Règlementation

Revue de presse

13 nov. 2020

Partager :

règlementation

13 nov. 2020 batiactu.com, 06/11/2020

L’ADEME lance le premier appel à projets pour la réhabilitation de friches

Le 27 juillet 2020, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, ont annoncé la création d’un fonds de recyclage de friches doté de 300 millions d’euros sur deux ans. Dans ce contexte, l’Agence de la Transition écologique (ADEME) a lancé le 5 novembre 2020 le premier appel à projets de ce fonds, pour lequel elle prévoit de déployer 40 millions d’euros sur deux ans. Il est dédié à la reconversion de friches polluées issues de sites ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement) ou miniers. Les collectivités et entreprises ont jusqu’au 25 février 2021 pour présenter leurs candidatures. Le gouvernement a également alloué un million d’euros au Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l’aménagement) afin de créer des outils numériques d’observation du foncier pour accompagner les acteurs locaux dans l’inventaire des friches. Le ministère de la Transition écologique indique que les 259 millions d’euros restants doivent être mobilisés pour « accompagner le recyclage foncier sur l’ensemble du territoire national », pour les autres friches, qu’elles soient polluées ou non. Ce fonds vient en complément des dispositifs déjà déployés par l’État pour ces sites. Pour le ministère, la réhabilitation des friches « constitue un enjeu majeur d'aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs de maîtrise de l'étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers ».

13 nov. 2020 environnement-magazine.fr, 03/11/2020

Le ministère de la Transition écologique présente l’impact du reconfinement pour ses filières

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, la ministre déléguée en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, et la secrétaire d’État chargée de la biodiversité, Bérengère Abba, ont annoncé le 2 novembre 2020 des mesures liées au reconfinement pour quatre secteurs. Les membres du gouvernement ont exposé l’impact de ce nouveau confinement pour les filières de l’énergie, des transports, du BTP, de la collecte des déchets et du traitement des eaux. Pour l’énergie, la ministre Barbara Pompili a présenté des mesures visant à favoriser la flexibilité de la demande ainsi que le déploiement d’une campagne de sensibilisation aux économies d’énergie. Concernant le secteur du BTP, les ministres ont assuré que les chantiers ne s’arrêteraient pas et ont indiqué que pour les projets d’énergies renouvelables en cours ou à venir, « à ce stade [nous n’avons] pas identifié de besoins spécifiques du secteur. Il n’est pas prévu que les chantiers s’arrêtent et les services publics sont toujours là pour instruire les demandes ». De même, les services de traitement des eaux et de collecte de déchets continuent de fonctionner normalement.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

01 juil. 2022
Règlementation

Revue de presse du 01 juil.

A la une : Réseaux de chaleur : le Gouvernement veut développer le raccordement express

24 Juin. 2022
Règlementation

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : Système d’échange de quotas carbone : un compromis européen finalisé

17 Juin. 2022
Règlementation

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : Pays du G7 : vers la décarbonation de leur secteur électrique

Voir toutes les revues de presse