Innovations et projets durables

Revue de presse

20 déc. 2019

Partager :

innovations et projets durables

20 déc. 2019 objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr , 11/12/19

Hynamics mène deux projets d’envergure en Occitanie

Hynamics, la filiale du groupe EDF spécialisée dans la production et la commercialisation de l’hydrogène bas carbone, développe actuellement deux projets d’envergure en Occitanie. Le premier porte sur l’installation de 51 bus à hydrogène dans la métropole de Montpellier. Le transport représente 40% de la consommation d’énergie de la métropole et est le premier secteur émetteur de polluants. Toutefois, la métropole mène actuellement une politique de transition écologique et de mobilités plus durables, en s’appuyant sur une stratégie de mix énergétique. « En même temps que la ligne 5 de tramway, nous construirons un nouveau dépôt tram et bus, Énergies du Sud y exploitera un parc photovoltaïque qui fournira l'énergie renouvelable décarbonée, soit 2,8 MWc, dont la moitié alimentera la station de production d'hydrogène », explique Fabien Blasco, directeur de l'innovation pour la métropole de Montpellier. Cette station sera installée et exploitée par Hynamics, afin d’approvisionner les futurs bus. 21 seront en service à partir de 2023, puis 30 autres deux ans plus tard. Dans le Gard, à Grau-du-Roi, Hynamics mène un projet alliant solutions de mobilités terrestres et maritimes : « l'objectif à terme, c'est le monde de la pêche, mais il faudra du temps et nous avançons donc d'abord sur les mobilités terrestres de la ville et du port », avance Christelle Rouillé, directrice générale de Hynamics. La filiale du groupe EDF va implanter une unité de production d’hydrogène dans le port de la commune, le premier d’Europe avec 5 000 places. La ville souhaite aussi mettre en place une navette routière à propulsion hydrogène, réfléchit à l’utilisation de véhicules municipaux fonctionnant à l’hydrogène et essaie d’étendre cet usage au ramassage des ordures. L’objectif principal reste de construire un premier bateau polyvalent, qui servirait de navette fluviale durant l’été, et de bateau de pêche le reste du temps.

20 déc. 2019 actu.fr , 16/12/19

L’ADEME accompagne l’Occitanie dans ses ambitions en énergies renouvelables

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) était présente lors du salon Energaïa, dédié aux énergies renouvelables, qui avait lieu à Montpellier les 11 et 12 décembre 2019. Engagée aux côtés de l’Occitanie pour l’accompagner dans son ambition de devenir la première région à énergie positive, l’agence a présenté son bilan local et s’est exprimée sur le potentiel de la région. « L’Occitanie est un territoire propice au développement des EnR. Pour y parvenir, le projet place les ENR au cœur de la démarche… D’ici 2050, la consommation d’énergie devra diminuer de 40% et, dans le même temps, la production d’EnR sera multipliée par 3 », a ainsi précisé Michel Peyron, directeur régional de l’ADEME. Actuellement, les énergies renouvelables représentent 22% de la consommation d’énergie. L’éolien et le photovoltaïque sont bien développés en Occitanie, tout comme la filière bois-énergie, notamment utilisée dans la création de réseaux de chaleur. Cette année, l’ADEME a soutenu 66 projets d’installations d’ENR dans la région, à travers 13,75 millions d’euros d’aides : 22 projets en biomasse, 19 en géothermie, 6 en méthanisation, 11 en réseaux de chaleur, 3 en solaire thermique et 5 en projets de récupération de chaleur fatale. L’ADEME veut accélérer le développement de la géothermie, « encore peu développée en Occitanie au regard de son potentiel » selon Michel Peyron, à travers un partenariat avec la région, le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) et l’AFPG (Association Française des Professionnels de la Géothermie) signé début 2019. L’agence souhaite également développer les installations de froid renouvelable et la production d’hydrogène dédié à la mobilité. En 2018, l’ADEME a lancé un appel à projets afin de soutenir les collectivités territoriales les plus ambitieuses dans la production d’énergies renouvelables variées : « au total, 12 collectivités-pilotes ont été retenues et bénéficieront d’un soutien financier et technique pour concrétiser la mise en œuvre des projets identifiés sur une période de 2 ans » précise le directeur de l’agence.

20 déc. 2019 france3-regions.francetvinfo.fr , 10/12/19

Deux lycées français sélectionnés dans un projet européen écologique

Le projet européen Energe vise à réduire de 15% la consommation énergétique de douze établissements scolaires de l'Union européenne d'ici à 2022. Deux d’entre eux se situent en France, en Centre-Val de Loire, tandis que les dix autres sont localisés en Irlande, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Luxembourg et au Royaume-Uni. Le lycée Gaudier-Brzeska, à Saint-Jean-de-Braye dans le Loiret, a été choisi car « il comprend des filières d'enseignements sur l'énergie, et la région le gère sur le plan énergétique », a précisé le président de la région, François Bonneau, lors de la présentation du projet à Orléans le 9 décembre 2019. Le centre de formation agricole de Bourges-Le Subdray, dans le Cher, a été sélectionné en raison de sa récente construction, en 2009, « autour de la norme HQE (Haute qualité environnementale) qui permet d’améliorer leur efficience énergétique », indique Christophe Auboueix, directeur de l'établissement. Les bâtiments du centre de formation seront équipés de capteurs visant à évaluer les performances énergétiques en fonction de l'occupation et de l'activité. Au-delà des infrastructures, le directeur du lycée souhaite utiliser ce projet européen comme un support pédagogique afin de sensibiliser les élèves aux enjeux climatiques. 4,3 millions d'euros seront investis dans cette expérimentation, dont 2,56 millions d’euros financés par le Fonds européen de développement régional.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

31 juil. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 31 juil.

A la une : L’hôpital doit accélérer sa transition écologique

24 juil. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 24 juil.

A la une : Les villes européennes misent sur les EnR

17 juil. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 juil.

A la une : L’Occitanie accélère sur le V2G

Voir toutes les revues de presse