Innovations et projets durables

Revue de presse

17 déc. 2021

Partager :

innovations et projets durables

17 déc. 2021 94.citoyens.com , 07/12/21

Rungis : Dalkia lance un financement participatif pour installer un réseau de chaleur

Dalkia, filiale du groupe EDF, a lancé une campagne de financement participatif visant à installer un réseau de chaleur et d’eau froide à Rungis, dans le Val de Marne. « Grâce au financement participatif qui accompagne cette réalisation, les habitants de Rungis peuvent contribuer au financement du réseau de chaleur de leur ville et bénéficier de ses retombées financières. C’est l’occasion de choisir d’investir directement pour son territoire, chacun à son échelle, tout en décarbonant son épargne », explique le maire de Rungis, Bruno Marcillaud. Les investisseurs résidant à Rungis bénéficieront d’un taux d’intérêt annuel de 5% sur 4 ans, tandis que les habitants d’Île-de-France disposeront d’un taux de 4%. Les Rungissois pourront investir la somme maximale de 5 000 euros et les Franciliens jusqu’à 1 000 euros. Le projet a pour objectif de raccorder la ville au réseau de chaleur du marché international de Rungis. L’énergie, produite en grande partie par l’unité d’incinération d’ordures ménagères du marché, circulera entre le réseau du marché et celui de la ville. Elle fournira en chauffage et eau chaude sanitaire des équipements publics, un parc tertiaire, des copropriétés, des logements sociaux, et le futur quartier Montjean. « La création du réseau de chaleur de la ville de Rungis permettra de réduire de plus de 70% les émissions de CO2 sur le territoire. Ainsi, 3 600 tonnes de CO2 seront évitées chaque année, soit l’équivalent de 1 600 voitures retirées de la circulation », se félicite Dalkia.

17 déc. 2021 lamontagne.fr, 11/12/21

Yzeure signe un CPE avec Dalkia pour une démarche d’optimisation énergétique

Dalkia, filiale du groupe EDF, a signé un Contrat de Performance Énergétique (CPE) avec la ville d’Yzeure pour l’accompagner dans une démarche d’optimisation énergétique de ses 43 bâtiments communaux. « Le contrat porte sur le chauffage, la ventilation et la climatisation. Il prévoit des actions de travaux de performance énergétique, la gestion énergétique (1 704 heures d’intervention prévues) et le renouvellement des équipements », précise le premier adjoint de la ville chargé de l’urbanisme, Jean-Michel Bourgeot. Le remplacement de certaines chaudières et l’isolation thermique sont également prévus. « Il faut devenir plus vertueux, en agissant sur la consommation, en changeant par exemple une chaudière qui donne des signes de faiblesse, pour une plus performante. Le but est de réaliser une économie de 14% en 10 ans », explique Laurent Sepeau, directeur des services techniques à Yzeure. 500 000 euros sont prévus sur dix ans pour les actions de performance énergétique, à raison de 50 000 euros par an. L’accord avec Dalkia remplace un « contrat passif curatif », où l’ancienne entreprise n’intervenait qu’en cas de panne, par un « contrat actif préventif » comprenant des interventions avant même la déclaration de pannes. Dans le cadre d’un contrat plus élevé, Dalkia pourrait également sensibiliser les usagers et les scolaires sur les économies d’énergie, notamment au travers de concours d’idées.

17 déc. 2021 enviscope.com , 09/12/21

Boostheat et Dalkia travaillent sur une pompe à chaleur haute température

Partenaires depuis 2013, Boostheat, acteur industriel français de l'efficacité énergétique, et Dalkia, filiale du groupe EDF, ont élargi leur coopération, début décembre 2021, afin de développer une pompe à chaleur haute température par compression thermique. La consommation d’eau chaude sanitaire prenant une part croissante dans les usages énergétiques, l’objectif commun est d’améliorer et d’optimiser sa production par l’intégration d’énergies renouvelables. Pour y parvenir, Boostheat travaille sur la conception d’une pompe à chaleur haute température, dont le cycle thermodynamique est assuré par un compresseur thermique breveté. Cette innovation repose sur l’usage d’un fluide frigorigène naturel qui n’impacte pas la couche d’ozone. Grâce à des propriétés thermiques adaptées à la production de chaleur à haute température, cette pompe à chaleur est capable d’assurer le choc thermique anti-légionelle et conserver un haut niveau de performance. « Cette démarche commune, orientée performance, est parfaitement en ligne avec notre feuille de route annoncée en septembre dernier qui vise un élargissement du champ d’application de notre technologie au-delà de la rénovation résidentielle. Dalkia nous apporte sa connaissance du secteur, son exigence mais aussi la ferme volonté de voir émerger rapidement des solutions d’économie d’énergie robustes et rentables. Nous nous montrerons à la hauteur de leur confiance », explique Éric Lambert, directeur général de Boostheat. Une première expérimentation terrain est prévue début 2022.

17 déc. 2021 letelegramme.fr , 10/12/21

Côtes-d’Armor : EDF inaugure deux nouvelles centrales photovoltaïques

Deux nouvelles centrales photovoltaïques ont été inaugurées le 10 décembre 2021 à Allineuc et Saint-Mayeux, deux communes faisant partie de Loudéac Communauté, dans les Côtes d’Armor. Le territoire accueillait jusqu’à présent peu de parcs photovoltaïques par rapport aux installations éoliennes. L’entreprise Luxel, filiale d’EDF Renouvelables spécialisée dans le développement et l’exploitation de centrales photovoltaïques, a la charge de ces deux sites. La centrale solaire du Grand-Barra, à Allineuc, est équipée de plus de 6 400 panneaux photovoltaïques sur 2,4 hectares, qui produiront 2 250 MWh par an, soit la consommation électrique annuelle de 900 personnes. Le parc des Prés-du-Bourg à Saint-Mayeux dispose de 6 900 panneaux répartis sur 3,1 hectares, en mesure de produire 2 600 MWh par an, soit la consommation électrique de 1 000 habitants. « Les deux territoires ont ainsi atteint leur objectif de décarbonation à 100% », souligne Frédéric Cospérec, directeur développement territorial EDF. Les deux centrales ont été construites sur une ancienne friche industrielle à Saint-Mayeux et une ancienne carrière à Allineuc, les deux communes s’inscrivent ainsi dans une démarche de reconversion de sites artificialisés. La commune de Saint-Mayeux percevra un loyer annuel de 2 000 euros par hectare grâce à l’installation de la centrale photovoltaïque. L’entreprise Luxel est en plein développement sur le marché solaire : depuis 2017, elle a piloté la construction de 24 centrales pour une puissance de 100 MWc. Elle mène en parallèle de nouveaux projets prêts à construire ou en construction d’une puissance totale de 270 MWc.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

20 Mai. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 20 Mai.

A la une : Belfort : nouvelles chaudières à la chaufferie des Glacis du Château

13 Mai. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 13 Mai.

A la une : Water Horizon : une batterie thermique qui stocke la chaleur industrielle

06 Mai. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 06 Mai.

A la une : Nantes Métropole : renouvellement du contrat de concession de distribution d’électricité

Voir toutes les revues de presse