Innovations et projets durables

Revue de presse

30 avr. 2020

Partager :

innovations et projets durables

30 avr. 2020 infos-dijon.com , 24/04/20

Dijon Métropole lauréate de « H2020, Villes et communautés intelligentes »

Dijon Métropole a remporté le 20 avril 2020 l’appel à projet européen « H2020, Villes et communautés intelligentes », un programme organisé par la Commission européenne sur la période 2013-2020, qui associe 13 pays et 53 partenaires. Son objectif est de promouvoir le développement de villes à énergie positive en mettant en place des actions ciblées dans des quartiers, afin d’y produire plus d’énergie – renouvelable – qu’ils n’en consomment. Dijon Métropole, seul lauréat parmi douze candidatures, a présenté le projet « RESPONSE » (integRetEd Solutions for Positive eNergy and reSilient CitiEs – Solutions intégrées pour des villes à énergie positive et résilientes), qui s’étendra sur la période 2020-2025 et sera doté de plus de 23 millions d’euros, dont plus de 18 millions d’euros financés par la Commission européenne. Ce programme, soutenu par les équipes locales d’EDF et près d’une trentaine de partenaires publics et privés, nationaux et locaux, consiste en la mise en place de la plus grande opération d’autoconsommation collective de France. Le projet, s’appuyant sur les savoir-faire locaux, mettra en place un système d’autoconsommation dans un quartier prioritaire de la ville et engagé dans une opération de renouvellement urbain. Il s’oriente autour de trois axes : le déploiement de deux ensembles à énergie positive dans ce quartier relié au réseau de chaleur urbain, le développement d’un outil de suivi et de planification des données et la mobilisation des habitants. Dijon Métropole prévoit plusieurs actions : valoriser la production d’énergie renouvelable via les réseaux de chaleur urbains, rénover les bâtiments existants et construire des bâtiments neufs performants énergétiquement, et enfin favoriser le déploiement de panneaux photovoltaïques sur toitures. À terme, la métropole espère atteindre une production d’énergie renouvelable de 2 291 MWh/an dans le premier PEB (Positive Energy Block) pour une consommation de 1 850 MWh/an contre 2 963 MWh/an actuellement, et une production de 2 103 MWh/an dans le deuxième PEB pour 1 805 MWh/an consommés contre 2 955 MWh/an aujourd'hui. Dijon Métropole est engagée depuis 2011 dans une politique de lutte contre le changement climatique à travers de nombreuses action de référence en matière de transition écologique.

30 avr. 2020 usinenouvelle.com , 22/04/20

Dalkia Wastenergy s’appuie sur les jumeaux numériques pour augmenter sa production

Afin d’accroître sa performance dans la valorisation énergétique du traitement des déchets, Dalkia Wasternergy, filiale de Dalkia, du groupe EDF, a choisi de s’appuyer sur la technologie du jumeau numérique, en créant il y a trois ans des clones numériques dans ses usines. L’entreprise a mis au point en interne le logiciel Twin, qui intègre l’ensemble des éléments fonctionnels du traitement des déchets. « Pour chacun de nos sites de traitement des déchets, nous avons créé un jumeau numérique reposant sur des algorithmes qui peuvent en quelques secondes reproduire tout ce qui se passe énergétiquement sur le site. Nous travaillons ensuite sur ce clone pour modifier des éléments d’installation et ainsi tester différentes solutions pour produire plus d’énergie avec la même quantité de déchets », explique Christophe Roulot, directeur technique et ingénierie de Dalkia Wastenergy. En un peu moins d’un an, la production énergétique des sites a progressé de 4,8% grâce à cette technologie. En parallèle de son utilisation dans ses usines, l’outil permet de simplifier la gestion des projets lancés avec ses clients, qui sont des communautés d’agglomération et syndicats de traitement des déchets. « Avec Twin, nos clients peuvent se projeter et nous communiquons mieux avec eux. Nous avons gagné en rapidité car nous pouvons évaluer la pertinence du projet ensemble, sans que chacun n’ait à réaliser les études d’impact de son côté », souligne Christophe Roulot. À Perpignan, où Dalkia Wastenergy a développé avec la ville un réseau de chaleur urbain alimentant l’hôpital et un fabricant de chocolats industriels, l’entreprise « simule le besoin énergétique du client dans le logiciel afin de pouvoir tester différents schémas de transfert d’énergie », précise le dirigeant. Twin permet de produire plus d’énergie et d’optimiser sa circulation.

30 avr. 2020 affiches-parisiennes.com , 24/04/20

L’ADEME Île-de-France poursuit son aide aux porteurs de projet

Durant cette période de crise sanitaire, l’Agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie (ADEME) Île-de-France continue d’accompagner les porteurs de projet en ajustant sa mission et à l’aide notamment de moyens de communication dématérialisés. L’Agence a adapté les calendriers des appels à projets en cours, continue de fournir des aides à distance, et a mis en place des systèmes de dématérialisation facilitant les paiements. L’ADEME poursuit à distance la tenue de ses commissions régionales des aides. Lors de la dernière commission, les membres ont sélectionné 15 projets dans le cadre de l’appel à projet méthanisation, pour un montant d’aides de 6 millions d’euros alloué par l’ADEME Île-de-France. En 2019, l’établissement public régional avait aidé plus de 150 projets pour un montant de 46,18 millions d’euros.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

29 Mai. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 29 Mai.

A la une : Dijon, ville verte

15 Mai. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 15 Mai.

A la une : À Maubeuge, la construction du nouveau réseau de chaleur reprend

07 Mai. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 07 Mai.

A la une : Une campagne de mesure de consommation d’énergie des logements aux Antilles

Voir toutes les revues de presse