Innovations et projets durables

Revue de presse

08 avr. 2022

Partager :

innovations et projets durables

08 avr. 2022 euro-energie.com , 01/04/22

EDF Renouvelables construira la future centrale solaire d’Illange-Bertrange

EDF Renouvelables, filiale du groupe EDF, a remporté le projet de construction de la centrale solaire d’Illange-Bertrange, dans le département de la Moselle. D’une puissance installée de plus de 52 MW, la centrale devrait fournir l’équivalent de la consommation électrique de près de 31 600 habitants par an. Les travaux de construction de cette infrastructure débuteront en 2023 pour une mise en service en fin d’année 2024. « Ce projet est le fruit d’un travail étroit entre le département de la Moselle et EDF Renouvelables », se félicite Gaëtan Lesne, responsable de la région Grand Est chez EDF Renouvelables. « Localisée sur une zone d’aménagement concertée, cette future centrale participera au dynamisme de la Moselle et de la région Grand Est qui vise à devenir un territoire à énergie positive et bas carbone à l’horizon 2050 », indique-t-il. Dès 2012, le département a lancé une démarche volontariste de développement durable. Au travers de ce projet, la collectivité « s’inscrit comme un acteur clé de la transition écologique et énergétique du territoire mosellan. Le défi de la lutte contre le dérèglement climatique doit être relevé collectivement et implique une réponse de l’ensemble des acteurs, privés comme publics, et le département en prendra sa part », souligne le président du département, Patrick Weiten.

08 avr. 2022 business.lesechos.fr , 31/03/22

Water Horizon : création d’une batterie capable de stocker et restituer la chaleur perdue

La société Water Horizon, créée en 2017, a conçu une batterie thermochimique qui permet de capter la chaleur perdue des usines et de la restituer sous forme de chaud ou de froid. Pour développer cette technologie, l’entreprise toulousaine a pu s’appuyer sur un partenariat avec Dalkia, filiale du groupe EDF. Grâce à cette collaboration, Water Horizon a créé un pilote professionnel pour chauffer et refroidir une maison, qu’elle a testé dans les laboratoires d’EDF. Afin de passer à l’échelle industrielle, la jeune entreprise a levé 5 millions d’euros auprès de son actionnaire historique, Irdi Capital Investissement, de la Banque des Territoires et de la société Delmas Investissements et participations. Cette opération va lui permettre de produire, d’ici fin 2022, une batterie d’un mégawatt qui récupérera la chaleur entre 100 et 200 degrés et la restituera en chaud jusqu’à 80 °C ou en froid à -10 °C. Water Horizon cible principalement la production de froid renouvelable, un enjeu important pour l’avenir, notamment dans les data centers ou l’industrie agroalimentaire. « Nous construirons différentes batteries et monterons des projets. Nous mettrons en relation un producteur de chaleur fatale avec un consommateur et nous chercherons un exploitant de batteries », indique Jean-Emmanuel Faure, président-fondateur de Water Horizon, qui positionne son entreprise avant tout comme un intermédiaire.

08 avr. 2022 latribune.fr , 28/03/22

Bourgogne-Franche-Comté : L’Ademe finance différents projets liés aux énergies renouvelables et à l’économie circulaire

Misant sur des actions en faveur des énergies renouvelables et l’économie circulaire, l’Agence de la transition écologique (Ademe) Bourgogne-Franche-Comté a accompagné 1 051 entreprises en 2021. Pour 229 projets éligibles dans la région, les sociétés ont bénéficié de 66% des 58 millions d’euros d’aides accordées au titre du plan de relance. Dans une région particulièrement dynamique dans le domaine de l’hydrogène, plusieurs initiatives de cette filière ont été soutenues, notamment les stations de production d’Auxerre et de Dijon, ainsi que le projet d’ensemble du Nord Franche-Comté visant à alimenter 27 bus en hydrogène. Par ailleurs, l’Ademe et la région Bourgogne-Franche-Comté ont lancé 34 projets liés à l’économie circulaire en 2021. Dans le même temps, l’Agence a publié à l’échelle nationale l’étude intitulée « Transition(s) 2050. Choisir maintenant. Agir pour le climat », qui propose quatre scénarios pour atteindre la neutralité carbone en 2050. « Quel que soit le scénario, la situation nécessite d’agir vite. C'est pourquoi nous souhaitons travailler sur une trajectoire adaptée aux organisations locales, avec les acteurs du territoire sur le volet alimentaire et énergétique », souligne Blandine Aubert, directrice régionale de l’Ademe. En 2022, l’Agence de la transition écologique et la région animeront des groupes de travail et de discussion multi-acteurs afin de concevoir des solutions territoriales. L’une des réflexions cette année sera autour du développement de l’agrivoltaïsme, en collaboration avec la Chambre d'agriculture : « nous allons explorer de nouvelles façons d'installer ces panneaux photovoltaïques pour mieux concilier la production d'énergie et la production alimentaire », indique Blandine Aubert.

08 avr. 2022 estrepublicain.fr , 03/04/22

Belfort : Dalkia modernise le réseau de chaleur

Dalkia, filiale du groupe EDF, a lancé durant l’été 2021 la modernisation du réseau de chaleur des Glacis-du-Château, à Belfort, pour un coût de 4,7 millions d’euros. Afin d’améliorer les performances du système de production de chauffage et d’eau chaude, Dalkia a d’abord procédé au remplacement d’une première tranche d’environ 700 mètres de canalisation en fonte et de 29 sous-stations. Ces travaux, qui se poursuivront par tranche jusqu’en 2027, concernent l’équivalent de 2 000 logements, la ZAC de la Justice, le collège Vauban, les gymnases, la maison de quartier Oïkos ainsi que le centre de formation pour les apprentis Jackie-Drouet. « Les travaux prévoient aussi l’agrandissement de la chaufferie existante pour y installer deux chaudières à bois », d’une puissance de 3 MW, précise le premier adjoint au maire de Belfort, Sébastien Vivot. « Elles permettront de couvrir 76% des besoins en chaleur. Leur mise en service est prévue en octobre 2022, avant la saison hivernale », ajoute l’élu. D’ici là, Dalkia s’approvisionnera en gaz vert. Ces nouvelles chaudières permettront de réduire les rejets de gaz à effet de serre de 3 850 tonnes par an dans l’atmosphère. Par ailleurs, « Dalkia se fournira en plaquettes auprès d‘exploitants forestiers situés dans un rayon de 70 km maximum pour limiter les déplacements des camions de transport. L’entreposage des plaquettes se fera dans deux silos spécialement construits pour l’occasion. Ils seront partiellement enterrés pour s’intégrer à leur environnement », détaille Sébastien Vivot.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

01 juil. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 01 juil.

A la une : Le Futuroscope : inauguration du nouveau système de chauffage et de climatisation

24 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : EDF mise sur l’open innovation

17 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : EDF et l’Institut Océanographique Paul Ricard agissent en faveur de la préservation de la biodiversité

Voir toutes les revues de presse