Innovations et projets durables

Revue de presse

08 nov. 2019

Partager :

innovations et projets durables

08 nov. 2019 latribune.fr , 30/10/19

La région Ile-de-France présente son plan d’actions en faveur de la transition écologique

Le 30 octobre 2019, le conseil régional d’Ile-de-France a présenté « un plan de mobilisation pour la transformation écologique ». Ce plan d’un montant total de 10 milliards d’euros détaille les moyens qui seront alloués à chaque pilier mis en avant dans cette stratégie. Au cours des cinq prochaines années, le volet environnement bénéficiera d’un investissement de 145 millions d’euros, soit un budget en augmentation de 25% par rapport à 2019. Le plan prévoit également d’allouer 46 millions d’euros au développement des énergies renouvelables, dont 10 millions d’euros pour le photovoltaïque, 10 millions pour la méthanisation et 10 millions pour l’hydrogène. La région a également fait le choix d’investir en faveur de la préservation de la biodiversité en dédiant 30 millions d’euros à plusieurs projets tels que l’objectif de zéro artificialisation nette des sols ou la conception de nouveaux espaces verts. Enfin, le plan prévoit de consacrer 17 millions d’euros à la lutte contre la pollution de l’air. Pour mener à bien cet objectif, la région entend débloquer des fonds supplémentaires pour aider ses habitants à remplacer leurs poêles à bois et leur permettre de se doter de vélos à assistance électrique. L’amélioration de la qualité de l’air en Ile-de-France reposera également sur le renforcement, au moyen d’un investissement de 250 millions d’euros, du plan anti-bouchons.

08 nov. 2019 lamontagne.fr , 31/10/19

De plus en plus de projets de méthanisation dans l’Allier

La SARL Sioule Biogaz, basée à Saint-Pourçain-sur-Sioule dans l’Allier, a été pionnière en se lançant dès 2011 dans la méthanisation, alors que l’État a attendu 2015 pour fixer un objectif clair de développement du biogaz. La SARL produit du gaz à partir de produits d’exploitation agricole, qui alimente ensuite en chauffage l’équivalent de 200 foyers. « Nous avons voulu être les premiers, mais nous avons essuyé les plâtres. Aujourd’hui, ça ne nous rapporte pas un sou. Il ne faut pas se lancer en pensant faire fortune. Il y a de gros investissements, beaucoup de travail. Nous sommes à la fois biologistes, chimistes, manutentionnaires, comptables », explique Emmanuel Ferrand, éleveur et fondateur de la SARL. Après quelques difficultés liées aux installations, la société a redémarré le dispositif en février 2018. L’unité de méthanisation comporte quatre digesteurs, qui ont chacun une capacité de 220 tonnes de matières. Les digesteurs sont chargés tous les quinze jours. Après purification, le gaz qui ressort compte 97% de méthane, soit « la même qualité que le gaz de ville » précise Emmanuel Ferrand. L’Allier dispose actuellement de trois unités de méthanisation en fonctionnement, dont celle de Saint-Pourçain-sur-Sioule, et huit projets sont en cours, qui devraient entrer en service en 2020 et 2021. Certains projets sont portés directement par les collectivités, c’est notamment le cas de Vichy Communauté, Commentry Communauté et Moulins Communauté.

08 nov. 2019 lesechos.fr, 04/11/2019

Des groupes électrogènes fonctionnant à l’hydrogène bientôt sur les chantiers

L’entreprise française PowiDian va proposer à la vente, dès 2020, des groupes électrogènes à l’hydrogène destinés au secteur du BTP, des ports, des aéroports ou des métropoles. Si leur coût est plus élevé, les groupes électrogènes fonctionnant à l’hydrogène ont l’avantage d’être silencieux, de ne pas utiliser d’énergies fossiles et de n’émettre aucun CO2. De plus, le développement du marché des piles à combustibles, primordiales dans le domaine de l’hydrogène, ainsi que l’investissement dans la recherche par des pays comme la Chine, devraient faire baisser les coûts. « Les acteurs du BTP le savent, aujourd'hui pour remporter un appel d'offres de construction, il faut réduire son empreinte carbone », affirme Jean-Marie Bourgeais, fondateur de PowiDian. Ce dernier explique par exemple que la ville d’Oslo « veut interdire les matériels de chantier ayant un moteur à combustion interne. Des fabricants d'engins de chantier nous ont déjà contactés pour le mettre à leur catalogue ». Le port de Rotterdam a aussi sélectionné le groupe électrogène de PowiDian pour alimenter les bateaux en électricité puisqu’ils n’auront bientôt plus le droit de laisser les moteurs tourner à quai. Le marché des groupes électrogènes est estimé à 10 milliards d’euros et croît de 5% par an, ce qui laisse de belles possibilités pour les groupes fonctionnant à l’hydrogène.

08 nov. 2019 lanouvellerepublique.fr , 04/11/19

Des agriculteurs s’appuient sur le solaire pour réduire leur consommation d’électricité

La communauté de communes de Thouarsais a pour projet d’être un Territoire à énergie positive (Tepos) dès 2050. Cette initiative est partagée par nombre de ses habitants, et 400 agriculteurs résidant à Thouarsais se sont déjà convertis au solaire photovoltaïque. Les derniers en date travaillent dans la fromagerie de Chemin Fleury à Louzy, où ils ont installé 800 m² de panneaux photovoltaïques sur le toit de leur hangar couplés à quatre batteries pour stocker l’électricité. Cette installation revêt une dimension à la fois écologique et économique pour ces agriculteurs dont la fromagerie consomme 335 000 kWh par an, soit la consommation annuelle de 55 foyers. L’installation des panneaux, qui a bénéficié d’une aide de la région à hauteur de 26 000 euros sur un total de 130 000 euros déboursés, va leur permettre de baisser de 1 230 euros par mois leur facture d’électricité, soit une diminution de 39%. Ces économies permettront de rentabiliser le projet en seulement sept ans.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

15 nov. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 15 nov.

A la une : La transition énergétique de l’université de Poitiers

31 oct. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 31 oct.

A la une : CD2E rénove des logements énergivores dans les Hauts-de-France

25 oct. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 25 oct.

A la une : La centrale thermique d’Aramon remplacée par les énergies et technologies propres

Voir toutes les revues de presse