Innovations et projets durables

Revue de presse

16 juil. 2021

Partager :

innovations et projets durables

16 juil. 2021 hauteprovenceinfo.com, 07/07/21

Premier CTE signé en Alpes-de-Haute-Provence

La Vallée de l’Ubaye a signé le premier Contrat de Transition Écologique (CTE) des Alpes-de-Haute-Provence. Le CTE, signé dans la sous-préfecture de Barcelonnette, va permettre à la Vallée d’accélérer et de soutenir la transition écologique de son territoire. La préfète du département, Violaine Démaret, s’est félicitée de la signature de ce contrat, soulignant « le dynamisme de la vallée et des cimes pour parler d’aujourd’hui et de demain ». « L’Ubaye a bénéficié d’une subvention de 1,5 million d’euros pour la rénovation thermique des bâtiments. Les collectivités locales se donnent des perspectives pour les 6 années à venir. Ce CTE est le fruit d’un travail de concertation mené entre les maires en fonction des spécificités du territoire. C’est important que chacun s’y retrouve », a précisé la préfète. « Sur les 8 millions d’euros accordés au département, plus de 5 millions d’euros ont été attribués à l’Ubaye », a indiqué la haute-fonctionnaire.

16 juil. 2021 touleco.fr , 11/07/21

Montpellier : signature d’une convention pour la transition écologique

Montpellier Méditerranée Métropole (3M) et la Caisse des Dépôts ont signé le 1er juillet 2021 une convention de cinq ans portant sur la transition écologique et le développement social et économique du territoire. L’objectif est de financer la relance de l’économie dans le cadre du plan national France Relance, en s’appuyant sur la transition écologique, le logement, le soutien aux entreprises et la cohésion sociale. Montpellier Méditerranée Métropole va bénéficier d’un programme pluriannuel d’investissements de 2,5 milliards d’euros. La Banque des Territoires mettra à disposition ses différents outils de financement, d’investissements de d’ingénierie pour soutenir le montage des projets. « Nous financerons les volumes de projets que la métropole nous présentera », précise Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts. Pour le dirigeant, la poursuite de la construction de logements sociaux est primordiale, étant donné le « flux de population nouvelle » à Montpellier, 7ème ville de France avec 295 000 habitants. « Cette construction doit être écologique : économe ou neutre en carbone, respectueuse de la lutte contre l’artificialisation des sols, dans des friches urbaines, davantage en hauteur », souligne Éric Lombard. D’autres sujets sont évoqués, tels que les mobilités actives, notamment avec le covoiturage, le plan vélo et le plan piétons. La création de Zones à Faibles Émissions (ZFE), le montage du second Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), le verdissement de la ville, ou encore la rénovation énergétique des bâtiments publics et résidentiels font également partie des projets discutés. Un bilan d’étape annuel est prévu dans la convention afin de « prévoir des éventuelles réorientations ».

16 juil. 2021 Le Progrès , 10/07/21

Oullins : réduction de 40% des consommations énergétiques des bâtiments tertiaires

Le décret tertiaire publié en 2019 fixe des objectifs d’économies d’énergie pour les bâtiments tertiaires de plus de 1 000 m². Cette réglementation leur impose de réduire de 40% leurs consommations énergétiques d’ici 2030, par rapport à 2010, puis de 50% en 2040 et de 60% à l’horizon 2050. La commune d’Oullins, en Auvergne-Rhône-Alpes, n’a « pas attendu » ce décret pour réaliser « depuis près de 20 ans des remplacements d’équipements par des matériels et matériaux plus performants énergétiquement », rappelle la maire d’Oullins, Clothilde Pouzergue. Depuis deux décennies, la commune multiplie les projets de réduction de ses consommations énergétiques. Elle a ainsi initié la construction d’une médiathèque à haute qualité environnementale, des travaux d’isolation sur une partie de ses groupes scolaires, la rénovation complète d’un groupe scolaire et le passage du fioul à une autre source d’énergie pour dix chaudières sur quinze. « Les émissions de CO2 ont diminué de 28% entre 2012 et 2020 », se félicite la maire. Pour atteindre les objectifs du décret, la commune a lancé un diagnostic, qui a recensé 22 bâtiments de plus de 1 000 m². La municipalité veut poursuivre son action en équipant les bâtiments de systèmes intelligents de gestion afin d’optimiser les consommations. Elle souhaite également supprimer les derniers chauffages au fioul et sensibiliser les usagers des bâtiments à une utilisation plus économe. Une stratégie liée aux travaux et à leur financement va être mise en place.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

24 sep. 2021
Innovations et projets durables

Revue de presse du 24 sep.

A la une : Mobive : la Nouvelle-Aquitaine renforce son réseau de bornes de recharge

17 sep. 2021
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 sep.

A la une : Hynamics : un partenariat pour créer du méthanol décarboné

10 sep. 2021
Innovations et projets durables

Revue de presse du 10 sep.

A la une : Dalkia et SNCF Gares & Connections inaugurent une plateforme de gestion innovante

Voir toutes les revues de presse