Règlementation

Revue de presse

18 fév. 2022

Partager :

règlementation

18 fév. 2022 euro-energie.com , 07/02/22

Décarbonation de l’industrie française : présentation du plan d’action

Accompagné de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, le Premier ministre, Jean Castex, était à Dunkerque sur le site d’ArcelorMittal, le 4 février 2022, pour présenter le plan d’action du Gouvernement relatif à la décarbonation de l’industrie française. Son objectif est de réduire les émissions industrielles de 26 millions de tonnes par an d’ici 2030. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du plan France 2030, qui prévoit un investissement de 5,6 milliards d’euros pour décarboner l’industrie. 5 milliards d’euros serviront à accompagner les industriels dans la transformation de leurs sites et 610 millions d’euros financeront l’innovation et le déploiement de technologies pour une industrie bas carbone. « France 2030 consacre 5 milliards d’euros à la décarbonation de notre tissu industriel, dans tous les territoires, à une échelle inédite en Europe, pour faire de notre responsabilité climatique un atout de compétitivité », souligne le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire. Les technologies d’avenir sont au cœur de ce plan, puisque 4 milliards d’euros y sont dédiées, avec notamment des investissements dans l’hydrogène et la capture du carbone. Afin d’inclure les différentes parties prenantes dans l’élaboration de ces mécanismes de soutien, le Gouvernement a lancé, lors de cette visite, une consultation publique jusqu’au 1er avril 2022. « Avec France 2030, nous accélérons aujourd’hui la décarbonation de notre industrie, en particulier de la filière sidérurgique, et nous offrons un avenir aux sites et aux emplois industriels français », a déclaré le Premier ministre.

18 fév. 2022 actu-environnement.com , 11/02/22

Stockage du carbone : Lancement d’une consultation européenne

La Commission européenne a ouvert, le 7 février 2022, une consultation publique afin de définir une certification liée à la captation, le recyclage et le stockage du carbone dans les écosystèmes, les réservoirs géologiques ou les produits industriels. L’institution européenne mise sur cette approche pour atteindre les objectifs du Fit-for-55 et la neutralité carbone en 2050. Par ailleurs, la vente de crédits carbone pourrait procurer un revenu complémentaire à ceux qui mettraient en œuvre ces actions (agriculteurs, sylviculteurs et industriels). Ouverte jusqu’au 2 mai 2022, cette consultation publique doit contribuer à la création d’une norme commune afin « de garantir que les mêmes règles et les mêmes méthodes de certification (…) sont appliquées partout dans l'UE ». La Commission européenne veut définir « des exigences rigoureuses en matière de qualité des mesures, de surveillance, de déclaration et de vérification ». La consultation pose plusieurs questions liées au risque de réémission incontrôlée et la durée d'absorption du carbone mais aussi la prise en compte ou non de la biodiversité et des changements systémiques vertueux. L’institution européenne prévoit d’adopter une réglementation d’ici fin 2022.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

24 Juin. 2022
Règlementation

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : Système d’échange de quotas carbone : un compromis européen finalisé

17 Juin. 2022
Règlementation

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : Pays du G7 : vers la décarbonation de leur secteur électrique

10 Juin. 2022
Règlementation

Revue de presse du 10 Juin.

A la une : Planification écologique : La Première ministre, Élisabeth Borne, évoque sa mise en œuvre

Voir toutes les revues de presse