Innovations et projets durables

Revue de presse

09 sep. 2022

Partager :

innovations et projets durables

09 sep. 2022 pv-magazine.fr, 11/08/2022

Centrale du Moulon de Blé : EDF Renouvelables ouvre un financement participatif

Dans le cadre de la construction de la centrale du Moulon de Blé, à Eyguières, dans les Bouches-du-Rhône, EDF Renouvelables ouvre un financement participatif aux habitants du département, mais aussi à ceux du Gard, du Var et du Vaucluse. Visant à collecter 200 000 euros, l’opération est ouverte du 4 août au 25 septembre 2022 sur la plateforme WiSEED. Elle s’inscrit dans l’engagement à l’investissement participatif contracté par EDF Renouvelables lors de la sélection du projet en tant que lauréat d’appel d’offres de la CRE. « À travers cette installation, la commune et EDF Renouvelables contribuent à la réalisation des objectifs nationaux et régionaux de la transition énergétique développant un projet photovoltaïque sur un site anthropisé », a souligné Sofiane Boukebbous, le directeur de zone Sud-Est et Outre-Mer d’EDF Renouvelables. Lors de sa mise en service, prévue d’ici fin 2022, la centrale du Moulon de Blé affichera une puissance de 11,4 MW, soit l’équivalent de la consommation électrique moyenne et annuelle de près de 7 400 personnes.

09 sep. 2022 cio-online.com, 16/08/2022

Dalkia réalise les jumeaux numériques de 122 gares

Afin d’optimiser la performance énergétique des bâtiments sans remettre en cause le confort et la sécurité des personnes qui y travaillent, Dalkia, filiale du groupe EDF, a réalisé les jumeaux numériques de 122 gares grâce à son offre Dalkia BIM Solution, basée sur l'outil de modélisation TEIA de Stereograph. Cette offre a été déployée dans le cadre du contrat liant Dalkia et SNCF Gares & Connexions pour une durée de douze ans. Avec ces jumeaux numériques, Dalkia peut disposer de toutes les informations techniques et physiques des bâtiments lui permettant d’y piloter les interventions et en optimiser la gestion. Cette technique est appelée Building Information Modelling, gestion exploitation de la maintenance (BIM GEM). Pour disposer d'un hébergement puissant et sécurisé, avec une haute disponibilité, Dalkia a choisi de faire appel au cloud d'Amazon Web Services (AWS), dont les datacenters sont optimisés du point de vue de l'impact environnemental.

09 sep. 2022 cultivar.fr, 16/08/2022

Hydrogène : nouveau procédé de production par électrolyse de l’eau

La société Borealis et Hynamics, filiale du groupe EDF, ambitionnent de développer un nouveau procédé qui vise à produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. Cette méthode permet à la France de commercialiser des engrais décarbonés, moins émissifs de gaz à effet de serre, mais aussi de « produire un hydrogène sans émission de CO2, mais à condition que le mix énergétique soit lui aussi décarboné, c’est-à-dire issu d’énergies renouvelables », explique Pierre de Raphaelis-Soissan, directeur développement chez Hynamics. « Sur le site d’Ottmarsheim, nous avons pour projet de produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau à hauteur de 50 mégawatts », avec une mise en service à la fin 2025, ajoute Bertrand Walle, manager régional Energy et Carbon pour Borealis. La production représentera 15% des besoins français en hydrogène, et 85% en gaz naturel. « Ainsi, la France économisera 48 000 tonnes de CO2 par an et produira 36 000 tonnes d’ammoniac pour fabriquer de l’acide nitrite et de l’ammonitrate », indique Bertrand Walle. Le coût de l’hydrogène produit à partir de l’électricité s’élève à près de 6 euros/kg. Pour l’utilisateur, le tarif pourra être réduit de moitié avec les subventions espérées de l’État. « La décarbonation est un modèle voulu par le monde politique. Il est important qu’il prenne en charge une partie de son coût », souligne Pierre de Raphaelis-Soissan.

09 sep. 2022 actu-environnement.com, 09/08/2022

Dalkia : inauguration d’un système d’aérofreecooling avec STMicroelectronics

Le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics a inauguré, avec l’aide de Dalkia, filiale du groupe EDF, un système d’aérofreecooling sur son site de Rousset, dans les Bouches-du-Rhône. L’objectif est de réduire la consommation énergétique et remplacer les cinq groupes froids (chillers) obsolètes du site par des équipements plus performants. Cette technique « permet de récupérer des frigories dans l'air extérieur pour refroidir la boucle d'eau au moyen de deux tours de refroidissement de 3 MW chacune », explique David Campredon, responsable travaux chez Dalkia en région Méditerranée. « L'ensemble est relié par des échangeurs thermiques et est bien plus efficace, car cela se substitue partiellement aux « chillers » existants et ainsi réduit les consommations d'électricité », détaille l’expert. Avec ce système, 4 500 MWh sont économisés chaque année, soit une amélioration de 20% par rapport à l’installation initiale. EDF valorise les économies d'énergie dans le cadre des certificats d'économies d'énergie (CEE). Cela représente « une partie significative des financements » pour un projet de « plusieurs millions d'euros », souligne Christophe Tosti, directeur facilities STMicroelectronics Rousset. Selon lui, « la technologie peut fonctionner neuf mois de l'année [sauf en été] à des rendements plus ou moins importants, du moment que « la température de bulbe humide » de l'air extérieur – c'est-à-dire la température de l'air saturé d'humidité – est inférieure à 18°C ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

02 déc. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 02 déc.

A la une :  Décarbonation : Dalkia et Renault Group signent un partenariat de 15 ans

25 nov. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 25 nov.

A la une :  Transport durable : Bruxelles finance cinq nouveaux projets en France

18 nov. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 18 nov.

A la une :  Marseille : présentation du premier volet du plan d’efficacité et de sobriété énergétique

Voir toutes les revues de presse