Innovations et projets durables

Revue de presse

18 mar. 2022

Partager :

innovations et projets durables

18 mar. 2022 environnement-magazine.fr , 10/03/22

Izivia Express : une réponse à la demande croissante de solutions de recharge

Izivia, la filiale du groupe EDF spécialisée dans la mobilité électrique, et le Fonds de modernisation écologique des transports (FMET), géré par Demeter, souhaitent répondre aux besoins croissants de solutions de recharge. Dans cet objectif, les deux acteurs ont lancé une société commune, baptisée Izivia Express, qui a pour mission de créer, d’ici à 2023, un réseau national composé de plus de 300 points de charge rapide d’une puissance allant de 50 à 150 kW. Ils seront implantés dans des centres urbains et des zones commerciales très fréquentées. Avec 75 sites déjà identifiés et en cours de déploiement, le nouveau réseau devrait être progressivement mis en service à partir du deuxième trimestre 2022. Accessible à tout type de véhicule, chaque station proposera jusqu’à six points de charge. Izivia Express prévoit également de créer des réseaux nationaux de bornes de charge de tout type de puissance, en voirie, « à l’image de ce qui a pu déjà être réalisé par Izivia et Demeter avec le réseau Izivia Grand Lyon. Ces réseaux viendront compléter le maillage national de bornes ouvertes au public ».

18 mar. 2022 h2-mobile.fr , 11/03/22

EDF lance un projet d’hydrogène vert au Royaume-Uni

EDF Renewables et Hynamics, filiales du groupe EDF, prévoient de produire de l’hydrogène vert à partir d’énergies renouvelables dans la ville britannique de Teesside. Alimenté par un parc éolien voisin et des panneaux photovoltaïques, l’électrolyseur d’hydrogène disposera à son démarrage d’une capacité de 30 à 50 MW, qui évoluera à terme jusqu’à plus de 500 MW. Baptisé Tees Green Hydrogen, le projet « représente la dernière tranche de notre investissement dans Tees Valley, soutenant sa décarbonisation, réduisant la pollution et renforçant l’économie locale », souligne Tristan Zipfel, directeur de la stratégie et d’analyse chez EDF Renewables UK. L’hydrogène produit sera injecté dans la chaine locale d’approvisionnement afin de soutenir les efforts de décarbonation des industries du territoire, ainsi que le transport routier et maritime.

18 mar. 2022 maddyness.com , 09/03/22

Quatre innovations pour atteindre la neutralité carbone

Face à l’alerte du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) sur l’impact du changement climatique, les entreprises multiplient les initiatives pour parvenir à la neutralité carbone d’ici à 2050. Accompagnant plus d’une vingtaine de start-ups dans la transition énergétique, le groupe EDF compte s’appuyer sur quatre innovations utilisant l’intelligence artificielle. L’IA est « particulièrement utile pour rendre les processus plus efficaces, ce qui est source d’économies d’énergie et de bénéfices environnementaux », explique Aude Vinzerich, directrice de la stratégie d’innovation chez EDF. Parmi ces innovations figure le service logiciel développé par la start-up américaine Persefoni, qui permet d’analyser et de comptabiliser l’empreinte carbone des entreprises. Le groupe EDF a participé à la levée de fonds de 101 millions de dollars de l’Américain, finalisée en octobre 2021. L’énergéticien entend également miser sur la solution d’optimisation de l’énergie des bâtiments de la start-up italienne Enerbrain. « En Italie, notre filiale Edison a d’ores et déjà tissé un partenariat qui permet d’étoffer son offre dans les services énergétiques grâce aux services d’Enerbrain. En France, notre filiale Dalkia étudie également les synergies commerciales qu’il sera possible de développer », explique Julien Villeret, directeur de l’innovation du Groupe, qui a investi dans Enerbrain en 2021. Dans le cadre d’une levée de fonds de 10 millions d’euros en décembre 2021, EDF a par ailleurs investi dans la start-up française d’agritech ITK, qui propose des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture. Avec cette participation, EDF a pour objectif « de renforcer sa compréhension de la filière agricole pour développer de nouvelles solutions. EDF étudie également des projets photovoltaïques installés sur des terres agricoles pour accélérer le développement de l’énergie solaire en France – on parle d’agrivoltaïsme -, mais également contribuer à la protection des cultures », souligne Aude Vinzerich. Mise en œuvre par EDF Pulse Incubation, la solution Metroscope développe, de son côté, un logiciel de jumeau numérique qui permet d’optimiser la performance industrielle des usines complexes.

18 mar. 2022 environnement-magazine.fr , 15/03/22

EDF & la Move Factory, partenaires pour développer la mobilité décarbonée

Le futur laboratoire de la mobilité, la move Factory, sera inauguré courant 2022 à Villeneuve-d’Ascq, dans les Hauts-de-France. Ce site d’excellence réunira près de 1 500 experts et entrepreneurs européens. Le groupe EDF vient d’intégrer le collectif, dans le but d’accélérer le développement de la mobilité électrique à l’échelle régionale et nationale. Les deux acteurs ont pour ambition d’accroître la mobilité décarbonée dans les Hauts-de-France, une région qui « compte un large réseau d’entreprises expertes en la matière ». Dans le cadre de cette collaboration, EDF accompagnera, via sa filiale Izivia, les acteurs de la Move Factory dans « la réduction de leur propre production et consommation énergétiques à travers la mise en place d’outils de pilotage ou de management de la consommation ». En parallèle, l’énergéticien aura accès à un écosystème riche et varié, grâce auquel il pourra développer les solutions de mobilité de demain.

18 mar. 2022 euro-energie.com, 14/03/22

EDF Renouvelables lauréat de l’appel d’offres CRE PPE2

La filiale du groupe EDF, EDF Renouvelables, a décroché sept projets de centrales solaires au sol en France dans le cadre de l’appel d’offres CRE PPE2. Ces projets d’une capacité totale de 110 mégawatts crête (MWc) sont répartis dans quatre régions françaises : trois en Bourgogne Franche-Comté et les autres dans le Grand-Est, en Centre-Val de Loire et en Auvergne-Rhône-Alpes. Les plus importants seront la centrale de Fontaine, dans le Territoire de Belfort, d’une puissance de 40,7 MW, et le parc de Cosne, dans la Nièvre, d’une capacité de 29,9 MW. Ces projets reflètent les ambitions d’EDF Renouvelables, qui souhaite devenir le leader de l’énergie solaire d’ici 2035. « EDF Renouvelables est en tête du classement de l’appel d’offres CRE PPE 2 ; nous nous réjouissons de ce résultat qui démontre à nouveau la qualité et la compétitivité de nos projets. C’est une avancée pour le Plan solaire d’EDF. Avec ce succès, nous sommes heureux de contribuer aux objectifs de transition et de souveraineté énergétiques fixés par le Gouvernement », s’est félicité Nicolas Couderc, directeur France d’EDF Renouvelables. L’entreprise dispose désormais de 670 MW de centrales solaires en exploitation ou en construction. 440 MW viendront s’ajouter à cette production avec le lancement de la construction de nouveaux projets photovoltaïques sécurisés.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

24 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : EDF mise sur l’open innovation

17 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : EDF et l’Institut Océanographique Paul Ricard agissent en faveur de la préservation de la biodiversité

10 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 10 Juin.

A la une : EDF : lancement de la huitième édition des Prix EDF Pulse Startup

Voir toutes les revues de presse