseurs industriels, majoritairement dans l’éolien en mer posés. Le lancement de la construction du premier parc éolien en mer français a fortement boosté cette filière, explique l’Observatoire, qui rappelle que 452 millions d’euros ont été investis en 2019, soit 70% de plus qu’en 2018. Si pour l’heure 69% de l’activité est réalisée à l’export, en raison du retard pris dans la construction des parcs français, « les résultats 2019 laissent présager une capacité de croissance importante », note le bilan. Malgré le contexte actuel, Christophe Clergeau, président de l’Observatoires des énergies de la mer, estime que « 2020 a un vrai potentiel d’accélération » et se dit convaincu « que cette filière est une bonne candidate à la reprise, qu'elle est résiliente, et tous les signaux de soutien seront bien perçus par les entreprises ». Selon les intentions de la fin 2019, 1 000 emplois supplémentaires pourraient être créés cette année.

10 juil. 2020 connaissancedesenergies.org , 01/07/2020

La filière solaire veut accélérer les propositions de la Convention citoyenne pour le climat

Dans un communiqué publié le 1er juillet 2020, Enerplan, le syndicat de la filière solaire, estime indispensable « dans le contexte de la relance de l'économie et de l'atteinte de nos objectifs de transition énergétique » que les propositions de la Convention citoyenne pour le climat sur le solaire « se concrétisent au plus vite ». Le syndicat « soutient sans réserve la proposition d'une hausse du plafond du guichet tarifaire à 500 kW, permettant de connaître à l'avance le tarif de vente de l'électricité produite et consolidant la réalisation des projets ». Enerplan est également favorable à la proposition de « guichet unique réunissant toutes les formalités techniques et administratives nécessaires à l'installation de projets de productions d'énergie renouvelable » et à l’accélération du développement de l’autoconsommation. En revanche, le syndicat regrette qu’« alors qu'est discuté en ce moment même une nouvelle loi de finances rectificative, les propositions permettant d'ouvrir le bénéfice du crédit d'impôt pour la transition énergétique à tous les ménages [sont] repoussées aux discussions budgétaires de l'automne ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

31 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 31 juil.

A la une : L’UE a produit pour la première fois plus d’électricité issue d’ENR que de fossile

24 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 24 juil.

A la une : Près de 7 millions de personnes concernées en France par la précarité énergétique

17 juil. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 17 juil.

A la une : L’AVERE publie des chiffres record pour les immatriculations de véhicules électriques

Voir toutes les revues de presse