Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

09 oct. 2020

Partager :

tendances et marché de l'énergie

09 oct. 2020 actu-environnement.com , 30/09/20

L’ADEME retient onze innovations « low-tech »

En réponse à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Vers une innovation low-tech », lancé en février 2020, l’Agence de la transition écologique (ADEME) d’Île-de-France a révélé les onze lauréats franciliens retenus. Une une enveloppe de 500 000 euros a été dédiée au soutien des innovations low-tech des candidats sélectionnés, qui doivent viser à « développer des produits et services les moins intensifs et complexes en technologie et limiter les impacts environnementaux induits dans les usages, les comportements et les modes de consommation », explique l'agence. « Les onze lauréats de ce premier AMI francilien transcrivent cette démarche au service des grandes régions et métropoles », explique Raphaël Gerson, directeur régional adjoint de l'ADEME Île-de-France. Un nouvel AMI a déjà été programmé pour 2021 : les dossiers de candidature peuvent être déposés jusqu’au 1er mars 2021.

09 oct. 2020 lenergeek.com , 29/09/20

EDF dévoile sa stratégie de développement

Mercredi 23 septembre 2020, Marc Benayoun, directeur exécutif du groupe EDF en charge du pôle Clients, services et territoires, a présenté sa nouvelle stratégie de conquête clientèle. Il a rappelé l’objectif de développement d’EDF, qui est de « construire un avenir neutre en carbone grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants ». Dans un secteur d’activité ouvert à la concurrence et présentant de faibles barrières à l’entrée, EDF a vu ses parts de marché se réduire. Affichant l’ambition de demeurer le leader dans la fourniture d’électricité en 2023, le Groupe entend miser sur la satisfaction client. En partant sur des bases solides puisque durant le confinement, il a été le premier énergéticien à bénéficier de la confiance des Français selon un sondage Harris Interactive et a enregistré 91 millions de visites sur l’application EDF et Moi. D’après les données du médiateur de l’énergie, autorité publique indépendante, EDF présente trois fois moins de litiges que ses principaux concurrents et dix fois moins de litiges que les nouveaux entrants. Par ailleurs, l’entreprise entend proposer de nouvelles offres à ses clients. C’est le cas notamment de Dalkia et Cham, qui affichent l’ambition d’accélérer sur les énergies renouvelables et de récupération afin de décarboner les secteurs du bâtiment et de l’industrie. Pour y parvenir, les filiales d’EDF s’appuieront sur l’installation de pompes à chaleur ou le développement des réseaux de froid et de chaleur. EDF mise également sur la mobilité électrique avec Izivia, et continue de soutenir les énergies renouvelables, notamment à travers son plan solaire, et compte développer l’électricité verte à travers plusieurs programmes. Aujourd’hui, EDF dispose d’un grand nombre d’entités présentant des offres spécifiques et adaptées à un grand nombre de besoins. Le groupe souhaite s’appuyer sur cette diversité de l’offre pour augmenter son nombre de clients. Entre 2018 et 2019, le chiffre d’affaires sur le segment des clients particuliers est passé de 159 à 193 millions d’euros et Marc Benayoun estime que le nombre de contrats de services avec ses clients particuliers pourrait doubler à l’horizon 2023.

09 oct. 2020 euro-energie.com , 29/09/20

EDF Renouvelables entre au capital de la startup ECOSUN Innovations

EDF Renouvelables annonce une prise de participation à hauteur de 29% au capital de la startup ECOSUN Innovations, spécialisée dans la production et la commercialisation de solutions de microgrid visant à fournir de l’électricité dans les zones isolées. Ce partenariat va permettre à l’entreprise alsacienne d’accélérer son développement au Moyen-Orient, en Asie du Sud-est puis en Australie. Le PDG d’EDF Renouvelables et directeur exécutif groupe d’EDF en charge du Pôle énergies renouvelables, Bruno Bensasson, affirme que cet investissement contribuera au renforcement de la gamme d’offres du Groupe dédiées aux microgrids. EDF, qui exploite aujourd’hui 27 microgrids de 10 kW à 10 MW à travers le monde, bénéficie d’une expertise avérée dans ce domaine, précisément par le biais de son département Recherche et Développement qui a notamment participé à l’installation du démonstrateur microgrid MASERA à Singapour en 2018. Cet investissement aidera EDF à atteindre les objectifs de sa stratégie de groupe CAP 2030, visant à doubler ses capacités de production d’EnR dans le monde entre 2015 et 2030. Il s’inscrit également dans son Plan Stockage, qui a pour but d’accroître ses capacités de stockage de 10 GW dans le monde d’ici 2035. Bruno Bensasson, salue les portées de cet investissement : « nous sommes heureux de sceller ce partenariat stratégique entre EDF Renouvelables et ECOSUN Innovations, dont les installations permettent aux collectivités et entreprises des territoires isolés d’accéder à une électricité peu émettrice de CO2, en particulier dans les pays émergents ou les moins avancés ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

26 fév. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 26 fév.

A la une : Transition énergétique : 2020 marque un record des investissements mondiaux

19 fév. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 19 fév.

A la une : Rénovation énergétique des bâtiments : la France est en retard

05 fév. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 05 fév.

A la une : La rénovation des logements en 2021

Voir toutes les revues de presse