Innovations et projets durables

Revue de presse

14 oct. 2022

Partager :

innovations et projets durables

14 oct. 2022 lyonmag.com, 28/09/2022

Dalkia : une nouvelle centrale de production de froid à Lyon

Le quartier de Gerland, dans le 7e arrondissement de Lyon, se dote d’une nouvelle centrale de production de froid. Cette centrale est financée à hauteur de 18,5 millions d’euros par la Banque des Territoires et Dalkia, filiale du groupe EDF. Installée sous le skatepark de Gerland dans les sous-sols d’une ancienne usine, elle pourra distribuer de l’eau à 5 degrés à 300 000 mètres carrés de bureaux. Plus respectueuse de l’environnement, cette installation est en mesure de fournir jusqu’à 6 kW de froid pour 1 kW d’électricité consommé. Trois grands groupes de froids, produisant 12 MW, composent le système qui sera complété par un quatrième groupe pour atteindre 15 MW. « Nous avons besoin de froid, notamment pour les immeubles tertiaires. Un réseau froid nous permet de fournir de l’air froid qui consomme trois fois moins d’électricité que des climatisations qui seraient installées dans chaque bâtiment », indique Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon. « Nous espérons que la Halle Tony Garnier soit bientôt raccordée », a déclaré Gérald Campbell, directeur général d’ELM, filiale de Dalkia. Par ailleurs, le LOU, le Centre International de Recherche contre le Cancer et l’OMS bénéficieront de la climatisation provenant de cette centrale.

14 oct. 2022 euro-energie.com, 03/10/2022

EDF Renouvelables : mise en service la centrale solaire de Saint-Romain-en-Gal

EDF Renouvelables et la société Nicollin ont annoncé la mise en service de la centrale solaire de Saint-Romain-en-Gal. Il s’agit de la première centrale photovoltaïque au sol mise en service dans le département du Rhône. Cette dernière est située sur Le Melay, une ancienne installation de stockage de déchets non dangereux appartenant à Nicollin. Dotée d’une puissance installée de 5 MWc et composée de 9 500 panneaux, la centrale solaire contribue à la revalorisation du site et à la transition énergétique du territoire. En développement depuis 2018, ce projet s’inscrit dans la démarche « Territoire à Énergie Positive » de la Communauté d’Agglomération Vienne Condrieu. Entre octobre et décembre 2021, sa construction a été financée par les habitants de la Communauté d’Agglomération Vienne Condrieu et les départements du Rhône et de l’Isère à hauteur de 100 000 euros. En 2021, la centrale a reçu le label « Biodiversité positive » créé par le Syndicat Mixte des Rives du Rhône, porteur du Schéma de cohérence territoriale (SCOT). Selon Nicolas Couderc, directeur France d’EDF Renouvelables, « la revalorisation du site grâce à l’implantation d’une centrale solaire concilie enjeux de biodiversité et production d’énergie renouvelable ». « Nous remercions les collectivités locales, la Communauté d’agglomération Vienne Condrieu et le groupe Nicollin, exploitant du site, pour leur soutien tout au long des 4 ans de développement de ce projet. Cette centrale témoigne de l’engagement d’EDF Renouvelables de développer, de construire et d’exploiter des projets d’énergie renouvelable qui contribuent à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique. Elle participe également à l’atteinte des objectifs du Plan solaire d’EDF, qui vise à faire du Groupe un leader du solaire en France d’ici 2035 », résume-t-il.

14 oct. 2022 web-agri.fr, 06/10/2022

Agrivoltaïsme : adoption d’un texte qui encadre son développement

La proposition de loi qui vise à promouvoir l’agrivoltaïsme, déposée le 23 juin 2022 a été adoptée à l’unanimité le 5 octobre 2022 par la Commission des Affaires économiques du Sénat. Le texte définit les installations agrivoltaïques comme des installations solaires permettant de maintenir ou de développer l’activité agricole. Pour cela, elles doivent apporter au moins deux services à la production agricole. Ces services sont l’amélioration du potentiel agronomique de la parcelle, de l’écosystème agricole, du bilan carbone ou du verdissement, le retour de l’avifaune, l’adaptation au changement climatique, la protection contre les aléas et l’amélioration du bien-être animal. Les installations doivent être démontables et respecter l’agriculture comme activité principale pour être reconnues agrivoltaïques. D’après l’Agence de la transition écologique (Ademe), la France compte actuellement 167 projets d’agrivoltaïsme pour 1,3 GW. L’Association française de normalisation (Afnor) a certifié 11 projets, et 7 autres sont en cours d’instruction. 155 projets ont également obtenu le soutien de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) pour une capacité de 130 MW. Le groupe EDF annonce, quant à lui, des projets solaires à hauteur de 6 GW. Les sénateurs font savoir que 33 000 à 44 000 hectares d’installations photovoltaïques sont attendues d’ici 2028, dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Selon l’association France agrivoltaïsme, le potentiel des projets agrivoltaïques de la France est situé entre 60 et 80 GW, répartis sur 20 000 à 30 000 exploitations en 2050.

14 oct. 2022 lyonmag.com, 28/09/2022

Dalkia : une nouvelle centrale de production de froid à Lyon

Le quartier de Gerland, dans le 7e arrondissement de Lyon, se dote d’une nouvelle centrale de production de froid. Cette centrale est financée à hauteur de 18,5 millions d’euros par la Banque des Territoires et Dalkia, filiale du groupe EDF. Installée sous le skatepark de Gerland dans les sous-sols d’une ancienne usine, elle pourra distribuer de l’eau à 5 degrés à 300 000 mètres carrés de bureaux. Plus respectueuse de l’environnement, cette installation est en mesure de fournir jusqu’à 6 kW de froid pour 1 kW d’électricité consommé. Trois grands groupes de froids, produisant 12 MW, composent le système qui sera complété par un quatrième groupe pour atteindre 15 MW. « Nous avons besoin de froid, notamment pour les immeubles tertiaires. Un réseau froid nous permet de fournir de l’air froid qui consomme trois fois moins d’électricité que des climatisations qui seraient installées dans chaque bâtiment », indique Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon. « Nous espérons que la Halle Tony Garnier soit bientôt raccordée », a déclaré Gérald Campbell, directeur général d’ELM, filiale de Dalkia. Par ailleurs, le LOU, le Centre International de Recherche contre le Cancer et l’OMS bénéficieront de la climatisation provenant de cette centrale.

14 oct. 2022 euro-energie.com, 03/10/2022

EDF Renouvelables : mise en service la centrale solaire de Saint-Romain-en-Gal

EDF Renouvelables et la société Nicollin ont annoncé la mise en service de la centrale solaire de Saint-Romain-en-Gal. Il s’agit de la première centrale photovoltaïque au sol mise en service dans le département du Rhône. Cette dernière est située sur Le Melay, une ancienne installation de stockage de déchets non dangereux appartenant à Nicollin. Dotée d’une puissance installée de 5 MWc et composée de 9 500 panneaux, la centrale solaire contribue à la revalorisation du site et à la transition énergétique du territoire. En développement depuis 2018, ce projet s’inscrit dans la démarche « Territoire à Énergie Positive » de la Communauté d’Agglomération Vienne Condrieu. Entre octobre et décembre 2021, sa construction a été financée par les habitants de la Communauté d’Agglomération Vienne Condrieu et les départements du Rhône et de l’Isère à hauteur de 100 000 euros. En 2021, la centrale a reçu le label « Biodiversité positive » créé par le Syndicat Mixte des Rives du Rhône, porteur du Schéma de cohérence territoriale (SCOT). Selon Nicolas Couderc, directeur France d’EDF Renouvelables, « la revalorisation du site grâce à l’implantation d’une centrale solaire concilie enjeux de biodiversité et production d’énergie renouvelable ». « Nous remercions les collectivités locales, la Communauté d’agglomération Vienne Condrieu et le groupe Nicollin, exploitant du site, pour leur soutien tout au long des 4 ans de développement de ce projet. Cette centrale témoigne de l’engagement d’EDF Renouvelables de développer, de construire et d’exploiter des projets d’énergie renouvelable qui contribuent à la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique. Elle participe également à l’atteinte des objectifs du Plan solaire d’EDF, qui vise à faire du Groupe un leader du solaire en France d’ici 2035 », résume-t-il.

14 oct. 2022 web-agri.fr, 06/10/2022

Agrivoltaïsme : adoption d’un texte qui encadre son développement

La proposition de loi qui vise à promouvoir l’agrivoltaïsme, déposée le 23 juin 2022 a été adoptée à l’unanimité le 5 octobre 2022 par la Commission des Affaires économiques du Sénat. Le texte définit les installations agrivoltaïques comme des installations solaires permettant de maintenir ou de développer l’activité agricole. Pour cela, elles doivent apporter au moins deux services à la production agricole. Ces services sont l’amélioration du potentiel agronomique de la parcelle, de l’écosystème agricole, du bilan carbone ou du verdissement, le retour de l’avifaune, l’adaptation au changement climatique, la protection contre les aléas et l’amélioration du bien-être animal. Les installations doivent être démontables et respecter l’agriculture comme activité principale pour être reconnues agrivoltaïques. D’après l’Agence de la transition écologique (Ademe), la France compte actuellement 167 projets d’agrivoltaïsme pour 1,3 GW. L’Association française de normalisation (Afnor) a certifié 11 projets, et 7 autres sont en cours d’instruction. 155 projets ont également obtenu le soutien de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) pour une capacité de 130 MW. Le groupe EDF annonce, quant à lui, des projets solaires à hauteur de 6 GW. Les sénateurs font savoir que 33 000 à 44 000 hectares d’installations photovoltaïques sont attendues d’ici 2028, dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Selon l’association France agrivoltaïsme, le potentiel des projets agrivoltaïques de la France est situé entre 60 et 80 GW, répartis sur 20 000 à 30 000 exploitations en 2050.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

27 jan. 2023
Innovations et projets durables

Revue de presse du 27 jan.

A la une :  Projet Ecocombust d’EDF : l’État donne sa validation

20 jan. 2023
Innovations et projets durables

Revue de presse du 20 jan.

A la une :  Transition énergétique : le numérique a un rôle à jouer

13 jan. 2023
Innovations et projets durables

Revue de presse du 13 jan.

A la une :  Le groupe EDF acquiert Les ECO-Isolateur

Voir toutes les revues de presse