Innovations et projets durables

Revue de presse

13 sep. 2019

Partager :

innovations et projets durables

13 sep. 2019 lesechos.fr , 05/09/19

Un plan contre la pollution maritime dans les ports de la région sud PACA

La pollution maritime est devenue un enjeu de taille à Marseille et dans les autres grands ports du sud-est. En 2018, les 3 600 escales à Marseille ont représenté 40% des émissions de dioxyde d’azote, 32% de celles de soufre, et 15% de celles de particules fines. C’est dans ce contexte que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) a annoncé, jeudi 5 septembre 2019, la mise en place d’un plan « Escales zéro fumée » centré sur les villes-ports de Marseille, Nice et Toulon. Doté d’un budget de 30 millions d’euros, ce programme a pour objectif d’accélérer l’électrification des quais et navires. 20 millions d’euros seront investis pour électrifier les infrastructures portuaires des trois villes. Les quais de Nice et Toulon seront totalement équipés d’ici 2023, tandis qu’à Marseille, l’électrification pour les ferries sera terminée à cette date et en 2025 pour les paquebots. Les 10 millions d’euros restants seront destinés d’une part à aider les compagnies maritimes à doter leurs navires d'un système de connexion électrique et de filtres à particules de dernière génération, et d’autre part à préparer les ports aux énergies du futur. Des projets liés à l’hydrogène et au GNL sont d’ailleurs en cours. Ce plan d’actions s’inscrit en parallèle de la prochaine création d’une zone ECA (Emission Control Area) en Méditerranée, visant à réduire par cinq les émissions maritimes. La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a salué l’initiative de la région, soulignant : « la décarbonation du trafic maritime est un défi immense que l'Etat ne peut pas réaliser seul ». Renaud Muselier, président de la région PACA, s’est félicité de ces avancées : « la cité phocéenne figurera alors parmi la poignée de ports équipée de la sorte dans le monde ».

13 sep. 2019 connaissancedesenergies.org , 28/08/19

Installation d’une plateforme prototype utilisant l’énergie houlomotrice en France

Au large de Croisic, une plateforme utilisant l’énergie houlomotrice a été installée le 21 août 2019. Ce projet de 5 millions d’euros a été financé en partie par Bpifrance et est développé par le consortium IHES (Integrated Harvesting Energy System). Nommée Wavegem, cette plateforme mesure 21 mètres de long, 14 de large et 7 de haut. Elle est équipée de 68 m² de panneaux photovoltaïques qui produiront 20% de l’électricité, quand l’énergie houlomotrice en produira 80% pour un maximum espéré de 150 KW et une moyenne de 30 KW. L’énergie houlomotrice provient des vagues créées par le vent à la surface de l’eau. Le fonctionnement du prototype consiste à « mettre en circulation fermée de l’eau de mer, contenue dans plusieurs compartiments par gravité à l’aide des mouvements du flotteur. Cette circulation d’eau produit de l’électricité via un turbinage dans des turbines basse vitesse », précise Jean-Luc Longeroche, président co-fondateur de Geps Techno, pilote du consortium. Cette technologie est destinée aux zones insulaires ou aux installations maritimes, telles que les plateformes pétrolières. « Les côtes françaises et particulièrement les côtes ultra-marines disposent de ressources importantes en houle mais la majorité des contacts commerciaux sont des pistes de contrats à l’export » rapporte le dirigeant de Geps Techno. La France disposerait pourtant, selon le Conseil mondial de l’énergie, d’un potentiel de 40 TWh par an grâce à sa façade atlantique.

13 sep. 2019 environnement-magazine.fr , 06/09/19

Le Rhône met en place un projet d’éco-rénovation tertiaire

L’entreprise spécialisée dans les composants mécaniques de haute technologie KTR France a réussi à rénover un bâtiment des années 70 à Dardilly, dans le Rhône, qui produira plus d’énergie qu’il n’en consomme. Ce projet affichera une production de 42 MWh pour une consommation de 26 MWh. Ceci est le résultat d’une isolation performante, mais aussi d’un mix énergétique composé de solaire, de pompes à chaleur et de géothermie. La géothermie est le point le plus innovant de ce projet puisque 4 sondes appelées « Terra Extrem » de 32 centimètres de diamètre avec une durée de vie de 60 ans ont été placées à 150 mètres de profondeur. L’énergie restituée par une pompe à chaleur servira à refroidir et chauffer le bâtiment qui deviendra le siège social de KTR France.

13 sep. 2019 lemondedelenergie.com , 06/09/19

Ouvrage sur la transition énergétique dans le désert, la ruralité et les métropoles

L’ouvrage « Transition énergétique dans les métropoles, la ruralité et le désert » réunit les deux thèses de doctorat des géographes Louis Boisgibault et Fahad Al Kabbani , dans lesquelles ils ont étudié ces trois types de territoires. Les métropoles de Lille et Riyad ont été choisies comme sujets d’études, Bokhol et Pays de Fayence pour la ruralité, ainsi que Ouarzazate et Neom pour les déserts. Les deux chercheurs ont étudié la consommation d’énergie, la production ainsi que les réseaux d’énergie et de transport. Dans les métropoles, l’enjeu est avant tout d’augmenter l’efficacité énergétique d’au moins 32,5% d’ici 2030 et de réduire les émissions de 15% sur la même période. Pour la ruralité, l’objectif est de produire de l’énergie renouvelable à hauteur de 32% de la consommation et de réduire les émissions de dioxyde de carbone de l’industrie de 15% d’ici 2030. Enfin, les chercheurs estiment qu’il faut atteindre 100% d’énergie renouvelable dans les déserts et y installer des pistes de télécommunication pour les peuples nomades. Cette transition doit, selon les chercheurs, s’appuyer sur l’innovation technologique, que ce soit pour la production ou la gestion des infrastructures, et sur une nouvelle organisation des systèmes de distribution, tant au niveau de la ville que du désert.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

18 oct. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 18 oct.

A la une : Le réseau de chaleur renouvelable de Perpignan est entré en activité

11 oct. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 11 oct.

A la une : L’intelligence artificielle au cœur des stratégies électriques de demain

04 oct. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 04 oct.

A la une : Toulouse : Le réseau de chaleur de Dalkia inauguré

Voir toutes les revues de presse