Innovations et projets durables

Revue de presse

15 oct. 2021

Partager :

innovations et projets durables

15 oct. 2021 ouest-france.fr , 05/10/21

Hydrolien : une ferme pilote en projet

Fin septembre 2021, l’hydrolienne d’HydroQuest, d’une puissance d’1 MW, a terminé sa phase de test de plus de deux ans sur le site d’essai d’EDF du parc de Paimpol-Bréhat, dans les Côtes d’Armor. La société HydroQuest, spécialisée dans la fabrication et l’installation de fermes hydroliennes produisant de l’électricité provenant des courants fluviaux, estuariens et marins, a été créée en 2010. Elle a développé huit brevets internationaux en partenariat avec EDF. Les essais à Bréhat ont notamment aidé à rectifier la courbe de puissance de la machine à turbines. « La caractérisation de la ressource hydrolienne marine et la compréhension des phénomènes naturels ont été significativement améliorées », a expliqué HydroQuest. Au terme de ces essais a priori concluants, dont le bilan et les résultats seront publiés à l’automne, l’entreprise a annoncé un nouveau projet au Raz Blanchard, dans le Cotentin. Le projet de ferme pilote « FLOWATT » prévoit l’installation de sept hydroliennes de 2,5 MW, qui devraient être construites à partir de 2023 pour une mise en service en 2025. La ferme devrait être exploitée durant 20 ans et produire 40 GWh par an, soit l'équivalent de la consommation de 20 000 habitants. Le Raz Blanchard se situe sur l’un des courants de marée les plus puissants d’Europe, entre le cap de la Hague et l’île anglo-normande d’Aurigny. « Sur le site du Raz Blanchard, dans le golfe de Saint-Malo, l'énergie hydrolienne a un potentiel de production d'électricité représentant environ le tiers de la production de l'énergie éolienne installée en France à ce jour et pourrait alimenter en électricité décarbonée environ 2 millions d'habitants », a souligné HydroQuest.

15 oct. 2021 echo-drome-ardeche.com, 30/09/2021

Drôme : signature d’un Plan Mobilité décarbonée entre EDF et le Syndicat Mixte Valence-Romans Déplacements

Le 17 septembre 2021, l’agence EDF Commerce de Valence et le syndicat de transports Valence-Romans Déplacements (VRD) ont signé un Plan Mobilité, dans le but de développer des moyens pour une mobilité décarbonée. EDF, qui a fait du véhicule électrique un pilier de sa stratégie, s’engage pour la décarbonation, sur tous les plans, à l’échelle des territoires. Avec ce partenariat, l’énergéticien incite ses employés à utiliser des modes de transports électriques, à covoiturer, ou à emprunter les transports publics, idéalement décarbonés. L’une des missions de VRD est de « sensibiliser les entreprises aux enjeux de mobilité propre et de les aider à atteindre leurs objectifs en matière de mobilité durable », explique Marie-Hélène Peyrard, présidente de VRD. Pour le syndicat, ce Plan Mobilité s’ajoute à la quarantaine d’autres déjà signés sur son périmètre, comprenant 67 communes au total.

15 oct. 2021 ladepeche.fr , 05/10/2021

Occitanie : EDF lance une offre « Vert Electrique Régional »

Le 5 octobre 2021, EDF a lancé une offre d’électricité verte locale en Occitanie, rendue possible par le parc éolien de Sauveterre dans le Tarn. Avec une production de 100 MWh par an, ce parc construit en 2009 permettra de fournir en électricité les Occitans qui auront choisi l’offre « Vert Électrique Régional ». « Le volume d’électricité que consommera un Occitan ayant choisi cette offre sera acheté directement à ce parc qui est sorti des mécanismes d’obligation d’achat d’énergie. Ce parc ne bénéficie donc plus du soutien public. Nous sommes donc vraiment sur un mécanisme de soutien à l’énergie verte locale voulu par EDF », explique Olivier Roland, directeur Commerce EDF Sud-Ouest. Cette offre, d’un volume limité, sera attribuée aux 8 000 premiers clients particuliers, qui recevront un certificat d’origine garantissant la provenance de leur électricité tarnaise. Cette offre occitane viendra s’ajouter à celles déjà présentes en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

15 oct. 2021 laprovence.com , 14/09/2021

Hautes-Alpes : EDF Renouvelables lance un financement participatif pour la centrale solaire flottante de Lazer

Le 6 septembre 2021, EDF Renouvelables a ouvert une campagne de financement participatif pour la construction de la centrale solaire flottante de Lazer, dans les Hautes-Alpes. D’un montant total de 179 000 euros, la collecte était dans un premier temps ouverte aux habitants de Lazer et de la communauté de communes du Sisteronais-Buëch. Elle a ensuite été élargie aux habitants des départements des Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Drôme, Isère et Savoie. Via la plateforme de Lendosphère, les habitants ont pu investir dans cette future installation au rendement attendu de 5%, et dont la mise en service est prévue pour l’été 2022. La centrale solaire sera installée sur la retenue d’eau artificielle d’un barrage hydroélectrique et bénéficiera d’un système de flotteurs sur lequel seront répartis plus de 50 000 panneaux photovoltaïques. Ces flotteurs, connectés entre eux, formeront des îlots ancrés au fond de la retenue. En s’appuyant sur deux outils de production d'énergies renouvelables, l'hydroélectricité et le solaire photovoltaïque, la centrale solaire flottante de Lazer est qualifiée de « défi technologique ». Elle illustre « toute l'innovation et le savoir-faire dont les équipes du groupe EDF sont capables, ainsi que notre capacité à mener des projets complexes », souligne le directeur de projets d’EDF Renouvelables, Nicolas Ruffini. À terme, la centrale, dont le chantier a débuté en mars 2021, sera en mesure de produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 12 500 personnes. En plus d’accompagner le territoire dans sa transition énergétique, le nouveau site permettra de générer des retombées économiques directes pour les collectivités et les habitants. « Nous sommes heureux que le financement participatif permette également aux habitants de participer au développement local des énergies renouvelables tout en bénéficiant des revenus financiers issus du projet », s’est félicité Nicolas Ruffini.

15 oct. 2021 sudouest.fr , 07/10/21

Mobilize Share : un nouveau service d’autopartage en partenariat avec Izivia

Pour la première fois en France, Mobilize, marque du groupe Renault, a lancé à Arcachon son service d’autopartage « Mobilize Share ». Ce dispositif propose des véhicules Dacia Spring à la location, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, stationnés dans quatre lieux stratégiques de la ville. L’une des spécificités de l’offre est qu’il s’agit d’un système qui fonctionne en boucle : il faut donc ramener le véhicule là où il a été loué. Les quatre stations ont été équipées de bornes de recharge électrique développées par Izivia, filiale du groupe EDF dédiée à la mobilité électrique. Le lancement de Mobilize Share accompagne le déploiement de 30 bornes Izivia à travers la ville, localisées dans l’espace public et dans les parkings souterrains. Avec cette nouvelle offre, Arcachon innove de nouveau en faveur de la mobilité décarbonée, après avoir été la première commune de France à mettre en service des bus électriques en 2003. Francis Riether, directeur territorial d’EDF, Yves Foulon, maire d’Arcachon, Anne-Lise Castel, directrice de Mobilize Monde, et Jacques Bellec, président de la concession Renault Côte d’Argent, qui a fourni les voitures, se sont réunis début octobre 2021 près d’une station pour le lancement de Mobilize Share.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

26 nov. 2021
Innovations et projets durables

Revue de presse du 26 nov.

A la une : EDF : une convention pour décarboner le Grand Paris

19 nov. 2021
Innovations et projets durables

Revue de presse du 19 nov.

A la une : Le groupe EDF et E.Leclerc inaugurent l’un des plus grands projets d’ombrières photovoltaïques

12 nov. 2021
Innovations et projets durables

Revue de presse du 12 nov.

A la une : Le groupe EDF et Eiffage remportent le marché de l’éclairage public de Paris pour 10 ans

Voir toutes les revues de presse