Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

08 jan. 2021

Partager :

tendances et marché de l'énergie

08 jan. 2021 euro-energie.com , 23/12/20

PROMÉTHA : un consortium francilien pour le développement de la méthanisation

Un consortium régional composé d’acteurs de la méthanisation s’est organisé à l’initiative de la région Île-de-France : PROMÉTHA. Le premier comité de pilotage s’est tenu le 27 novembre 2020, mené par le président de ce nouveau cercle, Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la région. Cette réunion a permis de réitérer les ambitions des différents acteurs autour du développement de la méthanisation en Île-de-France, de promouvoir des projets locaux et d’échanger sur la mise en place d’actions de communication et de sensibilisation conjointes. Alors que la loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe à 10% la part de gaz vert en France en 2030, la méthanisation est l’un des leviers principaux pour répondre à cet objectif. Ce procédé permet de valoriser des déchets ménagers, agricoles ou industriels en biogaz ou, après épuration, en gaz vert, ainsi qu’en engrais. L’Île-de-France compte actuellement 30 unités de méthanisation fonctionnelles et s’est fixé comme objectif une production annuelle autour de 5 TWh de biométhane avec injection dans les réseaux gaziers d’ici à 2030. PROMÉTHA a défini quatre grands axes à son action : les CIVE (cultures intermédiaires à vocation énergétique), la formation, le financement et l’appropriation locale des projets. Le consortium compte informer les acteurs de la filière grâce à des guides, des conférences ou encore des visites de sites et dispose déjà d’un site internet offrant de nombreux renseignements.

08 jan. 2021 connaissancedesenergies.org , 01/01/21

Les voitures hybrides et électriques en plein essor

En 2020, les voitures hybrides et électriques neuves ont représenté 21,5% des immatriculations totales, soit près de trois fois plus qu’en 2019, selon un rapport du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) publié le 1er janvier 2021. Les aides gouvernementales à l’achat et la diversité des gammes des constructeurs ont contribué à cet essor, qui bénéficie autant aux motorisations hybrides – rechargeables ou non – qu’aux voitures 100% électriques. Ces dernières ont enregistré une hausse particulièrement importante : alors qu’elles représentaient 1,9% des ventes en 2019, leur part est passée à 6,7% des immatriculations de véhicules particuliers neufs en 2020. De leur côté, les voitures hybrides ont compté pour 14,8% du marché, dont un tiers de rechargeables. En 2019, leur part était seulement de 5,7%. Toutefois, les données sont à relativiser dans le contexte actuel lié à la crise sanitaire et économique, puisqu’en valeur absolue, les hybrides ont représenté 243 600 unités en 2020 contre 125 400 en 2019. 110 000 voitures électriques ont été mises en circulation en 2020, contre près de 43 000 un an plus tôt. À l’inverse, les ventes de voitures particulières diesels poursuivent leur baisse, puisqu’elles ont représenté 30,6% des immatriculations en 2020 contre 34,1% en 2019. Depuis 2014, elles ont chuté de 50% en valeur relative selon le CCFA. La motorisation essence est toutefois celle qui subit le plus la montée des motorisations hybrides et électriques, puisque les ventes sont passées de 57,9% des immatriculations en 2019 à 46,9% en 2020.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

22 jan. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 22 jan.

A la une : 3,5 millions de personnes en précarité énergique en 2019

15 jan. 2021
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 15 jan.

A la une : Un AMI pour développer les mobilités dans les territoires reculés

18 déc. 2020
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 18 déc.

A la une : EDF renforce son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique

Voir toutes les revues de presse