Innovations et projets durables

Revue de presse

11 sep. 2020

Partager :

innovations et projets durables

11 sep. 2020 usinenouvelle.com , 01/09/20

La région Normandie encourage les rénovations baisse consommation

La métropole de Rouen Normandie est très impliquée dans la transition énergétique, comme en témoigne son siège, le « 108 », réalisé par l’entreprise locale Sogea Nord-Ouest. En effet, ce bâtiment à énergie positive, qui produit 300 MWh par an, est autonome en énergie puisqu’il en produit autant qu’il en consomme. Il est équipé de capteurs solaires, de triples vitrages et de pompes à chaleur. Cette réalisation a permis à la métropole d’obtenir le label européen PassivHaus, signe de reconnaissance qui distingue la performance énergétique des bâtiments. Le premier bailleur social normand, Habitat 76, est également candidat à l’obtention de ce label pour son futur siège social qui sera aussi basé à Rouen. Depuis quelques années, la région Normandie mène une politique ambitieuse de rénovation énergétique des bâtiments via la mise en place d’un chèque Eco énergie qui aide les propriétaires à financer ce type de travaux jusqu’au niveau de performance bâtiment basse consommation (BBC). Pour Hubert Dejean Le Bâtie, le vice-président de la région Normandie chargé de la transition énergétique, ce dispositif est un succès : « les 100 millions injectés par la région depuis 2016 ont déjà généré 714 millions de travaux de rénovation, alors que l’objectif fixé était de 700 millions pendant le mandat ». Pour Arthur Piquet, dirigeant d’ABC Isolations, l’un des 130 rénovateurs BBC conventionnés par la Région, ce dispositif est vertueux car « c’est une approche par l’isolation globale – murs, combles, planchers – avant celle des systèmes de chauffage eux-mêmes » et qualitatif car les professionnels sont soumis à une obligation de résultat.

11 sep. 2020 lemoniteur.fr , 04/09/20

De l’eau souterraine pour rafraîchir les data centers de Marseille

L’entreprise Interxion, spécialisée dans la gestion de centres de stockage de données, a aménagé le bunker de l’ancienne base sous-marine du port de Marseille en 7 000m² d’espaces informatiques. Baptisé MRS3, cet espace est le troisième data center créé par Interxion dans la cité phocéenne. Réalisés par un groupement d’entreprises conduit par Bouygues Energies et Services, les travaux de ce data center ont été animés par la quête d’efficience énergétique. Fabrice Coquio, président d’Interxion France, rappelle qu’il s’agit « d’un enjeu majeur de compétitivité, d’autant que les génies électrique et climatique représentent en moyenne les deux tiers du coût d’un data center ». Depuis quelques années, le groupe n’utilise plus que de l’énergie d’origine 100% renouvelable, investit dans des équipements performants et travaille à l’optimisation de ses systèmes de climatisation. A Marseille, Interxion a récemment obtenu l’autorisation de pomper pendant trente ans 2 000 m3/h d’eau provenant d’une canalisation souterraine de 14 km. Les centres MRS2 et MRS3 seront prochainement raccordés et refroidis grâce à ce réseau d’eau. Par ailleurs, les calories produites par le matériel informatique seront exportées sur la boucle d’eau de mer tempérée Massileo réalisée par Dalkia, filiale d’EDF, afin de chauffer le futur quartier des Fabriques. D’après Brice Fourney, directeur des grands projets industriels de Bouygues Energie et Services, « le ratio moyen entre l’énergie consommée par le data center et celle vraiment utile au process devrait ainsi être de 1,2, un taux particulièrement bas ».

11 sep. 2020 leparisien.fr , 01/09/20

Un déploiement continu des smarts grids au sein des régions françaises

En s’appuyant sur des outils numériques, les smart grids, ou réseaux électriques intelligents, sont capables de faire parler des infrastructures électriques et de récupérer de nombreuses données. Ils présentent par ailleurs de nombreux atouts parmi lesquels leur capacité à maitriser la consommation et la production électrique, à accélérer le déploiement de solutions innovantes ou encore à permettre aux particuliers d’avoir une meilleure connaissance de leur consommation électrique et ainsi l’optimiser. Selon Nouredine Hadj-Saïd, professeur à Grenoble INP (Université Grenoble Alpes), leur déploiement est lié au développement de la production des énergies renouvelables, à l’expansion du parc de véhicules électriques et au fait que l’intégration croissante d’outils numériques a permis aux réseaux traditionnels de s’adapter. Les smart grids peuvent en effet offrir une solution à une meilleure optimisation de la production d’énergies renouvelables et favoriser leur intégration aux réseaux électriques. En France, les premières expérimentations ont été lancées dès la première moitié des années 2010 à travers 120 projets, dont notamment IssyGrid à Issy Les Moulineaux. Depuis ces débuts, de nombreux projets de grande ampleur ont été déployés dans trois territoires : les Hauts-de-France (YouandGrid), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (Flexgrid), et la Bretagne et les Pays-de-la-Loire (Smile).

11 sep. 2020 ladepeche.fr , 05/09/20

Rénovation énergétique : hausse du nombre de demandes de subventions en Aveyron

Dans le cadre de la lutte contre le bâti indigne, de nombreuses aides gouvernementales ont été mises en place par le biais de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Sur l’année 2019, l’agence indique avoir versé 9 millions d’euros de subventions aux Aveyronnais pour la rénovation de leur logement, contre 7 millions d’euros en 2018. L’Anah précise par ailleurs que plus de 60% de cette aide a davantage concerné les travaux de rénovations énergétiques. D’après Bruno Alary, directeur de l’Agence départementale d’information sur le logement (ADIL), le nombre de dossiers de demandes de subvention connait une hausse certaine, avec 3 500 personnes ayant sollicité l’Adil en 2019 contre 2 000 personnes deux ou trois ans plus tôt. Le directeur estime que cette tendance à la hausse va se renforcer avec le plan de relance de 100 milliards d’euros, dont une part conséquente sera dédiée à la rénovation énergétique des bâtiments et des habitations.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

18 sep. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 18 sep.

A la une : Une centrale de production de froid réalisée par Dalkia à Lyon

04 sep. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 04 sep.

A la une : Le premier mur antibruit photovoltaïque s’installe à Tours

31 juil. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 31 juil.

A la une : L’hôpital doit accélérer sa transition écologique

Voir toutes les revues de presse