Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

01 avr. 2022

Partager :

tendances et marché de l'énergie

01 avr. 2022 actu-environnement.com , 28/03/22

L’énergie photovoltaïque confirme son dynamisme en 2021

Après une année 2020 en berne du fait de la crise sanitaire, la filière du solaire photovoltaïque enchaîne les records d’installations avec un rythme de raccordement trois fois plus élevé en 2021. Au dernier trimestre de cette année, les installations mises en service ont atteint 761 MW, soit presque autant en trois mois que sur l’ensemble de l’année 2020. Cette tendance s’explique notamment par des modalités plus favorables en 2021. « Toutes les conditions sont réunies pour un décollage effectif et massif du marché français. Le réservoir de projets en développement se trouve à un niveau record. L’afflux de liquidités, des taux d’intérêt au plancher et l’intérêt inédit des banques et des fonds d’investissement pour les actifs verts devraient, en outre, permettre de boucler le montage financier des projets des développeurs », note Pierre Paturel, directeur d’études du cabinet Xerfi. Pour Xavier Daval, président de la commission solaire du Syndicat des énergies renouvelables (SER), « tous les secteurs de la filière sont en croissance. (…) C'est une technologie dont la brique élémentaire est la même partout et dont les rendements progressent vite. En cinq ans, on est passé de 16 à 20 % de rendement et tous les segments en profitent ». Les appels d’offres réguliers, mis en place depuis 2019, devraient renforcer cette dynamique. Les projets « devraient sortir d'ici un à trois ans, même si des freins persistent : l’engorgement sur l’attribution des permis de construire, dérogation, financement », explique Antoine Huard, président du laboratoire d’idées France Territoire solaire.

01 avr. 2022 lemondedelenergie.com , 22/03/22

Neutralité carbone : pas de récession en vue dans les scénarios de l’Ademe

L’Agence de la transition écologique (Ademe) s’attend à une hausse de l’activité économique dans tous ses scénarios de neutralité carbone à l’horizon 2050, révèle un rapport publié le 22 mars 2022. Aucun des quatre scénarios envisagés, du plus sobre (S1) à celui d’une consommation de masse compensée par des paris de progrès technologiques (S4), ne génère pas de récession à terme. Au contraire, ils montrent une hausse de l’activité liée à un fort développement des énergies renouvelables produites localement qui vont remplacer les énergies fossiles importées « dont les cours vont incontestablement augmenter ». Dans le détail, le scénario 1 se traduirait par un taux de croissance du PIB moindre, alors que les scénarios 2 et 3 génèreraient une croissance supérieure à celle attendue si rien n’est fait. Le quatrième scénario produirait quant à lui le plus d’emplois, et le S2 le plus de revenus disponibles. « La sobriété n’est pas synonyme de décroissance » et « le choix d’un scénario plutôt qu’un autre relève plus de priorités politiques que de considérations macroéconomiques », conclut l’Ademe.

01 avr. 2022 connaissancedesenergies.org , 24/03/22

La mission de l’AIE étendue à la recherche de la neutralité carbone

Le mandat de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) porte depuis sa création sur la sécurité énergétique. Il est désormais élargi à la recherche de la neutralité carbone, a annoncé l’Agence le 24 mars 2022. « En plus de s’assurer de la sécurité énergétique mondiale, l’AIE a un nouveau principe directeur : soutenir les pays dans l’effort général visant à permettre au secteur de l’énergie d’être à zéro émission net d’ici le milieu du siècle », précisent les ministres des 31 pays membres, dans une déclaration conjointe. L’AIE voit ainsi ses missions se développer, avec l’apparition de nouveaux sujets tels que la question des ressources en métaux et minerais, stratégiques pour fabriquer les équipements énergétiques décarbonés. Longtemps portée sur l’accompagnement des pays riches dans leur approvisionnement en énergie, l’AIE a depuis pris le tournant de la transition vers les énergies décarbonées. Dans son scénario visant la neutralité carbone, réalisé au printemps 2021, l’Agence internationale de l’énergie a appelé à renoncer immédiatement à tout nouveau projet d’exploitation d’énergies fossiles.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

01 juil. 2022
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 01 juil.

A la une : Énergies renouvelables : consommation en hausse en 2021

24 Juin. 2022
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : Gaz à effet de serre : poursuite de la baisse en France

17 Juin. 2022
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : Batteries électriques : L’Europe ambitionne d’augmenter sa capacité de production

Voir toutes les revues de presse