Innovations et projets durables

Revue de presse

19 avr. 2019

Partager :

innovations et projets durables

19 avr. 2019 lesechos.fr , 11/04/2019

OnDijon : la ville connectée intelligente pilotée à distance

La métropole de Dijon a inauguré jeudi 11 avril 2019 le centre de pilotage à distance de ses équipements urbains, en service depuis mars. « OnDijon », ce modèle de ville connectée intelligente pilotée à distance, est une première mondiale : « ailleurs, les expériences se sont limitées à une rue ou un quartier, c'est la première fois qu'une gestion connectée depuis un lieu unique est réalisée à l'échelle d'une métropole », explique François Rebsamen, le président de la métropole. Dijon s’est associé à Citelum, filiale du groupe EDF, Bouygues Energies et Services, Suez et Capgemini pour mener à bien ce projet. Keolis rejoindra OnDijon en octobre pour la mobilité urbaine. Ce centre, situé dans un bâtiment sécurisé, permet de piloter à distance les feux de circulation, les lampadaires – qui passeront au LED d’ici cinq ans afin de pouvoir contrôler leur intensité et réaliser 65% d’économies sur l’éclairage – ou encore les bornes escamotables, surveillés par des opérateurs et des policiers municipaux. Pour François Rebsamen, « l'objectif est de ne plus travailler en silo mais d'effectuer plusieurs natures d'interventions en un même endroit pour réduire les déplacements. La ville intelligente, c'est aussi une organisation plus transversale, et ce défi humain est probablement le plus grand. J'attends de OnDijon des économies de fonctionnement ». Le centre de pilotage est géré par le logiciel Muse, développé par Citelum : « un de ses atouts est sa modularité, qui permet l'ajout ultérieur d'autres services publics », précise Jean Bernard Lévy, PDG d’EDF. Les données générées, qui ne sont pas à caractère personnel, seront mises à disposition de start-up afin de développer des applications et des services innovants pour les usagers. OnDijon représente un coût de 105 millions d’euros sur douze ans, dont 53 millions d’investissements et le reste en fonctionnement et rémunération du groupement.

19 avr. 2019 usinenouvelle.com , 12/04/19

Inauguration de la plus importante chaufferie biomasse à Lyon

Dalkia, filiale du groupe EDF, a inauguré le 11 avril 2019 la première chaufferie biomasse urbaine de France dans le quartier de Gerland à Lyon. Elle consommera chaque année 75 000 tonnes de bois, provenant uniquement de plaquettes forestières et de déchets de scierie récupérés dans un rayon de 90 kilomètres. Grâce à cet équipement, qui a nécessité 18 mois de travaux et 45 millions d’euros, le réseau de chaleur de la métropole lyonnaise atteindra 65% d’énergies renouvelables. Le projet est soutenu par l’Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie (ADEME), qui a versé une aide de 17,7 millions d’euros dans le cadre du Fonds chaleur. La chaufferie est actuellement équipée de deux chaudières de 17 mégawatts, auxquelles s’ajoutera en 2023 une troisième, d’une puissance équivalente. Le réseau de chaleur de la métropole, qui dessert l’équivalent de 45 000 logements, sera triplé d’ici 2027 grâce à la création de 65 kilomètres de réseau chaud et de 4,5 kilomètres de réseau froid.

19 avr. 2019 objectifaquitaine.latribune.fr , 12/04/19

La Gironde va développer les énergies renouvelables thermiques

Vendredi 12 avril 2019, le Conseil départemental de la Gironde et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) ont signé un « contrat de développement territorial des énergies renouvelables thermiques ». Cet accord porte sur le développement d’installations de chauffage et d’eau chaude alimentées par des ressources renouvelables thermiques. Il n’inclut toutefois pas les installations de production d’électricité. L’objectif est de produire 24 Gigawatt-heure d’énergie entre 2019 et 2021, en s’appuyant sur des projets lancés par des collectivités, des acteurs publics ou des entreprises privées. Au total, le contrat pourrait générer 20 millions d’euros de travaux sur cette même période et bénéficiera d’une subvention de 8 millions d’euros de l’ADEME. Le département et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie ont pour l’heure identifié 44 projets réalisables d’ici 2021 : 30 chaudières à bois, 12 projets de géothermie et 2 panneaux solaires thermiques. 80% d’entre eux sont initiés par des acteurs publics.

19 avr. 2019 clicanoo.re , 10/04/19

Le premier CTE d’Outre-mer signé avec le Territoire de la Côte Ouest de La Réunion

Le Territoire de la Côte Ouest de La Réunion (TCO) a signé le 9 avril 2019 le premier Contrat de Transition Ecologique (CTE) d’Outre-mer, en présence d’Annick Girardin, ministre des Outre-mer, et d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire. Déjà impliqués dans une démarche de développement durable, le TCO et la commune de Saint-Paul – qui fait partie du territoire –, sont engagés dans des programmes tels que le TEPOS (Territoires à énergie positive), le Zéro déchet et l’écocité en milieu insulaire et tropical. Il semblait important à Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO, de candidater au CTE, puisque selon l’élu, « l'innovation et la durabilité sont omniprésentes dans la stratégie du territoire labellisé ». Dans ce cadre, le territoire a lancé une plateforme collaborative, qui recense déjà 29 projets opérationnels, portant à la fois sur la stratégie territoire tropical bioclimatique, la stratégie territoire collaboratif et solidaire et la stratégie territoire décarboné. Ces projets seront financés à hauteur de 80 millions d'euros, dont 25 du ministère des Outre-mer. Le département de La Réunion salue et soutient cette initiative, qui renforce, selon Cyril Melchior, président du conseil départemental, une dynamique globale et partenariale avec le programme de valorisation énergétique du réseau d'irrigation du littoral ouest, également inscrit dans le CTE.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

17 Mai. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 Mai.

A la une : EDF et Logis Cénevols inaugurent la plus grande installation d’autoconsommation collective de France

10 Mai. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 10 Mai.

A la une : Les écoles vertes de Paris

03 Mai. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 03 Mai.

A la une : La Rochelle lance un « agrégateur carbone territorial » pour atteindre le zéro carbone

Voir toutes les revues de presse