Innovations et projets durables

Revue de presse

29 avr. 2022

Partager :

innovations et projets durables

29 avr. 2022 Le République Lorrain , 22/04/22

EDF et l’Amli signe un partenariat pour accompagner les clients en situation de précarité énergétique

En Lorraine, EDF et l’association pour l’Accompagnement, le mieux-être et le logement des isolés (Amli) ont signé, le 24 avril 2022, une convention de partenariat pour soutenir les clients en situation de précarité énergétique. « Notre objectif est de permettre l’accès ou le maintien dans leur logement des personnes les plus fragiles. Il nous faut agir en amont, avant que le processus de contentieux prenne une tournure définitive », explique Olivier Rigault, directeur général de l’Amli. De son côté, Samia Henry, directrice du développement territorial de Lorraine chez EDF, précise qu’EDF lutte depuis une trentaine d’années contre la précarité énergétique. Le but de cette collaboration est de mettre en commun les compétences et les moyens des deux entités. Laurent Schrub, correspondant « Solidarité » chez EDF, proposera notamment à l’Amli des réunions d’information sur le Chèque Énergie et les principaux dispositifs d’aide à la lutte contre la précarité énergétique. « Tout cela permettra de trouver les solutions les plus adaptées à ce public et éviter qu’il ne sombre dans la précarité énergétique », souligne Samia Henry.

29 avr. 2022 processalimentaire.com , 13/04/22

Mobilité électrique et autoconsommation : des solutions vers la décarbonation

Hervé Blanchet, directeur territoires et services chez EDF Commerce Ouest, a accordé un entretien à Process Alimentaire, dans le cadre du prix Energ’IAA, organisé par la revue en partenariat avec EDF. Le directeur s’exprime notamment sur l’essor de la production photovoltaïque en autoconsommation et de la mobilité électrique, deux démarches qui mènent vers la décarbonation des activités et la sécurisation budgétaire. « La mobilité électrique réduit l’empreinte environnementale sur le scope 1 du bilan carbone, plus spécifiquement sur les émissions de CO2 provenant des véhicules d’entreprise », souligne Hervé Blanchet. Cette solution est à la fois bénéfique pour l’environnement et pour réaliser des économies. En effet, « le TCO (coût total de possession) d’un véhicule électrique est moindre que celui d’un véhicule thermique ». Quant à la production photovoltaïque en autoconsommation, si Hervé Blanchet a « constaté ces dernières années un fort attentisme des clients », en raison d’une durée d’amortissement des équipements relativement longue, « avec les prix de l’énergie, le retour sur investissement se raccourcit ». De ce fait, « nous observons des gains de trois à quatre ans en moyenne », précise le directeur. Par ailleurs, « en permettant de produire et de consommer en local, ces équipements s’inscrivent aussi de plein droit dans les démarches RSE des entreprises », souligne Hervé Blanchet. En tant que partenaire du Prix Energ’IAA, dédié aux acteurs de l’agroalimentaire, le groupe EDF et ses filiales de spécialité accompagnent leurs clients dans une démarche d'amélioration de leur performance énergétique.

29 avr. 2022 lesechos.fr , 22/04/22

Gard : le collège de Sommières reçoit un CUBE.S de bronze

Organisé à l’initiative de l’Institut français pour la performance du bâtiment (IFPEB) et du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema), le concours national « climat, usage des bâtiments d’enseignements scolaires » (CUBE.S) vise à inciter les établissements scolaires à diminuer leur consommation en énergie. Cet événement, qui mobilise les établissements sur cinq ans, est soutenu par plusieurs acteurs, dont EDF. En réduisant de 19% sa consommation d’énergie durant l’année scolaire 2020-2021, le collège Gaston-Doumergue de Sommières, dans le Gard, a remporté la troisième place du challenge national 2020/2021. De nombreux projets menés depuis 2017, tels que la mise en place des panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité ou le remplacement de chauffages fuel par des solutions renouvelables thermiques, ont contribué à cette réussite. « Chaque nouvelle construction est conçue selon les prescriptions du label Bâtiment Durable Occitanie (BDO) », indique Françoise Laurent-Perrigot, présidente du département du Gard. Le concours a réuni 274 établissements à travers la France. Pour l’année 2021-2022, cinq collèges du Gard se sont engagés à réduire leur consommation énergétique. Deux collèges récents, Ada Lovelace à Nîmes et Voltaire à Remoulin, respectivement inaugurés en 2019 et en 2021, servent de modèles dans le département en matière de transition énergétique. Le premier est reconnu haute qualité environnementale (HQE) et labellisé BDO, tandis que le second est labellisé BDO niveau Or et Bâtiment à Energie POSitive (BEPOS). Les deux établissements ont été également sélectionnés dans l’appel à projets régional « Bâtiment NoWatt ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

24 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : EDF mise sur l’open innovation

17 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : EDF et l’Institut Océanographique Paul Ricard agissent en faveur de la préservation de la biodiversité

10 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 10 Juin.

A la une : EDF : lancement de la huitième édition des Prix EDF Pulse Startup

Voir toutes les revues de presse