Innovations et projets durables

Revue de presse

16 oct. 2020

Partager :

innovations et projets durables

16 oct. 2020 euro-energie.com , 06/10/20

EDF Renouvelables associe les habitants de l’Ain à la construction de centrales solaires

EDF Renouvelables lance le 16 octobre 2020 une campagne de financement participatif visant à la construction de trois parcs photovoltaïques à Lagnieu, Loyettes et Samognat. La collecte, d’un montant de 300 000 €, sera d’abord ouverte aux habitants de la communauté de communes de la Plaine de l’Ain et de Haut Bugey Agglomération, puis à l’ensemble du département. Au total, les sites seront équipés de 42 800 panneaux photovoltaïques afin d’atteindre une capacité totale cumulée de 11,3 MWc, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 5 500 personnes. Ces centrales solaires, qui devraient permettre aux collectivités d’engendrer près de 74 000€ de retombées économiques directes, illustrent la volonté des communes de s’engager en faveur de la transition énergétique. À travers ce projet, EDF Renouvelables affirme son ambition d’accompagner les territoires pour porter des initiatives respectueuses de l’environnement et économiquement responsables. Pour le responsable régional Auvergne-Rhône-Alpes d’EDF Renouvelables, Francis Audigier, « ces collectes de proximité offrent la possibilité aux citoyens et riverains de nos parcs d’énergies renouvelables de s’engager pour la transition énergétique. Leader de la production d’électricité d’origine renouvelable en France, EDF accompagne durablement les territoires et est attaché à porter des projets respectueux de l’environnement tout en favorisant les retombées économiques locales ».

16 oct. 2020 journaldelenvironnement.net , 09/10/20

EDF inaugure une innovation hydroélectrique inédite en France

Le 9 octobre 2020, EDF a inauguré sa centrale hydroélectrique de Romanche-Gavet, près de Grenoble. Il s’agit d’une installation unique en France à plusieurs titres. L’eau captée en amont dans la Romanche et le Vénéon est emmenée, à une vitesse de 40 mètres cubes/seconde, dans une conduite creusée sur une dizaine de kilomètres dans le gneiss des Alpes. Elle est ensuite rejetée à Gavet, dans deux turbines de 2 mètres de diamètre. La nouvelle centrale, d’une puissance de 97 MWe, produira normalement 560 GWh/an, « de quoi alimenter les villes de Grenoble et de Chambéry », explique le directeur de la production hydraulique d’EDF, Yves Giraud. Installée dans une caverne, elle vient remplacer les barrages et les centrales de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, qui seront eux-mêmes démantelés et réinvestis en prairies. Cette prouesse environnementale est aussi énergétique car la centrale est capable d’obtenir un rendement de 95% avec des débits oscillants entre 40 et 8 mètres par seconde. Pour EDF, il s’agit de renouer avec l’hydroélectricité. Et le Groupe pourrait bien ne pas s’arrêter là : la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) prévoit de planifier 1 GW supplémentaire de capacités hydroélectriques d’ici la prochaine décennie.

16 oct. 2020 lechorepublicain.fr , 11/10/20

La région Centre-Val de Loire veut créer une filière de l’hydrogène vert

La région Centre-Val de Loire et l’État veulent développer une filière de l’hydrogène vert. « Nous voulons constituer un véritable pôle régional autour de l’hydrogène « vert », pour disposer, demain, d’une énergie propre. C’est une vraie opportunité pour la région », explique François Bonneau, président du conseil régional. Actuellement produit à 95% à partir de l’énergie fossile en France, l’objectif est de promouvoir un hydrogène issu d’énergies propres, comme l’éolien ou le photovoltaïque. Le 5 octobre 2020, les collectivités, organismes de recherche et entreprises du Centre-Val de Loire ont échangé sur le potentiel de ce vecteur de stockage d’énergie, et de son utilisation dans la région. L’un des projets discutés consiste au déploiement de dix stations publiques d’hydrogène dans le Centre-Val de Loire. Le territoire accueillerait des unités de production et de distribution à Sorigny et à Châteauroux afin d’alimenter des vélos ou des navettes et de servir de carburant pour une flotte composée d’une centaine de véhicules. La région a également pour ambition que plusieurs entreprises locales répondent à l’appel à projets de l’Agence de la transition écologique (ADEME), qui sera lancé mi-octobre 2020.

16 oct. 2020 clicanoo.re , 08/10/20

Un programme de générateurs photovoltaïques autonomes à La Réunion

Le Sidelec Réunion (Syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion) et le département de la Réunion ont signé début octobre 2020 une convention bi-partite visant à permettre aux habitants du cirque de Mafate d’avoir accès à un service public de distribution d’électricité de qualité. L’État, la région, le département, les communes de Saint-Paul et de La Possession, et EDF souhaitent mettre en œuvre un programme d’électrification par générateurs photovoltaïques autonomes dans l’ensemble des îlets de Mafate. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la transition écologique et accompagne un volet de la Maîtrise de la demande en énergie (MDE), porté par le comité MDE territorial, qui regroupe l’Agence de la transition écologique (ADEME), la région, EDF et la DEAL (Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement). Ce projet, estimé à environ 20 millions d’euros, prévoit l’installation de 43 générateurs photovoltaïques collectifs dans trois zones de Mafate.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

09 oct. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 09 oct.

A la une : Dalkia et la SNCF vont créer des jumeaux numériques des principales gares françaises

02 oct. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 02 oct.

A la une : Le réseau de chaleur de Laval poursuit son développement

25 sep. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 25 sep.

A la une : La Bretagne signe un accord-cadre avec EDF pour assurer sa transition énergétique

Voir toutes les revues de presse